mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LBE : Au tour de Metz d'en lâcher un peu
LBE : Au tour de Metz d'en lâcher un peu
20 Janvier 2020 | France > LBE
Les journées en D1F continuent à s’étirer tout au long de la semaine, mais il semble bien que tout se resserre de plus en plus au fil des journées. Et le dernier sprint (il ne reste que 7 journées avant la phase de Play Off et Play Down) pourrait bien être extrêmement serré. Même Brest et Metz à tour de rôle, y perdent quelques plumes. Sans toutefois remettre en cause leur duo, car derrière, tout le monde continue à en perdre un peu plus…

Il faudra relever le niveau en LDC
Et donc, après Brest, c’est au tour de Metz de perdre un peu de sa superbe. Face à une équipe de Fleury les Aubrais revancharde après ses derniers échecs, les Lorraines ont encore une fois balbutié leur handball sur leur sol. Après Nantes où tout était passé très près, cette fois c’est bien le nul que les Fleuryssoises ont décroché et encore une fois Metz a sauvé ce qui pouvait l’être par un but sur le gong de Grâce Zaadi, son seul du match d’ailleurs… Sans une Marion Maubon seule sur l’aile gauche mais redoutable 60 minutes, Metz aurait perdu encore un peu plus que le point du nul et tout cela commence à devenir inquiétant à une semaine de recevoir Rostov aux Arènes pour le compte de la première journée de la poule 1 de la Ligue des Champions. Pour Brest, le coup n’est pas passé loin pour elles aussi… Pourtant Chambray a du mal, même si depuis la reprise, tout est beaucoup plus solide. Mais sur le thème du « Oublie que tu n’as aucune chance… » les Tourangelles se sont offert un sacré match et ont fait frissonner de trouille l’Arena ! Sans une Ana Gros encore une fois prépondérante et indispensable aux bons résultats du BBH, la chanson ne se serait sans doute pas terminée de la même façon. 10 des 23 buts sont venus du bras gauche dévastateur de la grande slovène. Attention, face à Györ et son armada fabuleuse, difficile d’imaginer que cela puisse suffire. Il en faudra beaucoup plus pour faire trembler le géant hongrois, surtout en Hongrie !


Paris et Besançon loupent le coche
Alors que l’échec nantais à Paris 92 avait ouvert une petite porte pour ces mêmes parisiennes, le voyage à Dijon l’a refermé aussitôt. Certes, Paris n’a pas sombré face à la JDA, pourtant l’entame de match avait été royale (5-0 en 7 minutes) mais la fin a été beaucoup plus poussive et le point lâché par Paris ou le point gagné par Dijon va peser dans l’ordre final. Pour Dijon cela semble évident, car en enchaînant enfin deux résultats positifs, une première depuis la fin septembre, et avant le voyage à Mérignac qu’il ne faudra surtout pas lâcher, la place en Play Off pourrait bien se jouer sur ce petit point décroché par un groupe qui avance et pourrait bien finir la saison en trombe. Pour Paris, c’est Nantes qui reprend ses aises avec 2 points d’avance sur lui. Car on savait que Nantes ne devrait pas avoir trop de soucis face à Mérignac. De là à en passer 15 aux Girondines, il y avait un pas à ne pas franchir… Pourtant c’est bien ce qui est tombé sur les têtes bordelaises… Une 15° défaite en 15 journées sous forme de -15 ! Une déroute défensive qui pourrait bien tuer définitivement le moral mérignacais pour cette fin de championnat. Pour Nantes, même avec les points lâchés de ci, de là, par le duo de ténors, il reste encore 6 points de retard sur eux et cela semble beaucoup trop, à moins d’exploit dans le voyage avancé de la 19° journée à Brest qui se profile fin janvier… Si Dijon pense au Play Off, clairement, une autre équipe devient de plus en plus candidate… Bourg de Péage en faisant chuter un Besançon 5° au classement a fait une très belle opération. Pourtant pendant quasiment tout le match, les Drômoises ont couru derrière le score et l’ESBF semblait capable de ramener ces 3 points qui l’aurait replacée dans la course au 4 premières places. Sauf qu’un gros de chaud local entre la 49° et la 55° sous la forme d’un 4-0, signé notamment Prastardottir, va totalement rebattre les cartes et Besançon ne va pas avoir le temps de renverser la vapeur. Madeleine Boudard crucifiant les espoirs bisontins pour le 25-24 alors que Johanna Lombardo pour son premier match de la saison avait fait un superbe retour et tenu Bourg de Péage en vie avant ce coup de chaud final.

Le diaporama de Brest - Chambray par Patricia Merer





Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Bourg de PéageBesançon252418/01>>
Toulon St-CyrNice 22/01 
MetzFleury les Aubrais272719/01>>
BrestChambray232218/01>>
DijonParis 92282819/01>>
NantesMérignac402519/01>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Brest4115121243336911
2Metz411512124743690-1
3Nantes361510414383751 
4Paris 9234159513823640 
5Besançon3115762390365-1 
-Fleury les Aubr.31157624144030 
7Dijon28156813924120 
8Bourg de Péage27155823634092 
9Nice2614680336352-2 
10Chambray22144100335374-1 
11Toulon St-Cyr2013391299339-5 
12Mérignac15150150366491-15 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Marion MAUBON (Metz)27
2.Ana GROS (Brest)26
3.Alexandrina BARBOSA-CABRAL (Nantes)21
 Alizée FRECON (Besançon)21
5.Anouk NIEUWENWEG (Chambray)20
6.Johanna LOMBARDO (Bourg de Péage)17
 Manon LOQUAY (Nantes)17
8.Déborah LASSOURCE (Paris 92)16
9.Gordana MITROVIC (Nantes)15
10.Paule BAUDOUIN (Nantes)14
 Veronika MALA (Paris 92)14
Marion MAUBON
Evaluations
PlJoueurStats
1.Adrianna PLACZEK (Nantes)13
2.Roxanne FRANK (Besançon)7
3.G. DIAS MORESCHI GONCALVES (Fleury les Aubrais)6
4.Kristy ZIMMERMAN (Bourg de Péage)5
5.Ivana KAPITANOVIC (Metz)4
6.Floriane ANDRE (Nantes)3
 Sandra TOFT GALSGAARD (Brest)3
8.Léna LE BORGNE (Dijon)2
Adrianna PLACZEK

Le diaporama de Nantes - Mérignac par Philippe Padioleau



© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités