mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Siffler la fin des illusions !
Siffler la fin des illusions !
10 Février 2020 | France

Depuis quelques semaines, le monde du sport en France est sujet à un vrai séisme, les langues se délient, les victimes osent enfin parler et le journal l’Equipe s’est lancé dans une croisade vertueuse et est maintenant suivi par beaucoup. Depuis que tout cela est apparu dans les médias, se pose une question claire pour ceux que la petite balle pégueuse fait frémir : Est-ce que le handball est à l’abri de tout cela ?

Evidemment que non et ce serait se croire au-dessus de la bassesse humaine que de le penser. La preuve vient d’en être donnée par France Télévision via un reportage de Thierry Vildary dans Stade 2 qui met un pavé dans la mare de la FFHB et un beau ! En Provence, un entraineur de – de 15 masculins est accusé de 3 viols sur ses joueurs… L’histoire est cinglante et il semble évident que les déclarations de la mère d’un des joueurs ont tous les accents de la sincérité. Et même si la sacro-sainte présomption d’innocence peut être invoquée, la fin du reportage est terrible pour la Fédération Française de Handball qui, au dire du journaliste et de la mère de la victime, n’a pas pris la peine de ne serait ce que passer un coup de fil, arguant que tout cela n’a rien à voir avec la pratique du Handball… Alors que dans le même temps toutes les autres se portent partie civile dans ce type d’affaires, sauf celle du patinage artistique, mais quand on voit la déferlante médiatique et les dégâts fait dans ce sport, on n’ose imaginer que la FFHB lui emboîte le pas…

On espère ardemment que ce reportage fera changer les choses, ou bien il faudra sans doute se poser encore plus de questions… On le sait, certains entraîneurs fonctionnent comme des gourous et leur emprise sur les joueurs et joueuses est hors des limites que doit se donner la pratique sportive. Toutes celles et ceux qui ont entraîné savent que tout est complexe avec les enfants et encore plus les adolescents qui cherchent à se construire via tellement de voies. L’image du coach tout puissant se créée parfois sans aucune volonté réelle de la part de l’adulte en question. En être conscient est déjà un sacré garde-fou, sauf que certains, au contraire, savent en profiter et sans parler d’agressions pures et dures, utilisent cet ascendant à des fins assez glauques ou pas très nettes. Alors franchir le pas de l’ignominie quand on se croit au-dessus de tout le monde est tellement tentant quand on est dépourvu de toute valeur humaine ! On espère que tout cela ne sera pas le départ d’une longue série de révélations, mais on en doute un peu, pendant tellement d’années dans le sport français en général, tout a été scrupuleusement mis sous le tapis. Le déni a été permanent sur le fonctionnement entraîneur – entraîné dans les catégories jeunes, que ce soit en club ou en sélection en tout genre et il est grand temps que tout cela change et se normalise.  Croire que le sport est hors du temps de la société est une illusion qui peut mener à de vraies situations de drames humains. Imaginer un seul instant que les prédateurs se mettent volontairement en dehors du monde du sport, alors que tout leur offre ce qu’ils recherchent, excusez-nous du terme, mais c’est une énorme connerie !

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités