mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Dijon capitalise dans le derby
LFH : Dijon capitalise dans le derby
23 Septembre 2019 | France > LBE
La LFH va connaître un petit stop de 10 jours, le temps pour une fenêtre internationale et tout repartira très vite avec en plus l’arrivée des matches européens. Mais cette 6° journée est à marquer de plusieurs croix. D’abord avec la superbe victoire de Dijon à Besançon, le genre de succès qui gonfle un moral au max et vous projette au mieux pour la suite de la saison. Elle est aussi à remarquer par l’ampleur énorme des écarts dans les résultats. Presque 10 buts de moyenne et des déroutes majeures de 12, 13 et même 15 buts à la maison pour Chambray.


Des victimes un peu trop consentantes
Metz
qui étrille Mérignac à la maison, presque normal, la différence entre un promu qui est en peine de joueuses et une équipe installée sur le toit de l’Europe et dont le collectif semble déjà prêt pour le joutes en hautes altitudes. Encore une fois c’est le groupe qui est venu en Gironde martyriser les protégées de Philippe Carrara. Pas de super performance individuelle, mais tout le monde qui apporte et un Mérignac HB qui sombre en seconde période malgré la très belle prestation d’Amandine Balzinc dans les buts. Autre naufrage à la maison et d’ampleur celui-là, celui de Chambray qui s’est fait proprement découper en rondelles par une équipe de Nantes qui enchaîne avec sa 4° victoire de suite. Metz et Fleury avaient mis le NAH dans le dur mais depuis la victoire au finish sur Paris 92, les Ligériennes volent sur l’eau. Les ailières, Baudouin, Dancette et compagnie à la finition, les arrières, les Ayglon-Saurina, Barbosa en tête qui démolissent la défense tourangelle et ses gardiennes, et un duo Gabriel – Placzek qui enchaîne les arrêts. Le match n’aura duré que 5 minutes en fait. Une déroute de 15 buts qui va sans doute trotter dans les têtes chambraysiennes pendant un moment. Enfin Paris 92 à fait aussi exploser Fleury les Aubrais, mais cette fois avec une défense en béton armé et une Lucie Satrapova de gala, et que ce soit à Paris 92 ou à l’IPH ou plus loin encore Issy les Moulineaux, on sait ce que défendre veut dire. Privées d’Alexandra Lacrabère pour cause de blessure à la main qui lui a fait déclarer forfait en équipe de France, les Fleuryssoises ont sombré elles aussi, n’arrivant à inscrire que 14 buts, un record dans le genre pour cette saison.



La normale et un exploit
Pour Nice, là aussi un bon petit écart, mais en dessous des 10 buts… Bourg de Péage a complétement coincé dès le premier quart d’heure, la marque passant de 2-2 à la 5° à 9-2 à la 15°… Dès lors plus de match, plus de son plus de lumière pour les Drômoises qui ne vont faire que se heurter à la défense des Aiglonnes et à une Hadatou Sako encore en feu dans cette rencontre. Encore heureux que sur le dernier quart d’heure, les protégées de Camille Compte aient un peu relevé la tête, sinon on aurait navigué dans les eaux record de la journée. Brest, le deuxième invaincu et qui est bien tranquillement 4 points devant tout le monde avec Metz a encore un peu souffert face à Toulon Saint Cyr. Pendant 50 minutes, les Toulonnaises ont fait mieux que résister. Mais à force de louper des 7 mètres (5) et avec un manque de rotation par rapport aux Brestoises, la fin du match sera pénible et impitoyable pour les filles de Sandor Rac. Tous ces résultats, même avec une grosse ampleur, étaient peu ou prou logiques… Reste l'exploit de Dijon chez son voisin et meilleur ennemi, l'ESBF ! Et à Dijon gagner à Besançon vous permet presque de dire que vous avez réussi votre saison ! Qui pour mieux parler de ce match que Christophe Mazel, coach de la JDA et ravi du bon coup joué par les Bourguignonnes en Franche Comté .


Christophe Mazel : On a fait ce que l'on voulait faire !
L’occasion de faire un retour sur cette partie et le début de championnat avec le coach de la JDA, Christophe Mazel qui reste invaincu dans sa carrière à Besançon dans l’affaire et qui valait une belle côte avant le lancement de ce 6° acte de la LFH.

Christophe, le début de Dijon en LFH avait été un peu poussif, la machine semble s’être lancée et bien avec cette victoire dans le derby.
Depuis le début de saison, hormis à Metz, où là on ne pouvait pas faire grand-chose, on jouait bien mais pas sur la durée d’un match. Face à Fleury en première période, en seconde à Paris et face à Toulon, on avait su produire le jeu souhaité. Le hic c’est qu’on n’arrivait pas à le faire suffisamment longtemps pour rivaliser sur une rencontre. Là, à Besançon, c’est notre premier match plein. On est stable dans notre jeu de bout en bout, ce qui a permis de repousser quelques rapprochés dangereux en seconde période.

Gagner à Besançon pour Dijon cela reste un événement marquant, ce derby est tellement chargé d’histoire…
Oui, pour le club et beaucoup de joueuses qui ont joué dans les deux clubs, ce match a une saveur particulière. Chez nous, cela en a transcendé beaucoup, comme Julie Dazet qui a joué à l’ESBf et qui nous a sorti un match de grande classe sans jamais se faire manger par l’émotion ou l’envie d’en faire trop. Toutes les joueuses sont restées concentrées 60 minutes durant sur le plan de jeu mis en place.

Ce plan de jeu contenait la possibilité d’utiliser un stricte sur Alizée Frecon, est-ce une arme que tu utilises régulièrement ?
Non, très rarement, mais l’idée trottait dans ma tête et quand on a travaillé à la vidéo cette semaine, ce sont les filles, elles-mêmes qui en ont parlé les premières. Comme j’avais ça aussi en tête, on a décidé d’axer notre début défensif là-dessus et on a travaillé toutes les options que Besançon pouvait utiliser pour s’en sortir. Lancer une stricte dès le début de match était une chose que je n’avais jamais fait et je me demandais ce que cela allait donner. Au final, le groupe a parfaitement appliqué tout ce que l’on avait travaillé. Quand Besançon cherchait des solutions pour s’en sortir, on est repassé en défense alignée pour ressortir la stricte sur des moments capitaux en seconde période.

Un moment de bonheur pour un coach que de préparer une tactique et la voir appliquée tout au long du match pour une victoire finale presque écrite dans sa tête ?
Oui, voir les joueuses rester dans le schéma choisi défensivement avec réussite. Se sortir parfaitement de la stricte que Besançon a essayé de faire sur Deborah Kpodar. Là-dessus, il faut aussi dire que comme on avait travaillé en défense sur une stricte, en attaque à l’entrainement, les joueuses cherchait d’elles même les solutions pour s’en sortir. Elles ont donc profité en attaque du travail qu’on avait fait en défense. C'est sur que pour un coach, c'est un moment de plaisir assez rare.

Maintenant que faire de cette superbe victoire ?
Déjà il faut que l’on continue à progresser dans notre jeu et profiter au mieux du gros travail fait par le club pour se structurer. En rejoignant le giron de la JDA, le club a des ambitions et il faut maintenant que sportivement on passe un cap. Des bonnes joueuses on en a, on en aura encore mais il faudra que le niveau de jeu puisse leur offrir ce qu’elles veulent ! Se battre dans le top du classement, jouer une Coupe d’Europe, etc… sinon on travaillera pour les autres, et c’est surtout ce que l’on ne veut pas. Pouvoir offrir un gros niveau de jeu aux pépites formées en Bourgogne et on en a !



Dernière Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Paris 92Fleury les Aubrais261420/09>>
NiceBourg de Péage251720/09>>
BesançonDijon252921/09>>
BrestToulon St-Cyr272121/09>>
MérignacMetz233621/09>>
ChambrayNantes223721/09>>
Prochaine Journée | Journée 7
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Toulon St-CyrParis 92 04/10 
NantesNice 05/10 
DijonChambray 05/10 
Fleury les AubraisMérignac 06/10 
Bourg de PéageBrest 09/10 
MetzBesançon 09/10 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz1866002101476 
-Brest1866001721446 
3Nantes1464201841624 
-Nice1464201481331 
5Paris 92126330154156112
6Toulon St-Cyr126330147149-13
7Fleury les Aubr.126330150164-3-15
8Dijon10624015617524
9Besançon106240140150-22
10Bourg de Péage106240143156-1-6
11Chambray86150147168-5 
12Mérignac66060150197-6 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Julie DAZET (Dijon)23
 Melvine DEBA (Paris 92)23
3.Paule BAUDOUIN (Nantes)21
4.Déborah KPODAR (Dijon)18
 Marie PROUVENSIER (Nice)18
6.Blandine DANCETTE (Nantes)17
 Stine SVANGARD (Mérignac)17
8.Clarisse MAIROT (Besançon)16
9.Pauline COATANEA (Brest)15
 Alizée FRECON (Besançon)15
 Astride NGOUAN (Metz)15
Julie DAZET
Evaluations
PlJoueurStats
1.Lucie SATRAPOVA (Paris 92)38
2.Hatadou SAKO (Nice)21
3.Sandra TOFT GALSGAARD (Brest)15
4.Catherine GABRIEL (Nantes)13
5.Léna LE BORGNE (Dijon)12
6.Camille DEPUISET (Bourg de Péage)8
7.Sakura HAUGE (Besançon)5
8.Roxanne FRANK (Besançon)4
9.Léa SERDAREVIC (Toulon St-Cyr)3
Lucie SATRAPOVA


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités