mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial F : Comme une défaite !
Mondial F : Comme une défaite !
1 Décembre 2019 | International > Mondial

Le match nul 19 partout entre le Brésil et la France met les championnes du Monde tricolores complètement dans le dur pour la suite de la compétition. Certes, les possibilités de qualification pour le tour principal existent encore, mais la formule à 2 poules fait que sans un matelas de points dans cette 2° phase, il est quasiment impossible de viser quoi que ce soit, si ce n’est une place vaguement honorifique. Une attaque totalement dans le dur et ses 15 pertes de balles, des oublis défensifs qui coutent très cher, seule Amandine Leynaud peut échapper au marasme dans ce match. Bref, le jeu de la France est totalement à construire si cela est encore possible.

En tout cas, on peut assurer d’une chose, le lundi de repos va être studieux côté tricolores… Les vidéos vont chauffer et les analyses ne devraient pas forcément être tendres pour beaucoup de joueuses. Et les plus visées seront sans doute les joueuses de la base arrière, totalement en travers pendant quasiment 60 minutes face aux Brésiliennes. Cueillies d’entrée par un Brésil aussi revanchard qu’elles, les Françaises vont rapidement se mettre à douter face au bloc central brésilien et surtout vont dès l’entame s’évertuer à aller défier Les Amorim, Araujo et compagnie dans ce secteur et leur offrir la possibilités de les bâcher à qui mieux-mieux ! Reine dans le domaine, l’ancienne pivot de Dijon va éteindre la lumière 4 fois et mettre les shooteuses bleues dans le dur un paquet de fois, les obligeant à rater le cadre. Au lieu d’aller chercher fortune sur les extérieurs, avec des ailières qui, sur ce match, se sont refaites une santé au tir, le jeu français va s’évertuer à rechercher des positions centrales, là où tout le monde les attendaient de pied ferme. Si cela avait été pour multiplier le jeu avec les pivots, passe encore, mais avec 4 tirs cumulés pour le duo N’Gouan – Edwige, on ne peut pas parler de réussite là aussi. Alors il a fallu s’en remettre une fois de plus au bloc défensif. Et globalement celui-ci a répondu présent malgré par moment de grands moments de solitude individuelle pour certaines joueuses. Enfin c’est surtout une Amandine Leynaud qui va sauver la patrie en de nombreuses occasions. A 44% d’arrêts dont 1 jet de 7mètres, 2 relances magiques dans les mains de Chloé Bouquet et Laura Flippes, la gardienne du temple bleu blanc rouge va être la grande actrice côté français que l’on peut oscariser encore une fois. Avec Chole Bouquet à gauche, on va y rajouter Laura Flippes pour son activité à droite et ses prises de d’intervalles qui ont fait des dégâts, et pour le reste on reste quand même bien sur notre faim.

Le coach tricolore l’a clairement dit à la sortie du match, les joueuses doutent et plus elles doutent, plus elles ratent. Comme plus elles ratent, plus elles doutent, on entre dans une spirale infernale de laquelle il ne va pas être simple de sortir. Raconter plus longuement le match ne servirait à rien, car globalement il n’y avait pas grand chose à voir si ce n’est quelques 1x1 monstrueux de la Fleuryssoise De Paula et quelque jolies envolées en angle bien fermé de De Castro à l’aile droite. Pour le reste, le jeu brésilien a été peu ou prou aussi pauvre que le jeu tricolore et le nul reflète bien la physionomie du match. Il va falloir faire beaucoup plus pour bousculer l’Allemagne et le Danemark. Déjà penser à l’Australie pour se remettre en confiance, et si cela se fait, alors faire table rase des deux premiers matches pour aller jouer ces rencontres comme des matches couperets. Une défaite sur un de ces deux matches et la Coupe du Président pourrait être une réalité, alors 2… Et le champion du Monde sortant qui joue la Coupe à Toto, ce serait une vraie première !!!


Le diaporama du match par S. Pillaud - FFHB




Les réactions
Olivier Krumbholz (Au micro de BeIN Sports) : « Ce n’est pas un bon résultat pour nous ! On n’a pas bien joué même si on n’a pas trop mal défendu malgré quelques erreurs. Mais en attaque on est revenu en arrière, on a bafouillé notre handball. On n’a pas réussi à fixer sur l’intérieur et libérer sur les extérieurs. Et derrière on a douté, douté au tir en ratant beaucoup de tirs de loin alors qu’à l’aile et de près on s’était amélioré par rapport à hier. Pas de tireurs de loin mais on va quand même chercher le match nul alors qu’on aurait tout à fait pu perdre ce match. On est plein de bonne volonté mais on n’arrive pas à se libérer ! Pour le moment on ne joue pas bien et ça nous fait douter ! »

Alexandra Lacrabère (Au micro de BeIN Sports) : « On n’arrive pas à retrouver la fluidité en attaque que l’on avait lors des derniers matches et en plus on est trop inconstantes en défense. Pourtant on arrive à faire le break mais on n’arrive pas à se relâcher. Même si elles ont une grosse défense et que leur gardienne a fait des arrêts quand il fallait, on ne peut s’en prendre qu’à nous même. On a limité la casse aujourd’hui, mais maintenant on n’a plus le choix, il faut se reposer et attaquer les 3 derniers matches tambour battant pour les gagner et advienne que pourra ! »

Alisson Pineau (Au micro de BeIN Sports) : « Ce fut un match très étriqué, on s’y attendait, je l’avais dit avant le match que je ne le sentais pas très bien et qu’on allait devoir cravacher. Finalement on s’en sort bien avec ce match nul. On a énormément de choses à régler, aussi bien défensivement qu’offensivement. On est dans un moment compliqué, il faut vite se remettre au travail et se projeter sur les prochains matches. Le match face à l’Australie va faire du bien pour prendre de l’air et lâcher un peu les chevaux et derrière les deux derniers matches face à l’Allemagne et le Danemark seront capitaux ! »

Brésil F - France F 19-19 (Mi-temps : 7-10)
Mondial Gr B 2019-2020, 1 Décembre 2019 (15h00), Journée 2
A Yamaga (JAP), Overall Gymnasium
2 000 spectateurs
Arbitres : MM Lah Bojan et Sok David (Slovénie)
Evolution du score : 2-0 5°, 3-3 10°, 4-3 15°, 4-6 20°, 6-8 25°, 7-10 MT - 11-11 35°, 13-13 40°, 15-14 45°, 16-16 50°, 17-17 55°, 19-19 FT.
Brésil FBrésil F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.RODRIGUES BELO2/31/13/411100310
A.DE CASTRO2/21/13/30000039
E.AMORIM TALESKA2/70/02/73001025
B.DE PAULA3/60/03/60120034
P.MATIELI MACHADO2/40/02/41120024
T.MORENO LIMA DE ARAUJO3/40/03/41012034
L.ARAUJO1/10/01/10000013
J.ANASTACIO0/00/00/00000000
M.COSTA1/20/01/20010010
I.MENIN0/00/00/00000000
A.BOLZAN E SILVA0/10/00/1000000-1
S.DA SILVA VIEIRA0/20/00/2000000-2
D.FACHINELLO0/00/00/0001000-2
A.NASCIMENTO MARTINEZ0/00/10/1001000-5
Total16/322/318/35639301829
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
B.ARENHART0/00/10/1000000-1
R.ARRUDA5/210/15/22001001-6
Total5/210/25/236310301922
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
C.BOUQUET3/40/03/402000312
B.EDWIGE3/30/03/31011037
L.FLIPPES3/30/03/30020035
M.HOUETTE1/10/01/10100015
G.ZAADI-DEUNA1/21/12/32030023
A.LACRABERE1/31/12/41020022
C.AYGLON-SAURINA1/30/01/3001001-1
O.SERCIEN-UGOLIN0/10/00/1000000-1
P.COATANEA0/00/00/0001000-2
M.NOCANDY1/20/01/2002001-2
E.NZE MINKO2/40/02/4000302-2
A.PINEAU0/00/00/0001000-2
A.NGOUAN0/10/00/1000100-3
O.KANOR1/60/01/6102001-4
Total17/332/219/355315501917
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.LEYNAUD11/251/212/2710000012
C.GABRIEL0/00/00/00000000
Total11/251/212/276315501929


Dernière Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Brésil FFrance F191901/12>>
Australie FAllemagne F83401/12>>
Corée FDanemark F262601/12>>
Prochaine Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Corée FBrésil F 03/12 
France FAustralie F 03/12 
Danemark FAllemagne F 03/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Allemagne F4220064322 
2Danemark F3210163380 
-Corée F3210155530 
4France F1201146480 
-Brésil F1201143490 
6Australie F020202071-2 

© François Dasriaux
Partager
S.O.S
emmanuel clerc | Lundi 2 Décembre 2019 (18h44)
Ça sentait déjà la méthode Coué après la Corée, "On a l'habitude de rater nos entrées", "Les Coréennes ont un jeu atypique et donnent tout en début de compèt'", et de l'extérieur, on sentait comme du vieux gros doute qui s'insinuait entre les mots en bois... La Corée a poussé le Danemark au nul et rien ne dit qu'il ne faudra pas compter sur les Coréennes pour sortir une grosse nation... Et pour l'instant, c'est la France qui s'y colle... L'article résume bien la situation, des cadres aux abonnées absentes, un banc qui n'apporte que plus de confusion, une lecture du jeu adverse déficiente, des pertes de balles hallucinantes et de grosses fautes techniques, symptôme d'une équipe en plein doute, c'est clair... Question : que s'est-il passé entre les deux championnats du monde ?
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités