mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Parées pour le Mondial en bon ordre
EDF F : Parées pour le Mondial en bon ordre
24 Novembre 2019 | International > Mondial

3° match, 3° victoire pour les Bleues dans la Japan Cup, épreuve de préparation au Mondial qui débute le 30 novembre prochain au Japon. Après le Brésil et le Japon, la Slovénie a plié devant les Tricolores et même, s'est lourdement inclinée 33-21. Un dernier match de préparation abouti qui laisse à penser que le groupe est prêt. Mais on sait qu'entre les matches amicaux et la réalité d'une compétition comme un Mondial, il y a souvent un gouffre.

Mais pour le moment, touts les feux sont au vert pour les protégées d’Olivier Krumbholz. Un peu plus en pays de connaissance avec la Slovénie, les Françaises ont mis 15 bonnes minutes pour prendre un peu leurs aises face à une équipe qui s’était privée volontairement d’Ana Gros, son bras armé et guide dans le jeu. Alors la Slovénie a fait tout ce qu’elle pouvait, les Stanko et Zulic s'employant pour rivaliser avec un duo Nze Minko – Nocandy très à son affaire dans ce début de match. Mais le souci pour la Slovénie, on le sait c’est la profondeur de banc. Et mécaniquement, quand Olivier Krumbholz fait entrer des Kanor, Flippes ou Bouquet et consort qui sont à minima aussi fortes que celles qu’elles viennent de remplacer, mais la fraîcheur en plus. Côté Slovénie, difficile de trouver des relais aussi performants… Alors on tire sur les mêmes, et la défense bleue commence à avoir un temps d’avance et mettre de plus en plus d’intensité dans ce qu’elle fait. Et la machine à broyer bleu blanc rouge va se mettre en action à cheval sur les deux périodes avec un 13-1 entre la 17° et la 40°.

Un score qui passe de 9 partout à 22-10 et un match qui n’en est plus un. Le boulot était fait, la victoire était acquise et clairement, tout le monde va un peu penser à gérer les organismes, ne pas risquer la blessure qui ferait désordre dans le tableau depuis l’arrivée au Japon et une équipe de Rance qui va finir son match en pente douce face à des Slovènes qui vont de nouveau rivaliser avec la France, mais sans jamais refaire son retard. Tout le monde pouvait être satisfait côté tricolore. Le coach en tête, il a travaillé ce qu’il voulait. A pu mettre en place cette 1-5 qui est une arme évidente pour varier de la 6-0 classique des Bleues et à vu une Alexandra Lacrabère prendre goulument son temps de jeu. Mettant le nez à la fenêtre au niveau scoring, elle qui avait dû regarder ses partenaires de Fleury les Aubrais gagner sans elle pendant deux rencontres.

Maintenant place à une semaine de travail physique. De réglages tactiques et de mise en place de quelques surprises qu’Olivier Krumbholz pourrait servir toutes chaudes pendant le Mondial, tout cela en attendant les arrivées de Tamara Horacek et Pauletta Foppa pour l’annonce des 16 joueuses retenues pour le début de la compétition.

Le diaporama de la rencontre par S. Pillaud - FFHB



A Tokyo, Yoyogi National Stadium
Japan Cup 2019
Le 24 novembre à 20h00
Slovénie - France : 21-33 (Mi-temps : 9-15)

Arbitres : MM Kolahdouean  & Mousavian (Iran)
Evolution du score : 2-2 5°, 4-4 10°, 7-8 15°, 9-11 20°, 9-12 25°, 9-15 MT - 10-18 35°, 11-22 40°, 16-25 45°, 17-29 50°, 18-31 55°, 21-33 FT.

Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz : Le niveau de l’adversaire était faible aujourd’hui mais nous avons pu tout de même travailler. La Slovénie avait mis en réserve quelques joueuses. Il fallait jouer dans les conditions qui nous étaient proposées. On a vu de bonnes choses : les anciennes montent en charge tranquillement et les jeunes ont été constantes dans le tournoi avec un apport de qualité. Je suis aussi content de la défense 1-5 qu’on n’avait pas travaillée depuis un moment et qui reste une arme redoutable. L’amalgame se fait bien et maintenant nous avons besoin de nous reposer car disputer trois matches en quatre jours, c’est beaucoup. Il faut récupérer pour arriver bien affutés en vue du premier match, face à la Corée. On retrouvera cette salle dans huit mois en espérant qu’elle sera pleine avec beaucoup de spectateurs français.

Estelle Nze-Minko : C’est une bonne nouvelle d’avoir remporté ce test event. Tout le monde va bien dans l’équipe, il n’y pas eu de grosses blessures ou de gros problèmes. Cela faisait partie des craintes de ce tournoi car nous avons joué très vite, quasiment dès notre arrivée à Tokyo. Pour être honnête, les matches n’étaient pas les plus difficiles car les quatre équipes ont beaucoup fait tourner. Ce n’est pas un tournoi révélateur.

Alexandra Lacrabère : J’avais besoin de temps de jeu et de me rassurer car je n’avais pas joué depuis longtemps en raison de ma suspension pour deux matches, avec mon club. Je suis satisfaite de l’état d’esprit de l’équipe qui reste concentrée du début à la fin. C’est positif.

Orlane Kanor : C’est positif car nous avons gagné nos trois matches. Celui-ci était intéressant car nous avons pu bien exploiter le changement de dispositif défensif. C’était intéressant d’évoluer en 1-5. Nous avons eu encore plus de communication que les matches précédents. Ce 3e match s’est bien passé pour moi. Globalement, cette micro-compétition s’est bien déroulée et nous avons hâte que le Mondial commence. Je suis très heureuse d’avoir joué dans cette salle mais je ne sais pas si j’aurai cette chance l’été prochain.

Statistiques du match
France
Gardiennes :
Frank 30’, 6 arrêts sur 18 tirs dt 0/1 pen., Gabriel 30’, 5 arrêts sur 13 tirs dt 0/2 pen.
Joueuses : Nocandy 2/2, Coatanea 1/2, Ayglon-Saurina 2/3, Bouquet 4/5, Pineau 1/3 dt 0/1 pen., N’Gouan 3/3, Zaadi, Houette 3/6, Sercien-Ugolin 1/3, Flippes 1/3, Kanor 4/4, Nze-Minko 4/5, Niombla 1/4, Lacrabère 6/8 dt 2/2 pen.
Exclusions temporaires : Sercien-Ugolin et Kanor 1, Nocandy 3

Slovénie
Gardiennes :
Zec 4 arrêts sur 16 tirs, Vojnovic 6 arrêts sur 16 tirs dt 1/2 pen. et Pandzic 4 arrêts sur 14 tirs dt 0/1 pen.
Joueuses : Klemencic 0/1, Strnad 0/2, Zabjel 2/3, Stanko 4/6 dt 1/1 pen., Abina 1/6, Ferfolja, Ljepoja, Zulic 3/4, Pisek 1/2, Vucko 6/10 dt 2/2 pen., Svetik 4/5.
Exclusions temporaires :  Zabjel 2, Stanko, Zulic, Pisek, Svetik.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités