mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Paris 92 écume Saint-Amand-les Eaux de la Coupe de France
Paris 92 écume Saint-Amand-les Eaux de la Coupe de France
19 Novembre 2019 | France > Coupe de France

Une des belles affiches de ce week-end Coupe opposait Saint-Amand-les-Eaux à Paris 92. Un match entre le leader de la D2F et le quatrième de LFH.

Bellonet répond à Sercien Ugolin
Bousculées d'entrée de jeu (3-0, 3') les coéquipières de Nelly Plazanet (3buts) se remobilisent (4-5, 5'), tiennent la dragée haute aux Franciliennes (9-11, 28') mais craquent juste avant la pause-citron (+3, 9-14). Impressionnante de relâchement, Océane Sercien Ugolin (8 buts) fait mal à la défense nordiste. En face Chloé Bellonnet (4 buts) maintient St-Amand à flot. La pensionnaire du centre de formation a le mérite d'enflammer le public grâce à sa gestuelle magique dont seuls les ailiers ont le secret. Malgré la déception du résultat la jeune pousse Amandinoise se délecte du cadre spécial de la plus belle des Coupes nationales.  " On attendait cette joute pour pouvoir se jauger face à un des acteurs majeurs de la LFH. Je pense qu'on était un peu crispé. Ensuite, une fois dans le match c'est vraiment exaltant de sentir ce public derrière nous. Pour ma part même si j'aurai pu être parfois plus chirurgicale ce soir c'était vraiment beaucoup de plaisir. "

L'Esprit Coupe
Le match est très correct, très fluide. Géré de manière sereine par le duo Mathilde Cournil et Loriane Lamour, âgées de 23 ans toutes deux venues de Bretagne, le corps arbitral n'a absolument pas tremblé dans une rencontre pas vraiment comme les autres pour ces dernières." C'est vrai que c'est la première fois qu'on dirige une équipe de l'élite. La rencontre s'est déroulée dans une ambiance très saine malgré d'âpres duels. Fidèles à notre philosophie, on a fait le nécessaire pour privilégier le jeu. " Le second round est à sens unique. L'écart entre les deux formations se volatilise (15-25, 50'). Maîtrise parisienne, turn-over amandinois rendent le score final 16-30 très expressif. Malgré la différence comptable l'esprit de Dame Coupe est amplement respecté. Aussitôt la fin du match sifflée, Allison Pineau, restée sur le banc durant l'intégralité du match, se retrouve au centre d'une nébuleuse populaire. Affable, la championne symbole de la France qui gagne, répond sourire aux lèvres à toutes les sollicitations. La mythique internationale rejoindra dès le lendemain l'EDF à la quête d'un nouveau graal planétaire.

Sophie Palisse (présidente du HBCSA) : " un score assez fleuve avec une défaite lourde. On a joué une mi-temps de manière intéressante et enthousiaste. Paris 92 a produit un gros match. Nous n'avons pas à rougir devant  une équipe qui occupe actuellement une place européenne en LFH. Avec de surcroit trois internationales dans ses rangs qui participeront d'ailleurs championnats du monde de Tokyo ".

Yacine Messaoudi (coach Paris 92) : " la meilleure manière de préparer ce match était le sérieux et le travail. On a simplement respecté la compétition et  donc l'adversaire. On n'a pas d'ambition particulière dans cette coupe ou au niveau du championnat. On prend las matchs les uns après les autres. La saison est longue et il serait prématuré d'annoncer qu'on vise une place européenne. Oui, bien sûr que l'appétit vient en mangeant. Il est clair que si on continue dans ce cadre d'exigence, un fauteuil pour play-offs sera déjà une satisfaction ".


© Hamide Allem
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités