mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Ça ne s’annonce pas simple pour les clubs français
EHF : Ça ne s’annonce pas simple pour les clubs français
24 Octobre 2019 | Europe

Autant dire que pour faire pire au niveau tirage du 3° tour de la Coupe EHF, il faut aller chercher bien loin pour les clubs français. Que ce soit Besançon, Nantes ou Nice, chacun devra réaliser un véritable exploit pour se qualifier pour les phases de poule.

Des Danoises pour Besançon et Nice !
Nice a de grosses ambitions pour son futur. Le présent en coupe EHF va l’être indubitablement. En héritant de Copenhague, les Niçoises vont devoir réaliser deux performances de choix pour passer ce tour. Il va falloir qu’elles retrouvent toutes leurs qualités vues en play Off la saison dernière pour éliminer une équipe qui l’année dernière avait échoué au GAP pour se qualifier en quart de finale de la Ligue des Champions… Quant à Besançon, ce sera Odense, elle aussi membre émérite de la Ligue des Champions la saison dernière et qui elle, justement avaient disputé les quarts de finale au dépend de leur compatriotes. Face au géant Hongrois de Györ, la mission était quasi impossible, elle le fut d’ailleurs pour tout le monde, Györ ayant fini invaincu la compétition… Et cette année Odense compte une certaine Nycke Groot dans ses rangs ! Seul point positif dans ce tirage, les matches retour qui auront lieu sur le sol français les 16 ou 17 novembre. Mais déjà, il ne faudra pas avoir galvaudé tout espoir de qualification lors du match aller des 9 ou 10 novembre.

Nantes à l’épreuve hongroise
Quand on pense handball féminin et Hongrie, inévitablement le nom de Györ arrive. Mais tout de suite derrière, le club de Siófok fait partie du gratin magyar. Et quand on liste les joueuses présentes cette saison, cela fait encore plus peur… Certes Estelle Nze Minko à rejoint les rangs du géant Györ. Mais Gnonsiane Niombla est venue la remplacer, Camile Austin fait partie des cadres maintenant, et avec les deux tricolores on trouve les Tomori, Nerea Pena, Drabik la Polonaise, Böhme la Danoise, Solberg (Silje), la gardienne Norvégienne passée par Paris 92, Kobetic la Croate, etc… De quoi faire peur, surtout que pour Nantes, le match retour se déroulera en Hongrie…

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités