mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Nantes, Nice... et Besançon filent au 3ème tour
EHF : Nantes, Nice... et Besançon filent au 3ème tour
20 Octobre 2019 | Europe

Carton plein pour la diaspora Française en EHF Cup : Nice et Nantes ont confirmé leur match aller en disposant de leur adversaire respectif… on avait un petit doute pour Besançon. Et le club Franc-Comtois a finalement réalisé un match plein en Norvège, un succès de l'ESBf (Marine Dupuis ici en photo) qui permet d'accéder au 3ème tour. Tirage au sort prévu ce mardi avec l'envie pour les trois représentants Tricolores de filer vers la phase de groupe.

Pour Nantes, ce sont 120 minutes gagnantes à Mangin
Trois matchs en cinq jours… le planning du Nantes Atlantique Handball est pour le moins démentiel en cette fin octobre. Pour autant, il le faut… être compétitif en championnat et se qualifier pour la phase de groupe en EHF Cup (synonyme de nombreux matchs Européens à la clé), le club Ligérien se montre résolument ambitieux. Dans une double confrontation à domicile lors de ce 2ème tour (son rival Hollandais Quintus ayant accepté de jouer le match aller… à Mangin), Nantes a logiquement pris le meilleur sur un adversaire un ton en dessous. Sur le premier match samedi, les Nantaises ont montré du sérieux… surtout en première période. Une défense aux aguêts et des jeunes appliquées à l’image de Léa Lignières (6 buts), Orlane Ahanda (5 buts) ou encore Maelle Le Roy (4 buts). La qualification quasiment en poche, il ne restait qu’à terminer le travail le lendemain… tout en faisant tourner un maximum l’effectif. Un dimanche sans anicroche pour les Nantaises qui font encore mieux que la veille. Place aux joueuses expérimentées avec Alexandrina Cabrosa (5 buts), Beatriz Escribano ou encore Paule Baudouin aux jets de 7 mètres (5/5). La différence est nette dès la fin de la première période (24-13, 30’). L’adversaire est faible, Nantes s’efforce tout de même de terminer proprement le travail au cours d’une seconde période plus défensive. Une formalité pour des Ligériennes un… voire deux tons au-dessus. Quintus s’incline dans les grandes largeurs, le NAHB s’attend désormais à un adversaire d’un autre calibre au 3ème tour. Avant cela, les protégées d’Allan Heine s’apprêtent une nouvelle fois, cette fois-ci c’est Bourg-de-Péage qui vient prochainement les défier à Mangin.

A Nantes, Complexe sportif de Mangin
Le dimanche 20 octobre 2019 à 18h00
Nantes Atlantique Handball - HV Quintus
 : 36 - 18 (Mi-temps : 24-13)
942 spectateurs
Arbitres : MM. Svavar PETURSSON & Sigurdur PRASTARSON (Islande)
Délégué EHF : M. Collin WILLIS (Grande-Bretagne)

Evolution du score : 4-1 (4'), 9-2 (8'), 12-7 (15'), 16-9 (21'), 19-11 (25'), 25-13 (31'), 27-15 (37'), 32-16 (44'), 33-16 (46'), 35-18 (49'), 36-18 (57').

Nantes
Gardiennes
: Placzek, Gabriel.
Joueuses de champ : Escribano (4/6), Godet (1/1), Grigel (4/4), Kieffer (1/2), Le Roy (1/3 dont 0/1 pen.), Lignières (2/3), Ahanda (4/7), Baudouin (7/9 dont 5/5 pen.), Cabral Barbosa (5/6), Loquay (3/3), Mitrovic (3/4), Nielsen (1/1).
Entraîneur : Heine.

Quintus
Gardiennes :
De Vos (1/1), Hersbach.
Joueuses de champ : Boeters (0/1), Kruijswijk (4/11 dont 3/3 pen.), Martens (3/4 dont 1/1 pen.), L. Strik (0/8), J. Strik (0/1), Van Aalst (3/6), Van der Zeijden, Van Duijvenbode (3/7), Otten, Van Ingen (1/1), Van Meteren (1/4), Van Wissen (2/2), Verbraeken (0/3), Vollebregt (0/3).
Entraîneur : Zwinkels.

Le diaporama du match par Philippe Padioleau


*****************************

Nice continue son apprentissage Européen
Victorieux avec la manière en Slovaquie, la question était lancinante dans les rangs du Gym : comment allait se comporter Nice au moment de finir le travail dans sa halle des sports Charles Erhmann ? Pas facile pour Marjan Kolev lorsque son effectif n’est réduit qu’à douze joueuses. Sans Skolkova (si importante lors du match aller), l’OGC Nice se doit de terminer le travail pour entrevoir le tour suivant. Et la mission promet d’être compliquée lorsque l’adversaire Slovaque décide de prendre les choses en mains en début de rencontre (7-8, 19’). Côté Gym, on n’est pas au mieux… la défense prend l’eau durant le premier quart d’heure face aux coups de boutoir du duo adverse, Wollingerova – Kompaniets (17 buts à elles feux au final). Et il faut une prise de conscience salvatrice peu après la 20ème minute de jeu pour voir les Aiglonnes reprendre peu à peu la main dans le secteur défensif. Soutenu par ses supporters, Nice fait le forcing en fin de première mi-temps pour passer en tête… puis creuser un premier trou au moment de rentrer aux vestiaires (12-9, 30’). Une aubaine pour des Niçoises jusque-là sur la corde raide… une nouvelle fois, il n’est pas question de laisser se faire déborder par l’adversaire. Nouvelle épreuve de force en défense, Nice parvient à contenir les assauts Slovaques… mieux, il met les buts qu'il faut à l'emballage final. Un OGCN maître du secteur défensif, dominateur en seconde période. Chez les joueuses locales, on peut enfin exulter à trois minutes du terme (25-21), la qualification Azuréenne est en poche mais elle est acquise au terme d’un rude combat.

A Nice, Halle des sports Charles Erhmann
Le dimanche 20 octobre 2019 à 17h00
OGC Nice Handball -
Iuventa Michalovce : 25 - 23 (Mi-temps : 12-9)
850 spectateurs
Arbitres : MM. Matan LINDENBAUM & Dor LARON (Israël)
Délégué EHF : M. Kyriakos KAPLANIS (Chypre)

Evolution du score : 4-5 (10'), 7-8 (19'), 11-8 (26'), 12-9 (30'), 17-15 (41'), 21-18 (51'), 25-21 (57'), 25-23 (60').

Nice
Gardiennes
: Colic (2 arrêts), Sako (10 arrêts).
Joueuses de champ : Prouvensier (2), David (4), Fall (1), Agathe, Blonbou (5), Abdelmalek (6), Janjic (1), Sy (3), Lachaud (3), Mahouvé.
Entraîneur : Kolev.

Michalovce
Gardiennes :
Kordowiecka, Yablonska-Bobal.
Joueuses de champ : Wollingerová (9), Kompaniiets (8), Kakascikova, Radovic (2), Holejová, Trifunovic (1), Trúnková, Bajciová (1), Kišiková (1), Michalcova, Štefanová (1), Štefaniková, Kordowiecka.
Entraîneur : Lajcak.


*****************************

Du sérieux et de la maîtrise… la garantie du succès Bisontin
On aurait pu craindre un dimanche dans l'enfer Nordique pour les Handballeuses de l'ESBf après un match aller compliqué en terre Franc-Comtoise… première confrontation avec à l'arrivée seulement deux petits buts à l'avantage des protégées de Raphaelle Tervel. Mais Besançon sait se mobiliser lorsqu'il le faut… il le fallait au moment de rentrer dans la salle de Fredrikstad. Cette fois-ci… pas de seconde mi-temps en dents de scie, les coéquipières de Roxanne Frank ont livré une belle prestation d'un bout à l'autre de la rencontre : "on s’attendait à un match accroché. Les Norvégiennes n’ont rien lâché pour revenir au score. Cela aurait pu nous déstabiliser, mais on a su maintenir l’écart, le gérer, pour finalement gagner. Ce match est fondateur pour notre équipe. Tout le monde s’est engagé et a pu participer. C’est une belle victoire à l’extérieur, l’un des matches les plus complets et les plus aboutis, avec Nice (24-21, 2e journée de championnat)". Les Bisontines ont maîtrisé le tableau d'affichage (4-8, 17') avec certes quelques moments d'approximations lorsque l'hôte Norvégien réduit la marque avant le repos. C'est surtout au retour des vestiaires que la différence se fait nettement : Chloé Bouquet (6 buts) et ses coéquipières creusent un écart abyssal (13-19, 36')… mieux, elles le confortent à l'entame du dernier quart d'heure (+9 à la 46ème minute). Certes, Fredrikstad réduit la marque dans les dix dernières minutes… mais la messe est dite lorsque le duo Tervel - Delerce procède à bon nombre de rotations dans le final. Victoire acquise de haute lutte, Besançon prend le meilleur sur son rival Scandinave et se qualifie sereinement pour le prochain tour.

A Fredrikstad, Kongstenhallen
Le dimanche 20 octobre 2019 à 17h00
Fredrikstad Ballklubb -
ES Besançon Féminin : 29 - 31 (Mi-temps : 12-14)
679 spectateurs
Arbitres : MM. Marko SEKULIC & Vladimir JOVANDIC (Serbie)
Délégué EHF : M. Kalev VENTSLI (Estonie)

Evolution du score : 1-3 (5'), 3-4 (12'), 4-7 (16'), 7-8 (20'), 9-10 (24'), 11-13 (28'), 13-19 (35'), 15-21 (40'), 16-25 (45'), 19-26 (50'), 26-30 (55').

Fredrikstad
Gardiennes :
Sagvold, Sandgren.
Joueuses de champ : T. Deila (6/12), Ronning (4/6), Muri (2/7), Christiansen Kjuus (0/2), L. Deila (2/3), Hansen (6/7), Syversen (2/2), Thulin Lande (0/2), Blystad (1/2), Helland (5/6), Kallhovd Syversen (1/1), Hulleberg.
Entraîneur : Haugdal.

Besançon
Gardiennes
: Frank, Hauge, Sakho.
Joueuses de champ : Kolczynski (5/6), Bouquet (6/8), Gonzalez Ortega (1/5), Nuñez Nistal, Dupuis (6/6), Frécon (2/5), Faure (1/2), Granier (1/3), Kieffer, Burlet (0/1), Robert (3/3), Cusset, Jensen, Mairot.
Entraîneur : Tervel.


© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités