mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial F : Une ballade pour se refaire une santé !
Mondial F : Une ballade pour se refaire une santé !
3 Décembre 2019 | International > Mondial

Les Bleues ont été très sérieuses face à l’Australie en s’imposant 46 à 7. On n’en attendait pas moins après les deux premiers matches plus que décevants face à la Corée et le Brésil. On savait que les Tricolores gagneraient, le tout était de savoir de quelle façon. Sérieuses de bout en bout du match, elles ont su varier les plaisirs, aussi bien défensifs avec 7 buts encaissés, elles ont fait le boulot proprement devant une Catherine Gabriel impeccable pendant 60 minutes et offensivement où tout a été fait avec implication et rigueur pour passer allègrement les 40 buts.

Le dernier vol de Camille Ayglon ?
Mais avant de faire ce récital offensif, la nouvelle chez les Bleues était la sortie du groupe de Camille Ayglon au profit de Gnonsiane Niombla. Annoncée comme souffrante du dos et manquant de capacités physiques pour tenir une compétition de ce niveau, la Nantaise a fait aussi les frais d’un besoin de rééquilibrage sur la base arrière tricolore, Orlane Kanor, seule arrière gauche de métier, piochant trop au shoot et devant avoir un relais efficace à ce niveau de jeu. Le hic, dans ce que l’on peut décrypter est que la logique aurait voulu que ce soit la Parisienne Océane Sercien Ugolin qui fasse les frais de ce réajustement. En sortant Camille Ayglon, Olivier Krumbholz a peut-être aussi voulu envoyer un message concernant les jeux de 2020, certains discours étant un peu trop « optimistes » quant à la présence de certaines joueuses dans les 14 pour les JO. Car il ne faut pas l’oublier, aux JO il n’y a que 14 sélectionnées, 2 de moins que sur un Mondial, et il faudra certainement faire des choix plus que drastiques.

L’Australie pour se caler
Et donc pour jouer ce match, c’était le grand retour de « Gnons » dans le groupe et la physionomie du match va lui permettre d’entrer tranquillement dans son costume de joueuse avec 20 minutes de jeu et un 3/3 plus que sympa ! pour le reste, rien de véritablement marquant à révéler… Les arrières se sont fait plaisir avec Orlane Kanor à 4/5, Océane Sercien Ugolin à 3/4, Méline Nocandy à 4/5, Estelle Nze Minko à 3/4, etc… Bref du travail assez propre avec peu d’échecs au shoot. Même constat côté des ailières et Astrid N'Gouan seule utilisée en pivot. Que ce soit en contre-attaque ou à la finition sur l’aile, elles ont rendu globalement une feuille très qualitative, il n’est jamais simple de beaucoup réussir quand le match tourne au clinic de shoot comme ce fût le cas dans ce France – Australie. Défensivement, là aussi, les Françaises sont restées très sérieuses, au point que Catherine Gabriel et son 11/18 en termes d’arrêts va être élue meilleure joueuse du match. 18 tirs seulement pour l’Australie, il faut dire que les 35 pertes de balles ont vraiment rendu la tâche plus simple à la défense tricolore. De ces échecs ou pertes de balles, les Bleues vont en faire 20 contre-attaques et 7 montées de balles gagnantes ! 27 buts sur les 46 en jeu sur grand espace, mais les 19 restants ont souvent été le fruit d’enclenchements récités et appliqués sans trop d’opposition il faut l’avouer. Bref aux deux bouts du terrain, les Françaises ont pu profiter de ces 60 minutes de jeu pour se remettre dans le droit chemin, celui d’un tour principal qu’il va falloir aller décrocher sur les 2 dernières journées.

Méfiance, la Mannschaft a de vrais atouts
Et il va falloir le faire face à une Allemagne qui ne s’arrête pas de gagner. Ce sera une toute autre béchamel pour contrer les Bolk, Behnke, Lauenroth et autre Naidzinavicius ! Se heurter à une défense très haute mais aussi très mobile, limiter au maximum les échecs au shoot face à une Dina Eckerle en grande forme et les pertes de balles pour ne pas permettre aux Allemandes de jouer un jeu rapide qu’elles affectionnent plus que tout. Et surtout être patientes et disciplinées en attaque ! Si les choses sont faites à moitié ou les shoots pris en demi-position, alors méfiance, la foudre va vite tomber sur les têtes bleu-blanc-rouge, comme elle est tombée sur les têtes blondes danoises en première période.

Le diaporama du match par S. Pillaud - FFHB




Les réactions
Olivier Krumbholz
(Au micro de BeIN Sports) : « L’adversaire était valeureux mais quand même très faible. Elles ont réussi à conserver beaucoup la balle, alors on n’a pas eu tant de munitions que cela. On a travaillé proprement, on a vu des belles choses, on a eu de l’aisance technique. Ce n’est pas toujours facile d’aborder ce genre de match, elles l’ont fait comme on l’avait demandé, je suis pleinement satisfait de ce match, on a retrouvé des joueuses françaises très libérées techniquement et c’était un bon match pour préparer maintenant les deux matches à venir face à des adversaires beaucoup, beaucoup plus forts. C’est déstabilisant d’arriver devant des gardiennes qui n’ont pas beaucoup d’expérience et qui n’ont pas les mêmes savoir faire et parades que les gardiennes de très haut niveau, mais on s’est bien appliqué et même si on a raté quelques tirs c’était très bien dans ce domaine. On n’est dans l’obligation de gagner les deux matches face à l’Allemagne et le Danemark, on est au pied du mur, il faut assumer, on a fait deux mauvais matches, si on fait deux bons matches on ira au tour principal. D’abord l’Allemagne qui est dans une très bonne dynamique, mais nous aussi maintenant, et je pense qu’on va faire un excellent match demain. »

Manon Houette (Au micro de BeIN Sports) : « Ce match était important, c’est une équipe amateur, mais le match n’était pas si simple que ça à aborder car on avait l’ambition de rater très, très peu de choses et dans le contexte actuel, le match a été parfait, l’engagement total  de tout le monde, aussi bien individuellement que collectivement, on a l’impression que ça y est la machine est partie et demain nous un attend un gros, gros match face à des Allemandes qui , elles sont rentrées dans la compétition depuis le début. On devait se concentrer sur nous même, on avait calé les enclenchements, fait de la vidéo comme n’importe quel match. On s’est aussi retrouvé dans la joie de vivre, dans les sourires et j’espère que cela s’est vu. Face aux Allemandes on sait à quoi s’attendre, c’est très rude avec beaucoup d’engagement, peut-être un peu moins technique et avec une défense très à plat, on va donc avoir besoin de bras pour tirer au-dessus et retrouver notre fluidité en attaque et aussi notre défense si chère à notre cœur ! »

France F - Australie F 46-7 (Mi-temps : 21-3)
Mondial Gr B 2019-2020, 3 Décembre 2019 (18h00), Journée 3
A Yamaga (JAP), Overall Gymnasium
1 000 spectateurs
Arbitres : MMES Elsaied Yasmina et Elsaied Heidy (Égypte)
Évolution du score : 3-1 5°, 8-1 10°, 12-2 15°, 15-2 20°, 19-2 25°, 21-3 MT - 27-4 35°, 30-4 40°, 35-5 45°, 38-6 50°, 42-6 55°, 46-7 FT.
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
P.COATANEA7/70/07/720000725
M.NOCANDY4/50/04/543200421
A.NGOUAN6/60/06/600000618
O.KANOR4/50/04/550110417
G.NIOMBLA2/21/13/330000315
A.PINEAU2/21/13/321000315
E.NZE MINKO3/40/03/430000314
L.FLIPPES5/70/05/700000513
C.BOUQUET3/60/03/612000312
O.SERCIEN-UGOLIN3/40/03/420000312
M.HOUETTE3/30/03/31001039
A.LACRABERE0/01/11/13000019
G.ZAADI-DEUNA0/01/11/11000015
B.EDWIGE0/00/00/00000000
Total42/514/446/5527632046185
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
C.GABRIEL10/151/211/1740000027
A.LEYNAUD0/00/00/00000000
Total10/151/211/1731632046212
Australie FAustralie F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
L.PLAYER0/00/00/00000000
J.FALLAH2/20/02/2104102-2
T.FITZGERALD0/00/00/0000100-2
B.KEYES0/00/00/0001000-2
M.LIVINGSTONE0/00/00/0001000-2
O.MOWAT0/00/00/0001000-2
A.MEDED0/20/00/2001000-4
J.WOOD0/00/00/0002000-4
R.BOYD1/30/01/3002101-5
S.POTOCKI3/91/24/11104104-5
M.MCAFEE0/20/00/2004100-12
H.COOPER0/30/00/3004100-13
E.GUIGNARD0/10/00/1007000-15
Total6/221/27/242031607-68
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.THOMAS0/110/10/12000000-12
K.HARBORT2/170/32/20000000-13
M.VERNAY1/170/01/17000000-16
Total3/450/43/492031607-109

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Corée FBrésil F332703/12>>
France FAustralie F46703/12>>
Danemark FAllemagne F252603/12>>
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Australie FCorée F 04/12 
Allemagne FFrance F 04/12 
Danemark FBrésil F 04/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Allemagne F6330090573 
2Corée F5320188801 
3France F3311192551 
-Danemark F331118864-1 
5Brésil F130217082-1 
6Australie F0303027117-3 

© François Dasriaux
Partager
Le Danemark trop tard
emmanuel clerc | Mardi 3 Décembre 2019 (16h59)
Pradoxalement peut-être, l'Allemagne peut poser moins de problèmes aux Bleues : technique limitée (sauf pour la pivot), grandes courses d'élan et gros tirs à 10m, défense rugueuse mais lourde voire empruntée... Il faudra réussir les shoots, enfin...
Car les Danoises, au jeu un peu similaire mais plus technique, surtout sur les ailes, peuvent se mordre les doigts... La performance de Toft dans les buts n'aura pas suffit à booster ses partenaires, obsédées par le jeu central au lieu de lâcher les ballons sur les ailes, ce qu'elles ont fait en fin de match... Et le Danemark peut faire le dindon de ce premier tour...
La Corée passera, avec l'Allemagne et la France, si cette dernière mange les bons corn-flakes avec ce qu'il faut dedans...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision