mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
France est CHAMPIONNE DU MONDE !!!!!
France est CHAMPIONNE DU MONDE !!!!!
14 Décembre 2003 | International > Mondial

Revenues de nulle part après avoir compté 7 buts de retard, les bleues ont décroché la timbale après prolongations.
Deux héroïnes dans ce match, Valérie NICOLAS qui sera royale en prolongation et Véronique PECQUEUX-ROLLAND qui aura été chercher le penalty de l'égalisation à la dernière seconde du match, penalty transformé par Leila LEJEUNE.
Les Françaises décrochent le titre ultime et deviennent la première équipe féminine de sport collectif française championne du Monde.
3 titres en 8 ans pour le handball français, on savait chez les hommes, maintenant c'est fait chez les femmes.

Même si tout ne fut pas beau loin de la, il faut s'incliner devant la volonté et l’abnégation de ce groupe mené de main de maître par un Olivier KRUMBOLHZ au sommet de son art.
Malgré une Katalin PALINGER de gala pendant 60 minutes, les Bleues y ont toujours cru et avec hargne et surtout en ne lâchant jamais rien.
Pourtant les Françaises ne vont pas rater leur entame de match, marquant les premières par Raphaëlle TERVEL, elles vont mener rapidement 3-1, mais la panne de lumière, de confiance et surtout d'attaque va intervenir aussitôt, le 7-0 qui va suivre va faire déchanter tout le monde, toutes les Hongroises s'en donnaient à coeur joie dans la foulée d'une Bojana RADULOVICS impressionnante comme depuis le début du mondial.

Résultat 8-3 et tout le camp français qui se pose des questions et Olivier KRUMBOLHZ qui prend son temps mort bien tôt dans cette première période.
L'attaque en panne en début de match on connaissait, mais la défense en berne, c'était une mauvaise première pour cette finale, heureusement le temps mort va quelque peu améliorer les choses et les tricolores vont réussir à revenir un peu dans la partie en signant un 5-2 sur le dernier quart d'heure du premier acte.

8-11 à la mi-temps on avait vu pire pendant ce championnat du monde et la confiance dans ce groupe si soudée pouvait encore être de mise.


(Photo Yannis Drapier)

Le début de deuxième mi-temps va être même donner quelques espoirs de retour rapide des Bleues, l'attaque sous l'impulsion des ailières et surtout Estelle VOGEIN trouvait les failles, seule une Katalin PALINGER en état de grâce pouvait enrayer le retour.

Mais pour l'enrayer, elle allait l'enrayer et de belle façon, entre les penalties arrêtés, les contre-attaque sorties et les shoots à 9 mètres contrôlés, la grande blonde en faisait voir de toutes les couleurs aux Bleues.

Et comme pendant ce temps le duo de gauchères Bojana RADULOVICS, Zsuzsanna LOVASZ bien aidé par une Anita GÖRBICZ menant le jeu à sa guise continuait à régaler l'attaque de tirs, de courses et de prises d'intervalles parfaits, on sentait que la maison France commençait à vaciller face à tous ces coups de boutoirs.

Le pire et le quasi définitif arrivera quand Anita GÖRBICZ va planter son 4° et avant-dernier but, emmenant ses couleurs à 25-18 à 8 minutes de la fin qui sentait bigrement le titre hongrois.
A bout de souffle, physiquement éprouvées, les Hongroises allaient encaisser un 4-0 venu de nulle part en 4 minutes et qui donnait encore un soupçon de vie aux espoirs de titre pour le coté français, la défense fonctionnait enfin, même privée d'Isabelle WENDLING sortit pour 3 fois deux minutes à la 47° minute de la partie.

Avec des filles qui jouent toutes les montées de balles a 100%, Katalin PALINGER moins impressionnante tout d'un coup, tout redevenait possible.
Coup de chaud tout de suite contré par les buts d'Anita GÖRBICZ en contre attaque et Anita KULCSAR en pivot, résultat +3 et 2 minutes à jouer, dans 99% des cas, la messe est dite et les mouches sont tranquillement sur leurs ânes.

Mais avec ce groupe, que nenni, les mouches allaient s'envoler aussitôt et reprendre leur vol pour chercher sur qui se poser, et oh étonnement ! Ce sera sur les Hongroises qu'elles vont choisir de poser leurs pattes.

Les rendant fébriles, un peu naïves sur 2 ou 3 coups de bluff joués par une défense haute tricolore et tout ce beau monde se retrouvait à 27-28 à 36 secondes de la fin.
Balle aux Hongroises qui à une de moins allait cafouiller le ballon qui tue.
Résultat une montée de balle à 100 à l'heure, une Véronique PECQUEUX-ROLLAND qui prend l'intervalle et Anita GÖRBICZ qui la coupe en deux de la plus belle des façons !

Penalty, Rouge, fin du temps réglementaire et un penalty à tirer pour Leïla LEJEUNE, la belle réunionnaise n'allait pas se louper et Katalin PALINGER n'allait pas être l'héroïne de la finale jusqu'au bout.


(Photo Yannis Drapier)

But, prolongations et un grand coup de bambou derrière les oreilles vertes et rouges qui devaient entamer ces prolongations à 4 contre 6 et surtout privées de leur meneuse de jeu.
De ce coup du sort la Hongrie ne se remettra jamais, encaissant d'entrée un 3-1 quasi-définitif tellement elles semblaient avoir perdu toutes ambitions dans le jeu tout d'un coup.

Des ailières qui refusent les shoots ouverts, les arrières qui jouent arrêtés, et une défense qui devient statique et à contourner, alors que du côté des Bleues, une Valérie NICOLAS qui se retrouve pleinement, une Myriam KORFANTY qui enchaîne les phases interceptions - buts et tout devenait transparent, les Françaises allaient être championnes du Monde !

Comme un symbole, le 3° sacre bleu mondial allait être offert par Valérie NICOLAS qui sortait le penalty de la dernière chance de Bojana RADULOVICS pourtant jusque la impeccable dans cet exercice.


(Photo Yannis Drapier)

Avec cet échec et le dernier but de Myriam KORFANTY, la Marseillaise pouvait retentir dans une salle pourtant verte et rouge, mais d'un coup verte de rage et rouge de honte d'avoir vu ses protégées louper les coche de cette façon devant un groupe décidément fabuleux dans son envie de se battre toutes ensembles.

Arbitres :
MM ARNALDSSON S. et VIDARSSON G. (ISL)
France - Hongrie : 32-29 AP (Mi-temps 8-11) (Fin du match : 28-28)

Statistiques du match :

FRANCE :

Gardiennes :
1 DUDZIAK Joanne 0 arrêts sur 6 tirs
16 NICOLAS Valerie 10 arrêts sur 33 tirs

Joueuses :
2 CENDIER AJAGUIN Isabelle 0/1
3 VOGEIN Estelle 3/3
4 LEJEUNE Leila 4/12
5 DELERCE Sandrine 1/5
6 JACQUES Melinda 5/9
7 MYARO Nodjialem 2/7
8 PECQUEUX-ROLLAND Veronique 4/7
10 HERBRECHT Sophie 0/2
11 CANO Stephanie 4/5
13 WENDLING Isabelle 1/1
14 KORFANTY Myriam 4/4
16 NICOLAS Valerie 0/1
20 TERVEL Raphaelle 4/12

HONGRIE :

Gardiennes :
16 PALINGER Katalin 26 arrêts sur 58 tirs

Joueuses :
2 FERLING Bernadett 3/5
3 BOHUS Beata
4 MEHLMANN Ibolya
6 KIRSNER Erika 1/2
9 RADULOVICS Bojana 13/21
10 PIGNICZKI Krisztina 2/2
11 FARKAS Agnes 1/6
13 GÖRBICZ Anita 4/8
15 SITI Eszter 0/1
17 TOTH Timea
18 LOVASZ Zsuzsanna 2/4
19 KULCSAR Anita 3/3

Déroulement du match :

1° mi-temps

Tervel 1 (00')
  1 1 (01') Görbicz
Tervel 2 1 (02')
Jacques 3 1 (03')
  3 2 (05') Radulovics
  3 3 (06') Ferling
  3 4 (06') Radulovics
  3 5 (07') Pigniczki
  3 6 (09') Radulovics
  3 7 (14') Ferling
  3 8 (16') Radulovics
Cano 4 8 (17')
Pecqueux-Rolland 5 8 (19')
  5 9 (20') Radulovics
  5 10 (22') Kulcsar
  5 11 (25') Radulovics
Lejeune 6 11 (26')
Vogein 7 11 (27')
Vogein 8 11 (29')

2° mi-temps

Vogein 9 11 (31')
  9 12 (31') Ferling
Myaro 10 12 (31')
  10 13 (32') Radulovics
Jacques 11 13 (34')
  11 14 (35') Radulovics
Myaro 12 14 (35')
  12 15 (36') Kulcsar
  12 16 (37') Radulovics
  12 17 (38') Görbicz
Jacques 13 17 (38')
  13 18 (39') Lovasz
  13 19 (42') Lovasz
Cano 14 19 (42')
Wendling 15 19 (45')
  15 20 (46') Radulovics
Tervel 16 20 (47')
  16 21 (47') Radulovics
Tervel 17 21 (48')
  17 22 (48') Farkas
  17 23 (49') Pigniczki
Jacques 18 23 (50')
  18 24 (51') Radulovics
  18 25 (52') Görbicz
Jacques 19 25 (52')
Cano 20 25 (54')
  20 26 (54') Kirsner
Lejeune 21 26 (54')
Korfanty 22 26 (55')
Korfanty 23 26 (56')
Pecqueux-Rolland 24 26 (56')
  24 27 (57') Görbicz
Pecqueux-Rolland 25 27 (57')
  25 28 (58') Kulcsar
Delerce 26 28 (58')
Cano 27 28 (59')
Lejeune 28 28 (60')

Prolongations

Lejeune 29 28 (60')
Korfanty 30 28 (61')
Pecqueux-Rolland 31 28 (62')
  31 29 (63') Radulovics
Korfanty 32 29 (69')

 

Classement final des Championnats du monde 2003
1. France
2. Hongrie
3. Corée du sud
4. Ukraine
5. Espagne
6. Norvège
7. Russie
8. Slovénie
9. Serbie Monténégro
10. Roumanie
11. Autriche
12. Allemagne
13. Danemark
14. Croatie
15. République tchèque
16. Japon
17. Angola
18. Tunisie
19. Chine
20. Brésil
21. Côte d'Ivoire
22. Argentine
23. Australie
24. Uruguay

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités