mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial F : La Norvège, l’Espagne et les Pays-Bas rejoignent la Russie
Mondial F : La Norvège, l’Espagne et les Pays-Bas rejoignent la Russie
11 Décembre 2019 | International > Mondial
Sacré plateau pour le dernier carré du Mondial 2019. Alors que beaucoup de choses pouvaient se passer et la logique du début de championnat était remise en question, les mieux partis sont les mieux arrivés avec les Pays-Bas qui s’arrachent dans un match totalement fou face à la Corée, l’Espagne qui profite du gadin de la Suède face au Monténégro alors qu’elle avait sombré face à la Russie et au final, la Norvège qui renvoie l’Allemagne à la 4° place dans un vrai quart de finale sous haute tension.

Les Pays-Bas et la Norvège savent finir le boulot
Première rencontre et premier match un peu dingue avec ce Pays-Bas – Corée, 110 attaques cumulées pour ces deux-là qui finissent par un tir, on y rajoute les 19 pertes de balles des deux équipes et le tout en 60 minutes ! Cela fait une attaque toute les 28 secondes, un rythme totalement infernal qui va finalement avantager les Oranje un peu plus précises au tir et avec un duo Wester – Duijndam un peu plus productif dans les buts. Mais les filets vont trembler 73 fois quand même et si Eun Ryu a encore été royale pour la Corée, en retrouvant son duo magique de la base arrière Polman – Abbingh, Manu Mayonnade a retrouvé un peu de sérénité et quelques certitudes avant de défier une Russie qui se présente comme non seulement la seule équipe à n’avoir rien lâché, mais aussi sans doute la plus fraîche après des matches souvent très tranquilles. Cette victoire fermait l’accès aux demi pour les Danoises et même aux Serbes, battues par les Pays-Bas et la Norvège. Mais dans le choc entre ces deux-là il était question de JO ! Si le Danemark l’emportait il jouait une place dans un TQO dans le match de classement, si la Serbie gagnait ou faisait match nul, c’est elle qui s’offrait ce rêve pour un retour au Japon pour la plus belle de toutes les compétitions. Et comme pour le Pays-Bas – Corée, ce match a été un peu dingo ! D’abord sur-dominé par des Serbes qui vont mener 13-7 à la 22° et qui semblaient parties pour mettre une volée de bois vert à des Danoises trop pauvres en attaque. Mais les Danoises vont se réveiller, grignoter peu à peu leur retard et se retrouver aux alentours de la 50° avec le match en main, enfin c’est ce que tout le monde pensait au niveau dynamique dans le jeu. Mais en retombant dans ses errements offensifs à l’image d’une Lotte Grigel qui va passer les dix dernières minutes à faire à peu près n’importe quoi. Bien bouillies cramées, les Serbes vont quand même arriver à redresser la tête, trouver en Sladjana Pop-Lazic (Photo ci-dessous) puis Kiki Liscevic les héroïnes du jour, avec cette égalisation à 10 secondes de la fin de l’ancienne demi-centre de Metz qui envoie son pays rêver des JO et prive le Danemark féminin pour la 2° fois de rang de la compétition majeure. Restait à connaître le 2° demi-finaliste du groupe. On se disait que l’Allemagne avait laissé beaucoup de gomme dans les précédents combats et que la Norvège allait ramasser la mise tranquillement. Sur le jeu, ce fut un peu le cas, au score beaucoup moins car si les Nordiques ont déroulé le plus souvent un jeu de toute première qualité, elles ont aussi beaucoup trop buté sur une Dina Eckerle de gala et perdu un peu trop de ballons pour être vraiment tranquilles. Mais l’Allemagne va finir par s’user, ne plus pouvoir répondre avec du jeu rapide et se planter sur les dernières minutes sur une défense norvégienne resserrée au centre et une Silje Solberg qui avait fini de monter son mur de brique sur cette fin de match.




Dernière Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Pays Bas FCorée F403311/12>>
Serbie FDanemark F262611/12>>
Norvège FAllemagne F322911/12>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Norvège F854101461283 
2Pays Bas F653201531361 
3Serbie F5522113915101
4Allemagne F55221135136-2-1
5Danemark F451221231240 
6Corée F25032144165-3 
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Eun hee RYU (Corée F)326,379
2.Stine Bredal OFTEDAL (Norvège F)319,358
3.Lois ABBINGH (Pays Bas F)318,756
4.Jelena LAVKO-ZIVKOVIC (Serbie F)316,048
5.Sladjana POP-LAZIC (Serbie F)314,744
6.Kari SKAAR BRATTSET (Norvège F)314,042
7.Angela MALESTEIN (Pays Bas F)312,337
8.Emilie HEGH ARNTZEN (Norvège F)311,735
 Kristina LISCEVIC (Serbie F)311,735
10.Dragana CVIJIC (Serbie F)311,334
Eun hee RYU
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Sandra TOFT GALSGAARD (Danemark F)314,744
2.Silje SOLBERG (Norvège F)312,738
3.Dinah ECKERLE (Allemagne F)37,322
4.Tess WESTER (Pays Bas F)34,012
5.Jovana RISOVIC (Serbie F)31,75
6.Katarina TOMASEVIC (Serbie F)31,34
7.Althea rebecca REINHARDT (Danemark F)20,00
8.Rinka DUIJNDAM (Pays Bas F)3-1,7-5
 Isabell ROCH (Allemagne F)3-1,7-5
10.Suyeon KIM (Corée F)3-2,7-8
 Andrea austmo PEDERSEN (Norvège F)3-2,7-8
Sandra TOFT GALSGAARD



Le Monténégro au secours de l’Espagne
La Russie déjà qualifiée, l’Espagne pouvait espérer que les protégées d’Ambros Martin laissent un peu filer l’affaire face à elles. Sauf que cela impliquait de lâcher la première place et ainsi d’avoir une équipe potentiellement plus forte en demi-finale. Et puis, clairement ce n’est pas dans l’ADN du coach espagnol après tous les trophées décrochés que de galvauder le moindre match. Alors la Russie a pris tout cela très au sérieux et les Guerreras ne vont pas mettre longtemps à s’en apercevoir. Au bout d’un quart d’heure, les Russes menaient déjà 5-10 Frolova et Vyakhireva étaient déjà passées par là, les pépites russes éclaboussaient le match de leur classe. Et clairement, les Espagnoles ne vont jamais revoir la lumière pendant le match. Une vraie déroute qui aurait pu et peut-être même dû les sortir du dernier carré, car à cet instant, la Suède savait que la victoire sur le Monténégro déjà éliminé, signifiait la place en demi-finale pour elles. Sauf que le Monténégro, c’est compliqué à jouer, c’est costaud, ça sait gérer le rythme et les joueuses possèdent une expérience que les jeunes suédoises ne possèdent pas. Les Radicevic, Raicevic, Mehmedovic et autre Bulatovic ont tellement de vécu ensemble et à un tel niveau que les Nordiques ont fini par craquer en seconde période alors que toute la première mi-temps avait été jouée de façon très équilibrée. Un éclat dès le retour des vestiaires après lequel la Suède va courir tout le reste du match et un dernier coup derrière les oreilles pour bien achever le travail de la part des Monténégrines dans les 4 dernières minutes. Une défaite qui envoie le Monténégro et la Suède se battre pour une place dans un TQO mais qui prive La Suède d’une demi-finale mondiale qui pourtant lui tendait les mains 60 minutes plus tôt. Entre temps, le Japon aura fini sa compétition de la plus belle des façons, en atomisant une Roumanie en pleine déliquescence qui va se priver de Cristina Neagu pour ce match. -17 au final, une sacrée claque pour cette équipe mal arrivée avec les problèmes de dopage en amont de la compétition et qui fini de façon assez piteuse et qui va devoir se réinventer un futur. Mais question dopage, on y reviendra quand in connaitra le rang final de la Russie, il y a aussi pas mal à dire ailleurs…




Dernière Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Espagne FRussie F263611/12>>
Roumanie FJapon F203711/12>>
Monténégro FSuède F262311/12>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Russie F1055001611175 
2Espagne F75311145137-1 
3Monténégro F653201371371 
4Suède F55221141132-1 
5Japon F251401431501 
6Roumanie F05050102156-5 
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Yui SUNAMI (Japon F)319,759
2.Yaroslava FROLOVA (Russie F)319,057
3.Ainhoa HERNANDEZ SERRADOR (Espagne F)317,352
4.Jovanka RADICEVIC (Monténégro F)317,051
5.Asuka FUJITA (Japon F)316,750
 Anna VYAKHIREVA (Russie F)316,750
7.Haruno SASAKI (Japon F)316,349
8.Majda MEHMEDOVIC (Monténégro F)315,346
9.Linn BLOHM (Suède F)314,744
10.Olivia MELLEGARD (Suède F)314,042
Yui SUNAMI
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Anna SEDOYKINA (Russie F)38,024
2.Filippa IDEHN (Suède F)35,015
3.Kimiko HIDA (Japon F)14,04
4.Marta BATINOVIC-ZDERIC (Monténégro F)33,310
5.Martina THORN (Suède F)30,00
6.Sakura HAUGE (Japon F)3-0,3-1
7.Yuliya DUMANSKA (Roumanie F)3-1,3-4
8.Yumi MIYAKAWA (Japon F)2-1,5-3
9.Anastasiia LAGINA (Russie F)3-1,7-5
10.Ljubica NENEZIC (Monténégro F)3-2,7-8
Anna SEDOYKINA


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités