mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro M : Le Danemark dans les pas des Bleus...
Euro M : Le Danemark dans les pas des Bleus...
15 Janvier 2020 | International > Euro
C’est un deuxième énorme coup de grisou que vient de connaître l’Euro 2020. Le Danemark, champion olympique et du Monde en titre n’a pas passé le tour préliminaire de l’Euro. Après leur défaite initiale face à l’Islande, le nul concédé face à la Hongrie, les Danois étaient à la merci du moindre résultat positif des Hongrois face à l’Islande. Et devant leur yeux, alors qu’ils étaient tous là pour préparer leur match face à la Russie, ils ont vu les Hongrois dominer largement l’Islande après une seconde période menée royalement.

Pourtant tout en première période indiquait que le match face à la Russie serait la clef pour les Danois de rejoindre le tour principal. Après un début en fanfare, les Hongrois avaient buté sur la défense islandaise et surtout la vitesse de jeu et la circulation d’une équipe d’Islande à ce moment plus que séduisante. Mais c’est en seconde mi-temps que les Hongrois vont construire leur exploit. Un Roland Mikler qui est énorme dans les buts. Une défense où les mètres et les kilos finissent par user les meilleures volontés nordiques et en attaque un Bence Banhidi qui martyrise la défense adverse emmenant tout sur son passage à chaque prise de balle. Entre buts et 7 mètres obtenus, le pivot de Szeged va relancer ses couleurs dans le match bien aidé par un Zsolt Balogh toujours aussi madré dans son jeu et qui va bien rendre fous les défenseurs islandais. La Hongrie va fermer sa baraque à double tour sur les 10 dernières minutes et s’imposer sans discussion possible devant des Danois abattus et éliminés avant même de jouer. Le match face à une très, très faible Russie ne servait à rien, la victoire est juste, comme pour les Bleus face à la Bosnie, un beau pansement sur une jambe en bois.

La nouvelle formule à 24 équipes aura provoqué la sortie des champions du monde 2015-2017-2019 et des Champions Olympiques 2012 et 2016. Certes, comme les Bleus, les Danois n’ont rien fait de bien positif dans cet Euro et leur niveau de jeu était par moment aussi fiable que celui des Tricolores. Individualiste, sans inventivité et avec quelques joueurs qui ont croqué comme pas permis. Mais eux sont déjà qualifié pour les JO en tant que champions du Monde…
 

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
IslandeHongrie182415/01>>
RussieDanemark283115/01>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Hongrie5320174671 
2Islande432108377-1 
3Danemark3311185831 
4Russie030307691-3 
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Mikkel HANSEN (Danemark)320,361
2.Zsolt BALOGH (Hongrie)316,048
3.Alexander PETERSSON (Islande)314,343
4.Bendeguz BOKAL (Hongrie)212,525
5.Zoltan SZITA (Hongrie)312,036
6.Bendeguz BOKA (Hongrie)111,011
 Daniil SHISHKAREV (Russie)311,033
8.Gleb KALARASH (Russie)310,331
9.Hans LINDBERG (Danemark)310,030
10.Magnus LANDIN JACOBSEN (Danemark)19,09
 Igor SOROKA (Russie)39,027
Mikkel HANSEN
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Roland MIKLER (Hongrie)36,319
2.Niklas LANDIN JACOBSEN (Danemark)31,03
3.Marton SZEKELY (Hongrie)30,00
4.Viktor gisli HALLGRIMSSON (Islande)3-0,3-1
5.Jannick GREEN KREJBERG (Danemark)3-3,0-9
6.Bjorgvin GUSTAVSSON (Islande)3-4,0-12
7.Denis ZABOLOTIN (Russie)1-6,0-6
8.Oleg GRAMS (Russie)2-8,0-16
9.Victor KIREEV (Russie)3-9,0-27
Roland MIKLER


Le tour principal va donc se lancer demain avec deux têtes d’affiche en moins et toutes les deux dans la partie basse du tableau, là où tout le monde s’attendait à une bataille plus que féroce. Mais même sans la France et le Danemark, il va falloir être sacrément costaud pour sortir dans les deux premiers de cette poule au terme des 5 journées que compte ce tour principal. Le petit avantage pris par la Hongrie, la Norvège et la Slovénie et tout sauf une assurance tout risque. Le moindre échec fera voler en éclat ce petit plus. Annoncer deux favoris est très compliqué, même si la Norvège a montré de jolies choses et que la Suède, malgré son joli gadin slovène, en jouant à la maison, possède aussi un petit avantage. Mais tout cela est très ténu.


Le Groupe I semble beaucoup plus clair. L’Espagne et la Croatie sont taillées pour régner sur ce groupe. L’échec dans les grandes margeurs de l’Allemagne face à l’Espagne (-7) semble bien plomber l’avenir de la Mannschaft, sauf à les voir prendre largement le pas sur la Croatie. L’Autriche, La République Tchèque et la Biélorussie ne semblant pas pouvoir se mêler à la lutte logiquement… Mais la logique dans cet Euro !

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AutricheRép. Tchèque322910/01 
CroatieBiélorussie312311/01 
EspagneAllemagne332611/01 
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
EspagneRép. Tchèque 16/01 
CroatieAutriche 16/01 
BiélorussieAllemagne 16/01 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Croatie2110031231 
-Espagne2110033261 
-Autriche2110032291 
4Rép. Tchèque010102932-1 
-Allemagne010102633-1 
-Biélorussie010102331-1 

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SlovénieSuède211912/01 
NorvègePortugal342814/01 
HongrieIslande241815/01 
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SlovénieIslande 17/01 
NorvègeHongrie 17/01 
PortugalSuède 17/01 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Norvège2110034281 
-Hongrie2110024181 
-Slovénie2110021191 
4Suède010101921-1 
-Islande010101824-1 
-Portugal010102834-1 

© François Dasriaux
Partager
Déséquilibre et injustices
emmanuel clerc | Jeudi 16 Janvier 2020 (17h37)
On le redit, une formule archaïque où une équipe comme l'Islande se retrouve avec zéro point au tour principal, avec pourtant 2 victoires dans les préliminaires... Et deux groupes totalement déséquilibrés, avec, comme l'article le souligne, une voie royale pour la Croatie et l'Espagne, qui devraient jouer les places 1 et 2 le 22 janvier... Quant au groupe 1, si la Hongrie semble avoir le vent en poupe, avec un Benhidi de gala mais pas que, on sait aussi que Mickler, excellent gardien, peut avoir ses jours sans... La Suède est toujours aussi pauvre offensivement et ne devrait pas aller bien loin... L'Islande a-t-elle les ressources, après son échec cuisant face à la Hongrie ?... Un Palmarsson en deça, un Sigurdsson idem, et les soucis s'accumulent, y compris avec le handicap de gabarits souffrant la comparaison avec ceux des Hongrois, par exemple... Le Portugal semble avoir déjà fait son taf, éliminer les ex-champions de tout, on les voit mal, surtout avec ses gardiens, renaître du premier tour...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision