mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL : Le quatuor s'amuse, Chambéry dévaste Montpellier
LSL : Le quatuor s'amuse, Chambéry dévaste Montpellier
20 Février 2020 | France > LSL

Alors que mercredi le quatuor de tête composé de Paris, Nantes, Nîmes et Toulouse continue sa marche en avant avec fracas pour Paris, Nantes et Toulouse. Dans le match du jeudi, c’est Chambéry en réussissant un match plein, qui a fait plonger Montpellier encore un peu plus. Plus bas, Chartres et Ivry ont réalisé une très belle opération en vue du maintien en dominant respectivement Istres et Saint Raphaël.




Traoré, l’âme et la lame de Chambéry

Entre deux grands malades, Chambéry et Montpellier, on se demandait quel serait lequel à profiter de leur rencontre pour se soigner énergiquement. Et bien ce sont les Savoyards du CSH qui ont fait leur révolution en s’imposant 27-24 dans un match plus mis en valeur par le combat que par les grandes envolées. En tout cas, si Chambéry remonté aujourd’hui à la 9° place, il le doit à un certain Queido Traoré qui a fourni un match monstrueux. Déjà en réalisant un 9/11 offensif, l’ailier gauche chambérien a fait exploser son record de but en carrière. Mais il a ajouté en plus une activité défensive exceptionnelle, étouffant, détruisant, cassant un nombre incroyable de phases de jeu montpelliéraines. Avec un tel joueur aidé par un Babarskas remonteur de pendules comme pas deux, un Briffe percutant et inspiré et un Grigoras qui va se lâcher complètement dans le money time pour éparpiller le MHB aux quatre coins du phare, Erick Mathé avait retrouvé pas mal de l’âme qui habitait son groupe la saison prochaine. Pourtant Montpellier a eu un Marin Sego solide en diable, mais Yann Genty l’a été encore un peu plus et surtout les hommes de Patrice Canayer ont totalement explosé sur le dernier quart d’heure encore une fois en championnat. Avec cette 4° défaite de rang, ce qui n’est pas arrivé au MHB depuis des lustres et des lustres, c’est un gros bout de la 2° place qui s’envole un peu plus, surtout qu’au-dessus personne ne traîne en route.



Nantes atomise, Paris détruit, Toulouse éclate
Les 4 premiers ont fait le boulot. Nîmes a eu un peu de souci pour dominer une équipe d’Aix en Provence qui n’a jamais rien lâché, mais les rotations de l’USAM et un trio Sanad – Nyateu - Guigou ont réussi à faire rendre raison au PAUC. Les 3 autres ont fait subir de sacrés éclats à leurs adversaire du jour. Le plus durement châtié est à l’évidence Dunkerque qui a vécu un vrai cauchemar en recevant Nantes. Un seul chiffre montre à lui seul la déroute de l’USDK : 3. Le nombre de but que les Nordistes ont réussi à marquer à un Emil Nielsen royal sur la première période. Pendant ce temps-là, Nantes va en marquer 16… Pas grand-chose de plus à dire si ce n’est la score final 34-15 pour Nantes. Paris a fait un peu le même type de démonstration face à Créteil, à ceci près que Créteil a mené 4-1 avant de prendre la rafale parisienne en pleine face pour au final s’incliner 39 – 26 avec un Sanders Sagosen encore une fois impressionnant et meilleur joueur de cette 16° journée. Enfin Toulouse a retrouvé son jeu flamboyant d’attaque et Tremblay en a fait les frais. Totalement dominés de bout en bout les Franciliens ont baissé pavillon dans les grandes largeurs 36-27.

Saint Raphaël tombe dans le piège de Delaune
Après avoir raté le maintien en 2015-2016, il semble que cette fois-ci, Chartres ait tout dans les mains pour décrocher un maintien presque simple. Car on ne voit pas comment le Chartres que l’on a vu face à Chambéry puis à Istres pour le compte de la 16° journée pourrait finir par descendre. Solides, cohérents dans le jeu, impliqués en défense et collectifs en attaque, les Chartrains ont mené leur match de bout en bout à Istres et prennent deux points capitaux pour le maintien. On peut en dire presque autant pour Ivry, car la victoire sur Saint Raphaël, il fallait l’envisager ! Mais comme Montpellier 15 jours plus tôt, les Varois se sont fait dominer dans l’antre de l’USI. Pourtant ils ont eu une petite lueur d’espoir sur la fin de match pour au moins décrocher le match nul. Raté, la dernière opportunité offerte par le cafouillage de Théophile Causse après avoir réussi l’interception, va finir par un tir sur l’arrête des buts de Sunjic et scotche le SRVH en bas de tableau.


Le diaporama d'Ivry - Saint Raphaël par Lorie Couvillers


Dernière Journée | Journée 16
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
IstresChartres243019/02>>
IvrySt Raphael313019/02>>
ParisCréteil392619/02>>
ToulouseTremblay362719/02>>
ChambéryMontpellier272420/02>>
DunkerqueNantes153419/02>>
NîmesAix en Provence302819/02>>
Prochaine Journée | Journée 17
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Aix en ProvenceIvry 26/02 
MontpellierSt Raphael 26/02 
ToulouseChartres 26/02 
TremblayChambéry 26/02 
CréteilIstres 26/02 
NantesParis 26/02 
NîmesDunkerque 26/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris3216160056844016 
2Nantes261613304974158 
3Nîmes241611324894383 
4Toulouse20169524584451 
5Montpellier1816862452433-4 
6Aix en Provence1616772430442-2 
7Dunkerque1516781396423-12
8St Raphael1516781451462-1-2
9Chambéry121659243143016
10Chartres12165924204582-6
11Istres11165101409456-13
12Ivry111651014194541-3
13Tremblay7163121413472-2 
14Créteil5162131419484-3 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Sander SAGOSEN (Paris)32
2.Raphael CAUCHETEUX (St Raphael)30
3.Valero RIVERA FOLCH (Nantes)26
4.Queido TRAORE (Chambéry)25
5.Mohammad SANAD SANAS HISHAM (Nîmes)23
 Morten VIUM (Chartres)23
7.Benjamin BATAILLE (Ivry)21
 Téo JARRY (Toulouse)21
9.Youssef BEN ALI (Chartres)20
 Obrian NYATEU (Nîmes)20
Sander SAGOSEN
Evaluations
PlJoueurStats
1.Emil NIELSEN (Nantes)32
2.Yann GENTY (Chambéry)12
3.Marin SEGO (Montpellier)11
4.Rodrigo CORRALES RODAL (Paris)10
5.Joze BAZNIK (Nîmes)6
 Mehdi HARBAOUI (Istres)6
7.Mate SUNJIC (Ivry)5
8.Jef LETTENS (Toulouse)2
Emil NIELSEN


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités