mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LBE : Un peu de repos fera le plus grand bien
LBE : Un peu de repos fera le plus grand bien
13 Février 2020 | France > LBE

L'élite féminine pose un temps mort de quinze jours, tout de même occupé par un tour de Coupe de France (les huitièmes) et une journée de Ligue des Champions pour Brest et Metz. Deux locomotives ponctuelles dans leurs rencontres décalées de la 17ème journée, mercredi soir. Pendant que les leaders bretonnes concassaient un Toulon/Saint-Cyr fantomatique (18-30), les poursuivantes lorraines ont chargé Mérignac d'une valise supplémentaire (39-20). Ailleurs, les bonnes opérations sont à l'actif de Besançon, Fleury-les-Aubrais, et d'un Nice revigoré.


Metz a fait payer à Mérignac les pots cassés à Bucarest, Paris et contre Esbjerg. Avec des dommages et intérêts exorbitants. Dans un joyeux tintamarre, nourri par le quasi sans faute des pivots (Perederiy à 5/6, 3/3 pour N'Gouan) et l'assurance de Sajka (photo de tête, 6/11 et 5 passes), les Mosellanes ont renoué en un clin d'oeil avec le succès (4-2 à la 5ème, 10-5 à la 11ème, 23-14 à la mi-temps, 39-20, score final), après le nul et les deux revers concédés en France et en Europe la semaine dernière. « Même si c'est contre le dernier du championnat, on ne peut pas galvauder ce succès-là, pointe le coach Emmanuel Mayonnade. On avait envie de courir, de mettre du rythme, de défendre un peu, de s'amuser, de jouer au hand. Indépendamment des oppositions, ça faisait un moment qu'on ne l'avait pas fait. On n'a pas de bobo, on a su reposer des joueuses aussi (comme Zaadi), c'est aussi important. »

Avec deux rotations en moins (Audrey Bruneau en phase de reprise, Nely Alberto future maman, sans oublier Audrey Deroin, qui a accouché d'une petite fille début janvier) et une défense fuitant de partout (11 des 12 Messines du champ avaient marqué au moins une fois en première période), la lanterne rouge a encore avalé une ration de soupe à la grimace. La dix-septième en dix-sept journées. « On s'est pris le rouleau compresseur bien comme il faut, grimace Laurie Puleri, l'arrière gauche girondine (ci-dessus, 4/10 ce mercredi). On a eu peur, on a manqué de concentration, de discipline, de rigueur. Il ne faut pas se cacher derrière les blessures, parce que nous sommes capables de belles choses et de gagner des matches. » Mérignac a encore cinq possibilités d'y arriver d'ici au terme de la saison régulière. Cinq chances de recréditer son capital confiance avant la poule de maintien, où son maintien se décidera réellement. « La situation est forcément dure à vivre, concède l'ancienne Toulonnaise. Mais on vient de monter, il ne faut pas paniquer. Il faut qu'on se remobilise, qu'on se fasse confiance, que chacune y mette du sien. Moi, j'y croirai jusqu'à la fin. »


La vilaine extinction de voix toulonnaise

Guère plus de suspense dans l'autre match décalé de la journée. Inaudible pendant plus de vingt minutes (1-0 à la 48ème seconde, puis 1-11 à la 19ème !), Toulon a laissé Brest manoeuvrer à sa guise, avec Mauny, Coatanéa et Gros à la barre. En s'imposant très (trop ?) facilement, de douze unités au final (18-30), la troupe de Laurent Bezeau a complètement tourné la page de son précédent déplacement sur le rivage méditerranéen (défaite 25-24 à Nice, mercredi dernier) et maintient l'écart en tête (trois points d'avance sur Metz, avec un match en plus). Pour les Varoises, enlisées à l'antépénultième rang, ça sent de plus en plus fort le play-down...

Nice repart, Fleury en impose
En attendant les derniers matches de cette 17° journée, ceux de Metz et Brest, le reste de la troupe de la LBE était sur le pont pendant le week-end. Premier à s’illustrer Besançon. En allant gagner sur les terres de Dijon, l’ESBF s’est offert une très belle réponse du berger franc-comtois à la bergère bourguignonne qui s’était imposée 29-25 au match aller. Petite remise à l’heure des pendules, comtoises bien sur et surtout beau coup au classement pour les protégées de Raphaëlle Tervel qui s’offre une 6° place à un tout petit point de Fleury les Aubrais. Mauvaise pioche pour Dijon qui reste sous la menace de Bourg de Péage pour sa place en Play Off. Et encore heureux pour la JDA que Bourg de Péage est eu à faire à une équipe de Nice qui retrouve toutes ses valeurs au fil des matches sur l’année 2020. Une 3°victoire de rang avec celle décrochée dans la Drôme pour l’OGC Nice et un retour proche des jolies place avec une ambition, rééditer une fin de saison comme celle de la saison dernière pour les Aiglonnes. Marina Colic a bien fermé la baraque et même si Nice a aussi buté sur Camille Depuiset, cantonner les locales à 16 buts a été largement suffisant pour les Azuréennes.

La belle perf du jour est à mettre au crédit de Fleury les Aubrais. Pourtant en accueillant un Paris 92 qui venait de mettre à mal la puissance messine, on pouvait se faire du souci pour le FLH.  L’expérience de Lacrabère, la jeunesse de Wajoka et la puissance de De Paula on fait plus que des ravages dans la défense parisienne pourtant le point fort des filles de la capitale. Jamais dans la saison Paris n’avait encaissé autant de buts et ça va être fatal à leurs ambitions de recoller à Nantes qui lui s’est imposé. Encore une fois Chambray à fait un match plein à l’extérieur, mais encore une fois les Tourangelles ont dû s’incliner. Au final, une 11° place au classement avec 25 points, à 7 points de la 8°. Les Play Off se sont sans doute définitivement envolés pour elles dans la brume nantaise…


Journée 17
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Fleury les AubraisParis 92332809/02>>
Bourg de PéageNice162108/02>>
DijonBesançon263107/02>>
Toulon St-CyrBrest183012/02>>
MetzMérignac392012/02>>
NantesChambray272409/02>>
Journée 18
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Paris 92Toulon St-Cyr 26/02 
NiceNantes 26/02 
ChambrayDijon 26/02 
MérignacFleury les Aubrais 26/02 
BrestBourg de Péage 26/02 
BesançonMetz 26/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Brest481814225154332 
2Metz451713225324121 
3Nantes42181152511452-1 
4Paris 9238171061433416-1 
5Fleury les Aubr.37179624804602 
6Besançon36178634464161 
7Nice35179804064133 
8Dijon3217791448465-1 
9Bourg de Péage3117692401451-1 
10Toulon St-Cyr26174121396449-8 
11Chambray25174130403452-3 
12Mérignac17170170408560-17 

Evaluations
PlJoueurStats
1.Chloé BOUQUET (Besançon)22
2.Méline NOCANDY (Metz)21
3.Constance MAUNY (Brest)18
4.Olga PEREDERIY (Metz)16
5.Jessy KRAMER (Toulon St-Cyr)15
 Marie-hélène SAJKA (Metz)15
7.Pauline COATANEA (Brest)14
 Tamara HORACEK (Paris 92)14
 Déborah KPODAR (Dijon)14
 Alexandra LACRABERE (Fleury les Aubrais)14
Chloé BOUQUET
Evaluations
PlJoueurStats
1.Sakura HAUGE (Besançon)24
2.Léna LE BORGNE (Dijon)21
3.Linda PRADEL (Chambray)18
4.Marija COLIC (Nice)15
5.G. DIAS MORESCHI GONCALVES (Fleury les Aubrais)10
6.Tea PIJEVIC (Metz)9
7.Ivana KAPITANOVIC (Metz)8
 Agathe QUINIOU (Brest)8
9.Adrianna PLACZEK (Nantes)6
10.Sandra TOFT GALSGAARD (Brest)4
Sakura HAUGE


© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités