mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue: Nicolas Gauthier, retour gagnant à Massy ?
Proligue: Nicolas Gauthier, retour gagnant à Massy ?
10 Octobre 2019 | France > ProLigue

Dauphin de Limoges après quatre journées de championnat, Massy seul rescapé de Proligue en coupe de la Ligue a plutôt bien négocié son début de saison. Une réussite qui va de pair avec la performance de Nicolas Gauthier, actuel meilleur gardien de D2. Ce vendredi, les Essonniens se déplacent à Besançon. Ce 5ème acte sera également marqué par l'affiche entre Cesson et Cherbourg. Les Bretons sont attendus au tournant après leur échec à Limoges qui occupe seul la tête du classement.

par Yves MICHEL

Même si l’exil à Vernon aura duré deux ans, Nicolas Gauthier savait qu’un jour, il reviendrait à Massy, là où pour lui l’apprentissage du handball a vraiment commencé. Un retour sans état d’âme dans un club qui lui avait tourné le dos en 2017 lorsque la montée parmi l’élite a été actée. Le jeune gardien, jugé trop inexpérimenté, ne présentait pas assez de garanties pour digérer une 1ère aventure au plus haut niveau. L’entraîneur Tarik Hayatoune qui venait de débarquer dans l’Essonne avait choisi de renouveler à 100% son binôme et faire confiance à Thomas Bauer, un Autrichien de 33 ans passé juste avant par Istres et Aix et à Samir Bellahcène qui à 22 ans, venait de terminer son apprentissage à Montpellier. Si le 1er ne laissera pas un souvenir impérissable, le second désigné meilleur espoir de D1 s’émancipera mais ne parviendra pas à lui tout seul à éviter le retour du MEHB à l’étage inférieur. Depuis, Massy s'est reconstruit sur de solides fondations et au terme d’une saison ponctuée par une demi-finale de Proligue perdue d’un tout petit but face à Chartres, réaffirme son intérêt pour tenir un rôle majeur. Nicolas Gauthier a attendu tranquillement dans son coin et dès le mois d’avril, il a signé son contrat. Il revient dans l’Essonne par la grande porte avec plein d’envie et d’ambitions. « Finalement, l’expérience en Normandie a été enrichissante. Cela m’a permis de m’endurcir et de mesurer ce qu’était le milieu pro. Et cet été, quand j’ai retrouvé Massy, je me suis rendu compte qu’il y avait le même état d’esprit et la même ambiance avant que je parte. » Si quelques têtes ont changé, les piliers du club comme Enzo Cramoisy, Johan Caron, Junior Reault ou Antoine Conta sont encore présents dans l’effectif. Côté recrutement, les dirigeants faute d’un budget extensible n’ont consenti à aucune folie et Jérémy Roussel, le nouvel entraîneur a pu entamer la saison avec quelques certitudes. Et les résultats ont suivi même si une défaite à la maison face à Valence, un des repêchés de N1, est venue perturber la progression. Le MEHB est pleinement concerné par la bagarre au sommet. « Il faut reconnaître que le calendrier nous a été plutôt favorable. A part Nancy, nous n’avons pas encore affronté les équipes présentées comme les gros calibres de ce championnat. Mais quand on voit qu’à chaque journée, il peut y avoir des surprises, on doit se satisfaire de ce qu’on a réalisé jusque-là mais la saison est encore longue. » Le parcours de l’équipe coïncide avec les performances de son gardien qui pour l’instant, avec 58 arrêts, est le meilleur de Proligue. A Massy, Nicolas Gauthier n'est pas gêné par la concurrence puisqu'il est dans sa spécialité, le seul pro dans l’effectif, ses deux doublures étant encore pensionnaires du centre de formation. « C’est aussi une marque de confiance du coach qui a beaucoup misé sur moi. Pour moi, le rôle de gardien n°1 est une nouveauté, à Vernon, je n’avais pas ce statut. Je ne pouvais pas espérer mieux en arrivant ici. Je me sens d’autant plus à l’aise que j’ai retrouvé l’environnement d’il y a deux ans et des repères en défense. » Le plus difficile sera de maintenir l’équipe à niveau constant avec une profondeur de banc limitée. Pour autant, les objectifs sont identifiés. « On veut déjà terminer dans les six premiers et aborder les play-offs dans d’excellentes conditions. A ce moment-là, on redéfinira les priorités. » Sans oublier que le club s’est offert un luxe qu’aucune autre formation de Proligue n’a réussi à préserver, être la seule à avoir franchi les deux 1ers tours de la coupe de la Ligue. « On sait qu’on ne gagnera pas cette compétition mais tout est bon à prendre. On ne fait certainement pas partie de ceux qui sont soulagés de s’être débarrassé d’une charge supplémentaire. On va rencontrer un club de l’élite (Toulouse, le 2 novembre à 16h), cela ne peut nous être que bénéfique pour la suite.» Avant ce rendez-vous et la trêve internationale, Massy aura deux déplacements à négocier en championnat. Deux pièges en perspective. Ce vendredi à Besançon et une semaine plus tard, en voisin à Pontault. «Même si les joueurs de Besançon ont subi de lourdes défaites, on doit garder à l’esprit qu’ils se sont imposés chez eux face à Saran. On ne va pas prendre cette confrontation à la légère. » Surtout dans un championnat où excepté Limoges qui jusque-là a démontré une solidité face à ce qui se fait de mieux ou prétendu tel, tout est possible. Nicolas Gauthier qui a été sacré champion du Monde U19 en 2015 en Russie aimerait imiter la quasi-totalité de ses partenaires de la génération 96-97 (Minne, Richardson, Mem, Fabregas et consorts) qui ont très vite basculé dans l'élite et ne l'ont plus quittée. A 24 ans à la fin de la saison, ce serait une nouvelle expérience pour le gardien massicois.



Que faut-il attendre de cette 5ème journée de Proligue ?

Pour être crédibles et ne pas passer pour des inconstants, les joueurs de Limoges doivent poursuivre sur leur lancée. Une contreperformance à Billère serait mal venue surtout après avoir battu Cesson sans avoir donné l'impression de souffrir.

Sélestat-Saran est l'affiche de bas de tableau la plus improbable de ce début de saison. Après deux matches ratés, le SAHB a redressé la barre en s'imposant face au voisin strasbourgeois et allant rafler un point du côté de Cherbourg. Pour Saran, à l'exception d'un succès sur Dijon, les contreperformances se sont multipliées. La dernière en date à la maison, face au promu du Béarn, n'est pas très flatteuse. Les Loiretains ont payé cash leur manqué de confiance dans le money-time. En Alsace, ils devront se secouer s'ils ne veulent pas s'engluer dans le monde du silence.

Pour Cesson, le 1er épouvantail de la saison (Limoges) a produit ses effets. Ce vendredi, Anic et Bolaerts blessés, manquent toujours à l'appel et le pivot-capitaine a fixé son indisponibilité entre 4 et 8 semaines en espérant un retour à la mi-novembre. Cherbourg est le trouble-fête par excellence et capable d'inverser un pronostic qui reste favorable aux Bretons. Entre la 1ère et la 3ème défense du championnat, il ne faudra pas s'attendre à une soirée portes ouvertes.

Après avoir étonné lors des deux 1ères journées, les joueurs de Valence rentreraient-ils dans le rang ? La réception de Pontault après celle de Limoges et le déplacement à Dijon pourrait être tout aussi fatale. Les Franciliens sont-ils plus sereins que leurs adversaires ? Leur défaite à domicile face à Nice, 14ème budget de Proligue n'a rassuré personne.

Nice s'exporte mieux qu'il ne reçoit. Pour l'instant, les Azuréens ont capitalisé leurs 3 points en déplacement. La venue de Dijon doit-elle les faire douter ? Les Bourguignons n'offrent pas les meilleures garanties de régularité.

Pour Nancy-Strasbourg, le doute est permis. Capables de prendre de gros éclats comme à Cherbourg ou à Sélestat mais aussi d'en infliger comme face à Besançon, les Alsaciens de Denis Lathoud sont capables de tout. Aux Lorrains de se méfier. En mai dernier, ils avaient du batailler longtemps pour écarter leur adversaire lors de l'ultime journée (32-30).

Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDatehoraire
ValencePontault-Combault 11/1020h00 
BesançonMassy 11/1020h15
BillèreLimoges 11/1020h30 
CessonCherbourg 11/1020h30 
NancyStrasbourg 11/1020h30 
NiceDijon 11/1020h30 
SélestatSaran 11/1020h30 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Limoges84400116984 
2Massy643101181022 
-Cesson6431010289-1 
4Cherbourg441121029907
5Strasbourg442201101101-7
-Valence44220108101-2 
-Pontault-Combau.4422010099-1 
8Nancy34121103110-22
-Dijon34121991041 
-Nice34121951101 
-Besançon3412196120-1 
12Sélestat341211081090-2
-Billère341211021081 
14Saran24130109109-2 


© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités