mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro M : L’Espagne bisse au bout de l’ennui
Euro M : L’Espagne bisse au bout de l’ennui
26 Janvier 2020 | International > Euro

Une finale ne se joue pas, elle se gagne ! Et bien le début de cet adage a été respecté à la lettre aussi bien par la Croatie que par l’Espagne qui conserve son titre sur le score de 22 à 20. Au final l’Espagne a réussi sur le brio d’un Gonzalo Perez de Vargas qui aura changé la face du match après son entrée et avec un Alex Dujshebaev encore une fois décisif dans le money time. Pour le reste, 34 pertes de balles cumulées, 24 tirs vendangés et une paire arbitrale qui a systématiquement levé le bras sur attaque placée lors de la seconde période ! Bref, un jeu aussi restrictif pour l’un que pour l’autre. Il valait mieux être supporter cet après-midi…

Il a fallu apprécier la 5-1 croate et cette façon qu’à Domagoj Duvjnak de couper l’attaque adverse en 2, la mettant en difficulté au bout de 4 passes. De même la défense espagnole en 6-0 a été par moment assez impressionnante. Mais quand on en arrive à louer les défenses, c’est que clairement les attaques sont en berne, et c’était le cas. Enfin en berne, ce n’est pas forcément le terme exact, on va plutôt dire que c’était le choix des coaches et des joueurs… Si on s’y attendait un peu côté Croatie, car aller défier l’Espagne sur le jeu rapide, le grand espaces et la vitesse était totalement suicidaire, surtout après les 80 minutes épuisantes de leur demi-finale vendredi et leur manque évident de rotations sur la base arrière. Pour la Roja, on comprend moins… La peur de se faire contrer par la défense croate et sa propension à se projeter vers l’avant quand elle se met à récupérer des ballons ? En tout cas, quel qu’en soit la cause, cela a donné un jeu restrictif où même les arbitres avaient l’impression de s’emm… ferme. La paire Nikolov – Nachevski n’a cessé de lever le bras sur toutes les attaques en seconde mi-temps et avait bien commencé sa musculation deltoïdienne en première. Les refus de jeu, les passes en touche, les passes pivot qui ne trouvent personne, des deux côtés, on a appuyé là où ça ne brillait pas et les quelques éclairs signé Entrerrios, Sarmiento ou Maqueda qui va amener pendant 10 minutes un vrai plus côté Espagne. Ou Duvjnak, Karacic ou Maric pour la Croatie ! Tout cela s’oubliait aussi vite que ça pouvait surprendre sur l’instant.

Même quand l’Espagne allait mener de 4 buts au profit d’un infériorité numérique tellement mal gérée par les Croates que Gomez Abello envoyait 2 fois en 15 secondes la balle au fond des buts désertés par Marin Sego. Ce bel avantage allait vite exploser, car c’est après que la Roja allait quasiment arrêter de jouer. Comme si tout le monde avait été tétanisé par cette soudaine avance. Alors ce qui devait arriver et qui, visiblement été attendu par les deux collectifs, va survenir. La décision allait se faire dans les 2 dernières minutes et cette fois encore c’est Ales Dujshebaev qui va faire des siennes et propulser l’Espagne sur la plus haute marche du podium pour la deuxième fois de suite. Après le titre en Croatie, celui en Suède, c’est du meilleur effet dans un palmarès. Bon, juste une petite malédiction pour les vainqueurs d’Euro les années, olympiques, ils ne sont jamais invités sur la plus haute marche du podium des JO…


Espagne - Croatie 22-20 (Mi-temps : 12-11)
Euro 2019-2020, 26 Janvier 2020 (16h30), Finale
A Stockholm, Tele2 Arena
17 769 spectateurs
Arbitres : MM Gjorgji Nachevski et Slave Nikolov (Macédoine)
Evolution du score : 2-3 5°, 5-5 10°, 7-8 15°, 8-10 20°, 10-10 25°, 12-11 MT - 16-12 35°, 16-14 40°, 17-16 45°, 18-18 50°, 19-19 55°, 22-20 FT.
EspagneEspagne
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.GOMEZ ABELLO2/23/35/502000519
J.AGUINAGALDE AKIZU2/20/02/21010026
R.ENTRERRIOS RODRIGUEZ3/50/03/53031035
J.MAQUEDA PEÑO3/60/03/61140034
J.CANELLAS REIXACH2/30/02/30010023
A.DUJSHEBAEV DOVICHEBAEVA1/30/01/32020013
A.FERNANDEZ PEREZ1/10/01/10000013
I.GOÑI LEOZ1/10/01/10000013
D.SARMIENTO MELIAN2/20/02/23051022
F.SOLE SALA1/20/01/20010012
A.FIGUERAS TREJO1/20/01/20010010
G.GUARDIOLA VILAPLANA0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA0/00/00/00010000
A.ARINO BENGOECHEA0/10/00/1000000-1
Total19/303/322/3310319202249
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
G.PEREZ DE VARGAS7/151/38/180000005
R.CORRALES RODAL0/70/20/9000000-9
Total7/221/58/2710319202245
CroatieCroatie
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.MARIC3/40/03/420000312
M.MAMIC1/10/01/113000111
D.DUVNJAK2/53/45/92140059
I.KARACIC4/60/04/64041048
D.MANDIC1/10/01/12120017
I.BROZOVIC1/10/01/10000013
V.MATANOVIC0/00/00/00100002
J.SARAC0/00/00/01000002
L.CINDRIC0/10/00/10100001
Z.HORVAT1/21/12/30021021
M.HRSTIC0/00/00/00000000
Z.MUSA0/00/00/00000000
M.SIPIC0/00/00/00000000
L.STEPANCIC3/70/03/7003003-1
Total16/284/520/3312715202055
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.SEGO4/180/14/19000000-5
M.ASANIN1/50/21/7000000-6
Total5/230/35/2612715202044


© François Dasriaux
Partager
Le carré du money-time
emmanuel clerc | Lundi 27 Janvier 2020 (11h39)
Un but de Dujshebaev, un seul !.. Mais celui de la victoire... Sinon, tout est dit dans l'article, on s'est bien fait ièche... Pour l'EHF, c'est le gros ratage : après le préliminaire en tranches et la sinécure du principal, leurs injustices et injustesses, on a eu le dernier carré tout défense, avec des équipes, plus ou moins sur rotules, qui choisissent l'enjeu au jeu... Attention au syndrome footeux...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision