mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
ProLigue : Un renversement de tendance ?
ProLigue : Un renversement de tendance ?
13 Février 2020 | France > ProLigue

Le reprise de la ProLigue a été ravageuse pour le trio de tête ! Tous les 3 ont perdu et dans les grandes largeurs pour Cherbourg et Massy. De là à en déduire un changement de tendance, on va attendre un peu que quelques journées se passent avant de la constater vraiment. Mais une chose est sure, cela resserre bigrement les positions tout en haut et laisse le champ à beaucoup, en premier lieu un Cesson qui fait la très belle affaire de la journée en battant sur le fil le leader Limoges.

Le haut de tableau à un peu implosé !
Avant la 14° journée, Limoges, Cherbourg et Massy étaient en pôle et les chasseurs étaient les Irréductibles de Cesson qui n’avaient pas trop de choix s’ils voulaient encore viser la première place synonyme de montée automatique en LNH que de gagner face au leader limougeaud. Et c’est bien ce que Cesson a réussi à faire dans un match tendu, fermé mais au final gagnant sur le gong avec une fin de match signée du duo Cardinal – Villeminot dans tous les bons coups sur les 15 dernières minutes. Pour Limoges, l’affaire n’est pas totalement dramatique, il lui reste encore 2 points d’avance sur son bourreau du jour et 1 sur Cherbourg. Car dans le même temps, Cherbourg a totalement coincé à Nice et Clément Gaudin dans les buts niçois, et ça, c’est la grosse surprise de cette reprise ! Une défaite de 10 buts en terres niçoise, étonnant pour une équipe qui n’avait chuté qu’une seule fois, chez le leader Limoges et de 4 buts, rien d’infamant… maintenant, à suivre si les Normands vont arriver à se régénérer en allant à Nancy, là aussi il y aura un gros danger et un nouvel échec pourrait remettre en cause les envies de première place de la JSC.

L’autre cador, Massy recevait une équipe de Saran à la peine depuis le début de la saison et dont la 11° place ne cadrait pas vraiment avec le statut que les observateurs lui accordaient en début de saison. Dire que cela a été le réveil en fanfare des Saranais, c’est presque peut dire… Une victoire de 6 buts dans ce match du samedi et où Massy n’a jamais vraiment droit à la parole, les hommes de Fabien Courtial menant la danse de bout en bout du match avec un trio Drouhin – Kolle – Sacko dans tous les bons coups offensifs. Pour Saran, peut-être le début d’une deuxième partie de championnat beaucoup plus en adéquation avec son potentiel. Le tout sera de confirmer face à Pontault-Combault dans la 15 journée. Pour Massy, la chance d’oublier les déboires face à Saran s’appelle Besançon, mais attention Besançon vient de s’offrir sa 2° victoire.

Le diaporama de Cesson - Limoges par Philippe Riou


La révolte gronde dans les bas-fonds
Car si en haut il y a eu du grabuge, en bas il y eu révolte ! On a vu pour Nice qui a atomisé Cherbourg. Besançon, lui s’est « contenté » de l’emporter haut la main sur Valence, mettant Valence dans le dur et si rien n’est fait pour la descente, cette victoire des Bisontins pourrait bien signifier la mort pour les deux si la logique reste valide. Mais on sait que cette logique en ProLigue… Après, il faut compter avec ces presque 2 mois d’arrêt. Certaines équipes en ont profité pour se refaire une santé morale et bien affiner leur projet de jeu et travailler sur les relations dans certains groupe un peu nouveaux. Strasbourg par exemple a été un 1 seconde de décrocher un nul face à Nancy qui lui aurait rapporté gros. Mais maxime Ogando n’en a pas voulu ainsi et a libéré les hommes de Benjamin Braux. Nancy reste 6° car devant lui Pontault-Combault a fait le boulot face à Billère mais là aussi dans un match très fermé, mais quand même mené de bout en bout par les Briards qui s’ils n’ont pas fait d’étincelles en attaque sont restés très solides devant un Alejandro Romero très en verve dans les buts. Côté Alsace, Sélestat a fait un pas en avant vers le maintien en dominant Dijon qui reste scotché dans le bas de classement. Assurément, le prochain Dijon – Nice vaut cher pour les Dijonnais, un nouvel échec et non seulement Nice prendrait le large, mais Dijon pourrait bien voir recoller Valence, en cas d’exploit des Drômois face à Cesson.


Le diaporama de Sélestat - Dijon par Fabien Jordhery



Dernière Journée | Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CessonLimoges212007/02>>
BesançonValence302407/02>>
StrasbourgNancy272807/02>>
NiceCherbourg342407/02>>
SélestatDijon252307/02>>
Pontault-CombaultBillère211907/02>>
MassySaran273308/02>>
Prochaine Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
LimogesSélestat 14/02 
ValenceCesson 14/02 
BillèreStrasbourg 14/02 
DijonNice 14/02 
MassyBesançon 14/02 
NancyCherbourg 14/02 
SaranPontault-Combault 14/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Limoges21141031376335-1 
2Cherbourg2014824388368-1 
3Cesson19149413663393 
4Massy1814950394375-1 
5Pontault-Combau.17148513763543 
6Nancy16147523773731 
7Billère1414662346352-1 
8Nice131467137537911
9Sélestat13146713803861-1
10Saran12146803903921 
11Strasbourg1114581372368-1 
12Dijon1014482355373-3 
13Valence7143101354396-1 
14Besançon51421113484071 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Thomas CAUWENBERGHS (Sélestat)29
2.Jurgen ROOBA (Nice)20
3.Mathieu DROUHIN (Saran)19
4.Theo AVELANGE-DEMOUGE (Pontault-Combault)18
5.Brice AILLAUD (Besançon)17
 Antoine CONTA (Massy)17
 Junior REAULT (Massy)17
8.Yvan GERARD (Strasbourg)16
 Allan VILLEMINOT (Cesson)16
10.Lucien AUFFRET (Strasbourg)15
 Jordi DEUMAL (Nice)15
 Xavier LABIGANG (Besançon)15
 John NKONDA (Cherbourg)15
 Hadrien RAMOND (Saran)15
 Macira SACKO (Saran)15
Thomas CAUWENBERGHS
Evaluations
PlJoueurStats
1.Clément GAUDIN (Nice)19
2.Yassine IDRISSI (Limoges)16
3.Artur ADAMIK (Besançon)14
 Robin CANTEGREL (Cesson)14
 Alejandro ROMERO CARRERAS (Pontault-Combault)14
6.Vladimir PERISIC (Sélestat)13
7.Artsem PADASINAU (Billère)11
8.Wassim HELAL (Dijon)6
9.Maxime DUCHENE (Strasbourg)5
10.Maxime DIOT (Dijon)4
Clément GAUDIN
© François Dasriaux
Partager
Billere
michel merra | Jeudi 13 Février 2020 (11h51)
Malgré les bons résultats du nouveau promu Billere ne prolongera pas son entraineur Dragan Mihailovic.
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités