mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF Cup : Aix et Nîmes arrachent le nul, Nantes capitalise
EHF Cup : Aix et Nîmes arrachent le nul, Nantes capitalise
16 Février 2020 | Europe

Poussés dans leurs retranchements, Nîmes et le Pays d'Aix ont été contraints ce samedi au partage des points par leurs rivaux Ibériques. Mais si Aix a réalisé une belle performance en déplacement, Nîmes peut en revanche nourrir des regrets au Parnasse… car empêtré dans une seconde mi-temps mal maîtrisée. Ce dimanche, Nantes a logiquement maîtrisé son voyage à Velenje, pris les points pour truster la première place du groupe A.

Ascenseur émotionnel au Parnasse
Une grosse envie de débuter la phase de groupe à domicile par une victoire… seulement voilà, les Nîmois, malheureux une semaine plus tôt en Allemagne, ont buté sur une formation accrocheuse. Pourtant, tout avait commencé sur les chapeaux de roue (6-2, 8’)… l’USAM marque les trois premiers buts de la rencontre et impose sa loi dans le premier quart d’heure (10-5, 18’). Un premier acte rondement mené, Cuenca tente bien de suivre le rythme Gardois… mais c’est bien Luc Tobie (9 buts dans ce match) et ses coéquipiers qui font la course en tête. Résultat prometteur à la pause (17-13, 30’), Nîmes a les moyens de s’imposer pour la seconde fois de la semaine après sa victoire obtenue à Créteil quelques jours plus tôt.
La suite est nettement moins réjouissante pour Franck Maurice et ses hommes. La réaction est tangible côté Espagne, Cuenca (actuellement 5ème du championnat Espagnol) rattrape peu à peu son retard. Côté Nîmois, les déchets aux tirs se font de plus en plus nombreux en seconde période, la défense locale n’arrive plus à endiguer les vagues Ibériques. Allié à l’expulsion définitive de Jean-Jacques Acquevillo et Cuenca réussit à égaliser à l’entame du dernier quart d’heure (25-25). Le scénario est de plus en plus inquiétant… au vu des arrêts grandissants du gardien adverse, Samuel Ibañez. Pire, l’intenable Dutra Ferreira donne deux buts d’avance à ses couleurs à deux minutes de la sirène (27-29). On se dit alors que Nîmes, comme le week-end passé, va échouer à une encablure de son adversaire… mais heureusement pour eux, Rémi Desbonnet est bien présent à la parade, il faut un dernier but de l’incourtournable Luc Tobie pour voir l’équipe Gardoise arracher aux forceps le match nul. Une déception tout de même pour Franck Maurice qui regrettera au sortir de cette rencontre le fait que sa « défense se soit peu à peu éparpillée ». Prochain défi… et il est de taille, un déplacement dans le Nord chez les Suédois d’Holstebro.

A Nîmes, Le Parnasse
Le samedi 15 février 2020 à 18h30
USAM Nîmes Gard - Liberbank Cuenca : 29 - 29 (Mi-temps : 17-13)
4.041 spectateurs
Arbitres :
MM. Mihai Marian PIRVU & Radu Mihai POTIRNICHE (Roumanie)
Délégué :
M. Antonio MARREIROS (Portugal)

Nîmes
Gardiens
: Desbonnet (12 arrêts), Baznik (5 arrêts).
Joueurs de champ : Hisham Sanad (9/14), Guigou (1/2), Prandi (1/5), Nyateu (5/8), Tobie (9/12), Rebichon  (3/4), Salou, Acquevillo  (1/4), Dupuy, Gallego (0/1), Kaabeche, Nieto, Padolus, Tesio.
Entraîneur : Maurice.

Cuenca
Gardiens : Ibañez Juan (10 arrêts, 1 but), Maciel (5 arrêts).
Joueurs de champ : Dutra Ferreira (8/20), Vainstein, Doldan (2/2), Suarez Diaz (4/4), Lindblad, Moscariello (1/2), Alves Ponciano (8/9), Diaz Mata (2/4), Eskericic (3/4), Lopez Garcia (1/2), Maciel.
Entraîneur : Jimenez Carrascosa.


GROUP B
▼ MATCHES

Nantes l'emporte à sa main
Favori logique de la rencontre avant le coup d’envoi, le HBC Nantes n’a pas failli au rendez-vous Slovène de ce dimanche. Sur le parquet de Gorenje Velenje, le club Ligérien a maîtrisé les débats de la tête et des épaules… notamment grâce à une première période de très grande qualité. Trente minutes de haute tenue qui ont plu énormément à l’entraîneur Nantais, Alberto Entrerrios. Maîtrise du jeu constante dans le premier acte, Nantes prend très vite les devants au tableau d’affichage (3-7, 9’). Les réalisations Nantaises s’enchaînent vitesse grand V… et Velenje impuissant est obligé de constater l’écart grandissant. Surtout lorsque Cyril Dumoulin y ajoute son grain de sel dans la cage visiteuse. Les montées de balles s’enchaînent à une vitesse éclair… Kiril Lazarov et Valero Rivera sont notamment les buteurs en vue de la soirée côté Nantais. Avantage abyssal à la pause (12-19, 30’), l’attaque Ligérienne est en très grande forme à l’image de la prestation livrée quelques jours plus tôt à domicile face à Ivry (38 buts inscrits au final).
Passé ce premier acte resplendissant, il s’agit de gérer sans sourciller la seconde période. C’est là qu’Alberto Entrerrios intervient pour procéder à une large revue d’effectif. Certes, Velenje tentera de revenir dans la partie (19-21, 37’) en réduisant nettement l’écart. Mais les réajustements nécessaires du coach Nantais remettent son équipe rapidement dans la partie. Un dernier quart d’heure sous pavillon Nantais, le « H » repart de plus belle pour finir en trombe. Certes, les approximations seront légions en fin de match mais l’essentiel est là, Nantes s’impose avec un écart conséquent et continue ainsi sa razzia de points dans ce mini-championnat. La semaine prochaine, le collectif Nantais sera opposé à domicile à Magdebourg… pour décider du leadership de ce groupe C.

A Velenje, Rdeca Dvorana
Le dimanche 16 février 2020 à 18h45
RK Gorenje Velenje - HBC Nantes : 28 - 35 (Mi-temps : 12-19)
1.050 spectateurs
Arbitres :
MM. Fabian BAUMGART & Sasha WILD (Allemagne)
Délégué :
M. Shlomo COHEN (Israël)

Velenje
Gardiens
: Husejnovic (1 arrêt), Taletovic (5 arrêts).
Joueurs de champ : Sol (3/5), Miklavcic (2/4), Verdinek (8/10 dont 3/4 pen.), Celmins (1/2), Mazej (1/1), Tajnik (0/1 pen), Matanovic (2/4 dont 0/1 pen.), Levc, Grmsek, M. Kavcic (2/4), A. Kavcic (6/7), Oklescen (3/4), Bojanic.
Entraîneur : Jovicic.

Nantes
Gardiens : Dumoulin (7 arrêts) Nielsen (3 arrêts).
Joueurs de champ : Lazarov (4/5), Balaguer (5/8), Rivera Folch (9/11 dont 5/5 pen), Buric (3/3), Nyokas (4/5), Garcia Robledo (1/2), Tournat (1/1), Ovnicek (5/6), Augustinussen (2/3), Pechmalbec (1/1), Feliho, Minne (0/1), Briet (0/3), Damatrin (0/1).
Entraîneur : Entrerrios.


GROUP C
▼ MATCHES

Les Aixois peuvent s'en satisfaire
Un match nul aux accents prononcés de succès pour le pays d’Aix. Et pourtant, le déplacement du week-end en Espagne ne s’annonçait pas de tout repos à la Rioja (3ème du championnat d’Espagne), bien décidé à s’imposer à domicile après une défaite rageante concédée en Hongrie huit jours plus tôt. Pas évident non plus lorsque le scénario du match était nettement en faveur du club Ibérique en seconde période (25-22, 48’). Mené de quatre buts à l’emballage final (29-25, 54’), Aix va réussir l’exploit de ne plus encaisser de buts durant les six dernières minutes. Incroyable faillite offensive du club de Logroño causée en grande partie par l’entrée en jeu décisive de Wesley Pardin dans la cage Provençale. Noah Gaudin plus prompt que les défenseurs locaux et Nicolas Claire avisé dans son rôle de chef d’orchestre font pencher la balance en faveurs du club visiteur. Martin Larsen est le goleador du soir, le pays d’Aix égalise par Gabriel Loesch et aurait même pu l’emporter si Hernandez n’avait pas arrêté un dernier tir Aixois. Mais le partage des points est déjà ultra-positif, Aix glane ici son premier point après avoir logiquement été battu par Berlin le week-end passé. Les hommes de Jérôme Fernandez ont désormais Tatabanya dans le viseur… autre déplacement grandeur nature, avec cette fois-ci l’objectif de transformer l’essai et de rapporter une victoire en forme d’exploit.

A Logroño, Palacio de los deportes de la Rioja
Le samedi 15 février 2020 à 19h00
BM Logroño La Rioja - Pays d'Aix UC HB : 29 - 29 (Mi-temps : 15-15)
1.653 spectateurs
Arbitres :
MM. Daniel ACCOTO MARTINS & Roberto ACCOTO MARTINS (Portugal)
Délégué :
M. Jovan POPADIC (Serbie)

Logroño
Gardiens
: Perez Molina, Hernandez Ferrer.
Joueurs de champ : Hackbarth (4/7), Balenciaga Azcue (2/2), Ligetvári (6/9), Garciandia Alustiza (5/12), Sanchez-Migallon Naranjo (3/5), Kukic (6/10), Kusan (1/1), Scott Junior, E. Cadarso Caballero, D. Cadarso Caballero, Dapiran (2/2), Moreira Rodriguez (0/1).
Entraîneur : Velasco Encinas.

Aix en Provence
Gardiens : Pardin, Lynge Hansen.
Joueurs de champ : Larsen (8/14), Gaudin (3/9), Camarero, Loesch (2/3), Claire (5/11), Honrubia (3/5), Rey Morales (1/2), Goni Leoz (4/6), Pecina Tome (3/5), Paris, Quintin, Boyon, Konan (0/2), Karolczak.
Entraîneur : Fernandez.


GROUP D
▼ MATCHES


© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision