mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF M : Les têtes d’affiche ont pris les quarts
CDF M : Les têtes d’affiche ont pris les quarts
3 Février 2020 | France > Coupe de France
Si les 16° de finale avaient offert leur lot de surprises, les 8°  de finale de la Coupe de France Masculine ont été beaucoup plus sages et aucune vraie surprise n’est venue troubler l’ordre établi par la hiérarchie des championnats et des divisions.

Tout d’abord un coup de chapeau au GFC Ajaccio qui avait plus que fort à faire en recevant le Paris SG. Laminés il y a deux saisons, également en Coupe de France, les Corses ont fait beaucoup mieux cette fois dans leur nouvel écrin du Palatinu. Bien sûr, la jeune classe ajaccienne a un peu explosé en première période. Mais la seconde a été beaucoup plus équilibrée et sous l’impulsion d’un Ludovic Assati intenable en pivot, le GFCA s’est offert un joli baroud d’honneur dans cette coupe de France sur les 30 dernières minutes. Côté surprises, on pourrait ranger les victoires de Dunkerque à Saint Raphaël et de Chartres à Tremblay. Mais est-ce vraiment de grosses surprises. Les Nordistes ont un vrai potentiel, tout autant que les Raphaëllois, mais la constance n’est pas leur qualité première. Et malgré un Raphaël Caucheteux toujours aussi métronomique à la finition, ce sont les hommes de Patrice Cazal qui ont décroché une place en quart. Pour Chartres, le court voyage à Tremblay a été très bénéfique. Car le TFHB avait un peu trop d’absents pour arriver à contrer un Chartres au complet. La jeune garde du 9-3 va bien se battre, les Rezouki, Brahimi, Diallo, Fougani et consort vont résister avant de lâcher l’affaire dans les 10 dernières minutes.  Dernière victoire à l’extérieur, celle d’Ivry que l’on pensait en danger dans son voyage chez les seconds de ProLigue, Cherbourg. Et bien en fait de match, il n’y en a pas eu… 1-4 5°, 3-8 10°, 7-14 20°, Ivry a pris les choses par le bon bout malgré un effectif un peu peau de chagrin. Au final une belle démonstration des Rouges et Noirs et une victoire qui peut mettre l’USI sur de bons rails pour la reprise du championnat.


Le reste est constitué de victoires à domicile dont une qui a quand même atteint un sommet en termes de suspens. Nîmes arrivait avec de vraies ambitions chez son voisin Aix en Provence qui en avait tout autant dans cette Coupe de France. Ce sont pourtant les visiteurs qui vont mener grand train pendant 60 minutes et Aix a su trouver les ressources pour revenir du diable vauvert égalisant à 25 partout par Jordan Camarero avant d’inverser totalement la tendance sur la séance de jets de 7 mètres avec un Wesley Pardin de gala dans cet exercice. Montpellier et Créteil ont fait le boulot très proprement, détruisant les derniers espoirs des clubs de ProLigue en dominant respectivement Billère de 13 buts et Sélestat de 21… avec, côté MHB, un Kevin Bonnefoi absolument énorme sur les 60 minutes de jeu qui va flirter avec les 60% d’arrêts au final, respect absolu ! Enfin dernier match et pas des moindre avec le choc entre Nantes et Chambéry. Là aussi, la hiérarchie du classement et le droit du sol ont été respectés ! Toujours avec un Kiril Lazarov indispensable au bon fonctionnement de l’attaque nantaise, un Nicolas Tournat qui ne rate rien et un Alexandre Cavalcanti digne pendant de la légende macédonienne à gauche. Mais il fallait cela et même un peu plus pour faire rendre gorge à des Savoyards qui ont joué et porté le danger 60 minutes durant. Au contact (24-25) à la 55° minute. Un but de Lazarov, un de Tournat et un arrêt d’Emil Nielsen allait plier enfin cette rencontre pour de bon.

Tout ce beau monde se retrouvera les 7 et 8 mars prochain pour les quarts de finale qui devraient proposer de sacrés chocs, vu les équipes restant en lice !


Le diaporama de Nantes - Chambéry par Philippe Padioleau




8° de finale
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CréteilBillère332031/01>>
AjaccioParis253931/01>>
CherbourgIvry223331/01>>
Aix en ProvenceNîmes282601/02>>
MontpellierSélestat361501/02>>
TremblayChartres303301/02>>
St RaphaelDunkerque273101/02>>
NantesChambéry272402/02>>

Evaluations
PlJoueurStats
1.Raphael CAUCHETEUX (St Raphael)22
2.Javier BORRAGAN FERNANDEZ (Créteil)21
3.Valentin AMAN (Créteil)20
 Williams MANEBARD (Cherbourg)20
 Etienne MOCQUAIS (Créteil)20
6.Kamil SYPRZAK (Paris)19
 Morten VIUM (Chartres)19
8.Corentin BOE (Billère)18
9.Karl Olivier KONAN (Aix en Provence)17
10.Mohammad SANAD SANAS HISHAM (Nîmes)16
Raphael CAUCHETEUX
Evaluations
PlJoueurStats
1.Kévin BONNEFOI (Montpellier)26
2.Wesley PARDIN (Aix en Provence)16
 Mate SUNJIC (Ivry)16
4.Mickael ROBIN (Créteil)11
5.Samir BELLAHCENE (Dunkerque)10
6.Rémi DESBONNET (Nîmes)7
 Dylan SOYEZ (Créteil)7
8.Harun HODZIC (Chambéry)5
9.Emil NIELSEN (Nantes)4
10.Cyril DUMOULIN (Nantes)2
 Sven HORVAT (Cherbourg)2
 Nikola PORTNER (Montpellier)2
Kévin BONNEFOI

Le diaporama de Montpellier - Sélestat par Patrick Davignon



Quarts de Finale
Equipe ReceveuseEquipe Visiteuse
DateHeure
Aix en ProvenceChartres 07/03
NantesIvry 08/0317h00
CréteilMontpellier 07/03
ParisDunkerque 07/03 

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités