mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial F : On s’en contentera
Mondial F : On s’en contentera
8 Décembre 2019 | International > Mondial

Les Bleues ont fini par prendre le dessus sur une équipe d’Angola physiquement au-dessus de la moyenne, mais techniquement et en termes de vitesse pas trop aidée. Malgré une première période plus que poussive, les Françaises ont enfin mis la machine en route au retour des vestiaires malgré une équipe angolaise usant et abusant du jeu à 7. Défensivement la copie est propre et même bonne, offensivement, il y a encore pas mal de travail pour retrouver la confiance pour affronter la Hongrie pour un titre Mondial, de la Coupe du Président…

Une première tout en crispation
La France jouait la Coupe du Président et honnêtement, pendant 30 minutes on a bien senti que le match était de ce niveau. Les 30 premières minutes ont été d’une qualité plus que douteuses et dans ce festival de ratés, la Bleues se positionnaient bien en tête de gondole. Rattrapées par leur maladresse chronique face aux buts, les Françaises loupaient autant comme autant face à une gardienne angolaise dont la principale qualité était quand même de prendre beaucoup de place. Un chiffre montrer toute la problématique tricolore, le 17% de réussite à 6 m face à Helena Sousa. On avait vite compris que les têtes bleues n’étaient pas remises en ordre, en 10 minutes, elles vont arriver à rater le cadre 5 fois, facilitant réellement les choses pour l’Angola. Après un 3-2 pour la France, tout va rapidement se compliquer, les Angolaises finissant par trouver des positions sur la base arrière et par moment sur l’aile gauche. Passées devant, les championnes d’Afrique vont même mener de 3 buts à la 13° et à ce moment du match personne ne faisait le fier en se disant que les 47 minutes restantes pourraient être bien longues. Comme dans le funeste match face au Danemark, c’est la classe jeune bleue qui va relancer les actions tricolores. Première à dégainer, Océane Sercien Ugolin, rapidement suivie par une Orlane Kanor qui va perforer et martyriser la défense angolaise tout au long de sa présence sur le terrain. Châtiée physiquement par moment, elle va aussi provoquer des exclusions qui vont rendre un peu plus simple la résurrection française. Pourtant tout va se faire encore un peu dans le dur, le complexe et l’à peu près encore pendant 10 à 15 minutes.

Lâché de chevaux en seconde
Déjà un peu plus percutante sur les dernières minutes de la première période, l’entame de seconde va être signée du sceau de la révolte totale des Françaises. Pourtant, depuis un bon moment, la défense devait faire face à un jeu en supériorité systématique mis en place par Morten Soubak. Mais si ce système de jeu commence de plus en plus à disparaitre, tout du moins dans son utilisation systématique chez les hommes, il a quasi disparu chez les féminines pour beaucoup de raisons. Et l’Angola va comprendre le pourquoi du comment. Les Bleues avaient la bonne attitude défensive, très agressives, avec du volume, coupant les trajectoires de passes, elles mettaient l’Angola sur le reculoir et Catherine Gabriel faisait parfaitement le boulot pour terminer le travail. Alors l’écart va commencer à se faire, les Françaises vont enfin pouvoir jouer sur grand espace sans balancer des saucisses aux quatre coins du terrain. +3 à la 37°, on respirait mieux et la foudre allait tomber sur les têtes angolaises sous la forme d’une fin de match très, mais très compliquées pour elles. Cela venait de partout, les ailières trouvaient enfin le cadre, les arrières percutaient et les pivots se régalaient enfin avec une Pauletta Foppa et son 3/3 impeccable pour son arrivée dans le groupe. Si on y ajoute une passe décisive et une interception, la jeune pivot tricolore a montré beaucoup de choses sur ce match. La fin sera même terrible pour les Africaines sous la forme d’un 5-0 qui va faire monter le score dans des proportions un peu injustes pour elles. Mais les Bleues ont bien déblayé leurs idées noires et devraient pouvoir affronter la Hongrie demain avec un peu plus de sérénité.


Le diaporama du match par S. Pillaud FFHB



Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz : " Je suis très heureux de ce match où il y avait de tout. On craignait cette équipe d’Angola qui a de grosses qualités. Je pense que le fait de mettre énormément de profondeur en défense les a perturbés. On savait que l’on gagnerait largement le match dans le jeu sur tout le terrain. Et c’était très séduisant en attaque, nous avons développé un beau jeu, avec patience et minutie, et effectivement il faut dire que les jeunes ont été très bonnes. Tamara Horacek et Pauletta Foppa ont été excellentes en défense notamment. Ce n’était pas facile de se remobiliser, les visages étaient un peu fermés ce matin, mais il y avait tout de même une belle détermination à relever la tête. Même si c’est trop tard pour faire un excellent résultat au Mondial, ce genre de match est plus qu’encourageant pour l’avenir. Nous aurions pu perdre sans honte tout en s’enfonçant mentalement. Le fait d’avoir bien gagné et retrouvé du plaisir, c’est une excellente nouvelle. Notre seule perspective est la qualité du jeu. "

Catherine Gabriel : " On se sent un peu responsable lorsque l’on arrive dans une équipe de France en pleine bourre et que l’on assiste à son coup de moins bien. Mais les anciennes nous ont pleinement rassurées. Cette équipe est très belle et tout le monde a envie d’y être. Aujourd’hui, j’ai su seulement au dernier moment que je commençais le match. Heureusement qu’Amandine a toujours les mots justes pour me mettre en condition. Comme à la mi-temps pour faire tirer les ailières adverses premier poteau. On essaie surtout de prioriser le plaisir, c’est ce qui nous a fait défaut avec le dynamisme sur cette compétition. On ne voulait pas finir sans une réaction de notre part. Chaque match doit être pris au sérieux dans l’optique de l’été prochain. Il fallait montrer un autre visage. J’ai apprécié la combativité de cette équipe et sa faculté à se relever rapidement. "

Angola F - France F 17-28 (Mi-temps : 9-9)
Mondial Coupe du Président 2019-2020, 8 Décembre 2019 (04h30), Tour 1
A Kumamoto (JAP), Aqua Dome
3 430 spectateurs
Arbitres : MM Loncar Davor et Loncar Zoran (Croatie)
Évolution du score : 2-3 5°, 4-3 10°, 7-5 15°, 7-6 20°, 9-8 25°, 9-9 MT - 10-11 35°, 12-14 40°, 13-17 45°, 14-19 50°, 17-24 55°, 17-28 FT.
Angola FAngola F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
H.PAULO1/30/01/34020015
N.BERNARDO1/10/01/10000013
V.SILVA1/10/01/10000013
A.CARLOS3/70/03/70011031
J.MACHADO0/10/00/10100001
J.DOS SANTOS VIEGAS0/00/00/00000000
R.JOAO0/00/00/00000000
L.VENANCIO2/20/02/20012020
M.CAZANGA2/30/02/3003002-1
I.DA SILVA0/20/00/2000000-2
A.KASSOMA1/10/01/1002101-3
I.GUIALO3/81/24/10106004-6
W.DOMBAXE2/30/02/3001012-7
Total16/321/217/3451164117-6
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.ALMEIDA0/00/00/00000000
H.SOUSA8/280/38/31000000-3
A.PINTO0/40/00/4000000-4
Total8/320/38/3551164117-13
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
E.NZE MINKO5/60/05/620000518
O.KANOR3/30/03/320000313
A.LACRABERE1/12/23/330100313
B.EDWIGE3/30/03/301000311
P.FOPPA3/30/03/311010311
M.HOUETTE2/50/02/51100027
O.SERCIEN-UGOLIN1/10/01/12000017
C.BOUQUET3/50/03/50001035
P.COATANEA2/30/02/30000025
L.FLIPPES1/30/01/31000013
M.NOCANDY1/10/01/11010013
G.NIOMBLA0/40/00/4201000-2
G.ZAADI-DEUNA0/21/21/4001001-4
T.HORACEK0/10/00/1203100-5
Total25/413/428/451737302885
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
C.GABRIEL10/251/211/2710000011
A.LEYNAUD0/00/00/00000000
Total10/251/211/271837302896


Tour 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Cuba FAustralie F452508/12>>
Hongrie FArgentine F342608/12>>
Kazakhstan FChine F292308/12>>
Angola FFrance F172808/12>>
Slovénie FBrésil F193208/12>>
Sénégal FCongo Démocratique F282308/12>>
Tour
Equipe ReceveuseEquipe Visiteuse
DateHeure (F)
Cuba FKazakhstan F 09/124h30
Australie FChine F 09/124h30
Argentine FAngola F 09/127h00
Slovénie FCongo Démocratique F 09/127h00
Brésil FSénégal F 09/1210h00
Hongrie FFrance F 09/1210h00

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités