mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro M : Une journée de dupes
Euro M : Une journée de dupes
23 Janvier 2020 | International > Euro
Clairement la dernière journée du tour principal de l’Euro a été une journée de dupes ! Dans le Groupe I le choc entre l’Espagne et la Croatie s’est fini sur un nul contentant tout le monde, les deux autres matches n’ayant aucune importance. Alors que dans le Groupe II, tout suspens a été tué dès le premier match entre le Portugal et la Hongrie. Les deux autres rencontres en suivant n’ayant, après la victoire du Portugal, aucun impact sur l’avenir des équipes en question.

Trop d’équipes tue les matches
Il faut se rendre à l’évidence, cette nouvelle formule avec 5 matches comptabilisés pour le tour principal entraîne mathématiquement une kyrielle de matches qui ne servent à rien. Alors cela a du bon, les coaches peuvent faire tourner les effectifs et les joueurs sont moins sujets à tenter des choses hors normes et donc ont moins de chances de se blesser. Mais question spectacle, ça gâche le paysage. Il suffit de voir comment la Malmö Arena était garnie hier après-midi pour s’en rendre compte.

Les TQO : Objets de toutes les interrogations française.
Il est temps de faire un point TQO, ce qui agite le landernau handballistique tricolore en ce moment ! A ce jour, si la Norvège n’est pas championne d’Europe, la France organisera à Bercy le TQO en avril avec la Croatie si elle n’est pas championne d’Europe, le finaliste malheureux de la CAN, qui devrait être l’Egypte ou la Tunisie et, et… Peut-être le Portugal qui, en s’imposant sur la Hongrie, s’est offert une porte d’entrée vers un des TQO puisque l’Euro qualifiera 2 équipes pour ceux-ci et que la Norvège, l’Espagne, la Croatie et l’Allemagne ayant déjà leurs tickets via le Mondial 2019, la Slovénie et le Portugal sont les nouveaux récipiendaires du sésame tant recherché. En bref, il vaudrait mieux que la Norvège soit championne d’Europe, cela enverrait l’Espagne, le Chili et la Corée à Paris ce qui soulagerait sacrément les anxieux ! Il faudra attendre la fin de l'Euro pour voir ce jeu de chaises musicales se terminer, mais pour le moment, voilà le décors.



Le face à face Croatie – Espagne les renvoie dos à dos
Seul match un peu excitant dans cette 5° et ultime journée de tour principal, le choc entre deux des trois invaincus de cet Euro. Ce match devait décider qui d’une Croatie privée de Luka Cindric où de l’Espagne allait finir immaculé. En fait si les Espagnols ont eu tout dans les mains pour s’imposer tranquillement en menant 20-14 à la 45° dans le sillage d’un Ales Dujshebaev (Photo titre) de feu. Les Croates ont encore sorti une fin de match de derrière les fagots avec un Igor Karacic en feu pour revenir et même prendre l’avantage 22-21 avec la balle en main pour tuer le match après l’égalisation à 22 partout de Gomez Abello sur 7 mètres. Du jeu à 7 initié par le temps mort de Lino Cervar, un tir mal maîtrisé et très osé de Domagoj Duvnjak et l’Espagne sauvait le nul qui lui offrait au goal average général la première place de ce Groupe I. Première place qui n’avait à cet instant aucune importance, car le Norvège – Slovénie du Groupe II n’avait pas encore commencé. Pour le reste, comme énoncé, les matches n’avaient aucun impact, et l’Allemagne continue à jouer pour le fun et ce n’est pas fini avec en ligne de mire, un 3° match de gala de suite, avec celui de la place 5/6 qui, comme démontré plus haut, ne sert lui aussi à rien si ce n’est qu’à décerner une honorifique 5° place et finir cet Euro sur une bonne note.

Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CroatieEspagne222222/01>>
BiélorussieAutriche363622/01>>
Rép. TchèqueAllemagne222622/01>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Espagne954011531270 
-Croatie954011271130 
3Allemagne653201411252 
4Autriche351311391560 
-Biélorussie351311381600 
6Rép. Tchèque05050122139-5 
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Mikita VAILUPAU (Biélorussie)422,088
2.Ales DUJSHEBAEV DOVICHEBAEVA (Espagne)419,879
3.Nikola BILYK (Autriche)416,064
 Timo KASTENING (Allemagne)416,064
5.Ondrej ZDRAHALA (Rép. Tchèque )415,863
6.Angel FERNANDEZ PEREZ (Espagne)313,741
7.Igor KARACIC (Croatie)413,554
8.Philipp WEBER (Allemagne)413,353
 Robert WEBER (Autriche)413,353
10.Dzmitry NIKULENKAU (Biélorussie)411,847
Mikita VAILUPAU
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Johannes BITTER (Allemagne)48,032
2.Gonzalo PEREZ DE VARGAS (Espagne)42,39
3.Andreas WOLFF (Allemagne)41,87
4.Martin GALIA (Rép. Tchèque )41,04
5.Tomas MRKVA (Rép. Tchèque )4-1,3-5
6.Matej ASANIN (Croatie)4-1,5-6
7.Rodrigo CORRALES RODAL (Espagne)4-2,3-9
8.Aliaksei KISHOU (Biélorussie)2-2,5-5
9.Thomas BAUER (Autriche)4-4,3-17
 Marin SEGO (Croatie)4-4,3-17
Johannes BITTER



Le Portugal assassine deux matches
Comme son homologue de Vienne, le dernier jour du Groupe II n’aura duré que 60 minutes. Le temps pour le Portugal de mettre fin aux rêves de demi-finale d’une Hongrie décidément en permanence sur courant alternatif dans cet Euro. Mais on peut en dire autant de ce Portugal qui sera, quoi qu’il arrive, la grosse révélation de la compétition. Révélation faite, entre autres, au détriment des intérêts français, on le rappelle histoire de ne pas oublier en vue du TQO d’avril si jamais… Sur ce match, les Portugais étaient en mode ON et les Hongrois en mode OFF, et logiquement, les Lusitaniens ont dominé le match, menant au score pendant les 50 dernières minutes après un petit temps d’observation. Bref, encore une fois du bon boulot, propre, sérieux et concentré. Du coup la troupe de Paulo Pereira y gagne un voyage à Stockholm pour jouer la place 5/6 et surtout un ticket pour un des TQO et voir le Portugal aux JO de Tokyo cela valait une côte il y a 1 an ! Mais on n’en est pas si loin que ça, et même très près ! Donc énorme jackpot pour les Portugais, mais dans le même temps les deux derniers matches de la journée qui ne servent plus à rien. La Norvège et la Slovénie étant assurées d’aller en demi-finale, et l’Islande et la Suède de faire leurs bagages pour leurs home sweet home respectifs. Quoi que, la Suède y est déjà… Alors le Norvège – Slovénie va se jouer en mode coiffeurs, Sagosen, Overby, O’Sullivan, Bergerud ne mettront pas les pieds sur le terrain, Jondal pour y tirer un 7 mètres, Johannessen (Photo ci-dessous) et Reinkind joueront 18 minutes pour la Norvège. Côte Slovénie, Dolenec, Ferlin, Bombac sont restés sur leur coussin 60 minutes, Blagotinsek et Janc se sont levé 5 minutes pour se dégourdir un peu les jambes, Mackovsek 14 et Zarabec 22. Si on y ajoute une salle de Malmö façon hangar à bateau ou seule une trompette maudite se fait entendre pendant 60 minutes, on était proche de la dépression dans ce match. Tellement proche que côté BeIN Sports on a décidé de déprogrammer le dernier Islande – Suède, pensant, sans doute à raison, qu’une purge amicale par jour suffisait.


Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
PortugalHongrie342622/01>>
NorvègeSlovénie333022/01>>
IslandeSuède253222/01>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Norvège1055001571355 
2Slovénie65320138132-1 
3Portugal45230146142118
4Suède452301201222-4
5Hongrie45230126140-2-14
6Islande25140126142-2 
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Sander SAGOSEN (Norvège)421,385
2.Fabio MAGALHAES (Portugal)412,550
3.Dean BOMBAC (Slovénie)412,048
 Jure DOLENEC (Slovénie)412,048
5.Bence BANHIDI (Hongrie)411,345
6.Antonio RODRIGUES AREIA (Portugal)411,044
7.Jim GOTTFRIDSSON (Suède)410,542
 Andreas NILSSON (Suède)410,542
9.Linus ARNESSON (Suède)410,040
10.Patrik LIGETVARI (Hongrie)49,839
Sander SAGOSEN
Evaluations
PlJoueurMJMoyCum
1.Torbjoern SITTRUP BERGERUD (Norvège)45,020
2.Alfredo QUINTANA BRAVO (Portugal)41,87
3.Mikael APPELGREN (Suède)40,52
4.Espen CHRISTENSEN (Norvège)20,00
5.Klemen FERLIN (Slovénie)4-1,0-4
6.Humberto GOMES (Portugal)4-1,8-7
7.Kristian SAEVERAS (Norvège)2-2,0-4
8.Roland MIKLER (Hongrie)4-2,3-9
 Andreas PALICKA (Suède)4-2,3-9
10.Viktor gisli HALLGRIMSSON (Islande)4-3,0-12
Torbjoern SITTRUP BERGERUD

Demi-finales
Equipe ReceveuseEquipe Visiteuse
DateHeure
NorvègeCroatie 24/0118h00
EspagneSlovénie 24/0120h00
Match 5/6
Equipe ReceveuseEquipe Visiteuse
DateHeure
AllemagnePortugal 25/0116h00


© François Dasriaux
Partager
Brainstorming sans brain
emmanuel clerc | Jeudi 23 Janvier 2020 (16h49)
On aimerait assister ( et y mettre le dawa ) à une réunion de l'EHF, pour découvrir les officiels col blanc, en pleine séance de brainstorming, accoucher de formules de compétitions aussi peu soucieuses de l'intérêt du jeu, du sport, du public, des joueurs... On l'a dit et redit, la disproportion entre un tour préliminaire maigrelet, encore débité en tranches-poules faméliques, et un principal, avec handicaps, où il se passe ce qui est très bien décrit dans l'article, c'est la mort du handball... Si on ajoute un diffuseur officiel et exclusif qui choisit les matchs et empêche de les voir sur un autre canal (EHF TV), on se lâche : on n'en veux plus !.. On imagine que les salles vides et les tentatives de reventes de billets, en raison de l'élimination des Danois et du jeu indigne des Suédois, n'ont pas dû satisfaire non plus les caisses de l'EHF... Bref, tout faux...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités