mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M : Paris abdique faute de combattants
LDC M : Paris abdique faute de combattants
19 Octobre 2019 | Europe > Champion's League
Difficile d’imaginer Paris dans son état actuel aller défier Barcelone en Catalogne et revenir auréolé de gloire. Pourtant sans Hansen, Toft Hansen, Ekdhal du Rietz et Sagosen, on y a cru pendant 15 minutes… Mais après, la logique a rattrapé tout le monde et Paris a fini par baisser pavillon 36 – 32 dans une salle étonnamment calme quand on sait comment Barcelone vit en ce moment. Par deux fois seulement la salle s’est enflammée, à la 17’14 de chaque mi-temps où la salle entière aura scandé « Independencia », rappelant la date de la fin de l’indépendance catalane.

Pour le reste on aura vu beaucoup de sourires entre des joueurs qui se connaissent parfaitement et même s’apprécient pour beaucoup. Des parisiens acclamés à leur entrée sur le terrain, les 5 anciens du Barca. Un match qui aurait pu sentir la poudre et qui au final ne révèle pas grand-chose de ce que sera la fin de la saison européenne pour ces monstres là. Tous le savaient avant ce match, c’est en mars, avril et mai qu’il faudra savoir gagner les matches en très haute altitude.

3 arrières de métier valides dont un de 19 ans qui va avoir du mal à endosser le costume de gestionnaire du jeu. Une défense dépeuplée, bref Paris devait se réinventer dans l’espace de quelques heures après avoir été obligé de n’atterrir à Barcelone que le matin même du match. Une péripétie de plus pour un PSG dont on se demandait comment il allait pouvoir jouer face à un Barca au complet et toujours très compliqué à jouer dans son antre du Palau Grana. On va vite comprendre que les enclenchements, les relations entre arrières, les mouvements des ailiers, bref tout le jeu mis en place depuis plus d’une saison par Raul Gonzales serait un très vague souvenir avec les joueurs disponibles pour cette rencontre. Mais étonnement cela marchait plutôt pas mal du tout. La 5-1 défensive avec Benoit Kounkoud devant mettait les arrières catalans sur le reculoir et l’attaque menée par Sadou Ntanzi faisait des choses pas habituelles mais les faisait bien. En y rajoutant un Vincent Gérard très actif et contrant un paquet de tirs adverses, on arrivait même à ce que les Parisiens arrivent à prendre la main au score passé le premier quart d’heure. Pourtant on sentait que Nedim Remili n’était pas dans un grand jour. Nikola Karabatic était surveillé comme le lait dur le feu par la défense de Barcelone alors il fallait faire avec ce qu’il restait. Un Gudjon Valur Sigurdsson impeccable par exemple, un duo Luka Karabatic – Kamil Syprzak très en verve sur le poste de pivot, bref tout ce que pouvait trouver Paris dans le désordre mis par tous les absents. Malheureusement, en plus de ne pas être sur le terrain, les absents avaient aussi le tord de ne pas être sur le banc. Alors question rotations, il fallait repasser et tout ce beau monde devait tenir, tenir encore, mais allait finir par lâcher du lest en fin de rencontre. Deux exclusions qui coutaient cher avec pas moins de 3 buts dans le but vide. Une attaque qui pioche et qui tombe sur un Gonzalo Perez de Vargas qui se rappelle à leur bon souvenir. Bref, du 10-12 en faveur de Paris on passait à un 19-15 à la pause qu’il allait falloir gérer en seconde période.

Le hic c’est que Paris va revenir sans avoir récupéré ou alors s’était un peu endormi dans les vestiaires. Pertes de balles, duels perdus face à un Gonzalo Perez de Vargas qui faisait bouillir sa marmite personnelle. Défense en retard et sanctionnée, bref tout pour que le Barca prenne ses aises et il ne va pas se gêner Encore une fois punis sur du jeu sans gardien, à l’arrêt sur la base arrière, le plus étonnant étant un Nedim Remili jouant totalement arrêté. Sans défense, donc ne pouvant pas se lancer dans ce jeu rapide qui a souvent sauvé les actions du PSG. Bref plus grand-chose ne fonctionnait et même si on continuait à bricoler sur des relations pivot avec toujours ses deux pivots meilleurs hommes du match et de loin sur l’aire de jeu. On pouvait même y rajouter un Vincent Gérard revenu sur le tard aux affaires et qui va aider le PSG à ne pas sombrer. Certes Paris est battu pour la première fois de la saison. Certes, il faudra savoir prendre le meilleur sur ce Barca de plus de 4 buts au match retour pour se qualifier éventuellement directement pour les quarts de finale. Mais il reste encore beaucoup de matches d’ici là et d’aller directement en quart de préjuge de rien… Le PSG a payé la saison dernière pour le savoir !


Barcelone - Paris 36-32 (Mi-temps : 19-15)
ChL M P. A 2019-2020, 19 Octobre 2019 (20h00), Journée 5
A Barcelone (ESP), Palau Blaugrana
6 000 Spectateurs
Arbitres : MM Slave Nikolov et Gjorgji Nachevski (Macédoine)
Délégué : M. Peter Olsson (Suède)
Evolution du score : 4-3 5°, 7-7 10°, 8-8 15°, 11-12 20°, 15-14 25°, 19-15 MT - 22-18 35°, 26-20 40°, 28-22 45°, 30-24 50°, 34-28 55°, 36-32 FT.
BarceloneBarcelone
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.GOMEZ ABELLO5/53/38/800000824
A.ARINO BENGOECHEA5/50/05/501000517
D.MEM6/110/06/1100000613
R.ENTRERRIOS RODRIGUEZ4/40/04/400000412
A.PALMARSSON4/70/04/70000049
T.GONÇALVES DOS SANTOS1/10/01/10200017
T.N'GUESSAN2/30/02/30000025
L.FABREGAS2/30/02/30000024
L.ANDERSSON BREDEKJAER1/10/01/10000013
V.TOMAS GONZALEZ1/30/01/30100013
L.CINDRIC2/40/12/50000021
A.PASCUAL GARCIA0/00/00/00000000
A.SERDIO GUNTIN0/00/00/00000000
C.SORHAINDO0/10/00/1000200-5
Total33/483/436/52040203693
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
G.PEREZ DE VARGAS13/440/013/440000002
K.MOLLER0/00/10/1000000-1
Total13/440/113/45040203694
ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
L.KARABATIC8/80/08/800000824
K.SYPRZAK5/70/05/700000513
B.KOUNKOUD4/40/04/400010410
G.SIGURDSSON4/40/04/400010410
L.ABALO3/50/03/50000037
N.REMILI3/91/14/100000046
D.NAHI1/20/01/20000012
S.NTANZI1/20/01/20000012
A.KEITA0/00/00/00000000
E.KEMPF0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA1/20/01/20001010
N.KARABATIC1/70/01/7010001-1
Total31/501/132/51010303273
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
V.GERARD12/360/212/380000004
R.CORRALES RODAL1/100/11/11000000-8
Total13/460/313/49010303269

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités