mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF Cup : Nîmes passe la première, Aix y était presque !
EHF Cup : Nîmes passe la première, Aix y était presque !
22 Février 2020 | Europe

Contrainte au nul à domicile une semaine plus tôt, l'USAM Nîmes s'est octroyée sa première victoire dans cette phase de groupe de l'EHF Cup. Deux points acquis aux forceps au Danemark pour continuer à rêver d'une place en quart de finale. Aix-en-Provence n'a en revanche pas connu la même réussite en Hongrie… obligé de partager à nouveau les points après avoir longtemps mené au score.

L'USAM débloque enfin son compteur
Une bonne chose de faite ! A l’occasion de ce voyage périlleux mais abordable sur le parquet d’Holstebro, Nîmes enregistre son premier succès en phase de groupe. Sérieux de bout en bout, le collectif Gardois a rangé aux oubliettes ses frustrations du week-end passé face à Cuenca… et donné le change à une équipe Danoise qui vraisemblablement terminera dernière du groupe B avec trois défaites déjà concédées. Franck Maurice et ses hommes n’ont pas mis longtemps à prendre le meilleur sur leurs hôtes du jour : une bonne assise défensive permet à l’USAM de prendre les devants au tableau d’affichage (5-7, 10’). Seul le bras de Mecklenborg sera une gêne pour la marche à suivre Gardoise. Mais l’attaque Nîmoise a du répondant avec l’inévitable Mohammed Sanad, l’international Egyptien auteur de neuf réalisations personnelles dans ce match. Diablement efficace tant en contre-attaques que sur jets de 7 mètres, l’ailier vedette est l’atout offensif n°1 de son équipe. Tant est si bien que l’USAM mène logiquement au repos (13-16, 30’).

On se dit que la réaction d’orgueil Danoise est inéluctable… pas de doute à ce sujet lorsque Johan Mecklenborg (encore lui) sonne la révolte. Un retour des vestiaires plus que compliqué pour des Nîmois subitement plus brouillons. Porup emboîte le pas de son coéquipier et voici Holstebro revenu dans la partie aux environs de la 39ème minute. Mieux, le collectif Danois reprend un temps les commandes du match (20-19, 40’). Mais ce ne sera ici que le seul avantage de la partie en faveur du club local… car Nîmes a en terminé à l’orée du dernier quart de jeu de ce maudit temps faible. L’inévitable Sanad égalise très rapidement… et Prandi prend le relais pour remettre Nîmes sur les bons rails. Dans le money-time, le club Français peut compter sur Rémi Desbonnet pour stopper les tentatives de retour Danois. Et c’est Luc Tobie, brillant dans le final, qui met fin aux derniers espoirs locaux (25-28, 56’). Certes, il y aura cette tentative du désespoir d’Holstebro de revenir une dernière fois à la marque… mais Nîmes a bien compris le message. Après avoir mis à profit le dernier temps mort, l’USAM conclue victorieusement sur deux réalisations signées Benjamin Gallego. Une belle victoire collective pour l’USAM qui se replace ainsi dans la course à la qualification pour une place en quart de finale.

A Holstebro, Grakjaer Arena
Le samedi 22 février 2020 à 15h00
TTH Holstebro - USAM Nîmes Gard : 28 - 30 (Mi-temps : 13-16)
2.053 spectateurs
Arbitres :
MM. Dzmitry NABOKAU & Siarhei KULIK (Biélorussie)
Délégué :
M. Urmo SITSI (Estonie)

Holstebro
Gardiens : Gade, Frandsen.
Joueurs de champ : Meklenborg (8/11), Porup (6/9), Enderleit (4/12), Kildelund (4/4), Mikkelsen (3/3), Bramming (2/2), Balling Christensen (1/6), Bay, Sorensen, Kofoed, Damgaard Espersen, Lindholt.
Entraîneur : Westerholm.

Nîmes
Gardiens
: Desbonnet (15 arrêts), Baznik.
Joueurs de champ : Hisham Sanad (9/13), Tobie (6/7), Prandi (5/8), Nyateu (4/8), Gallego (3/3), Nieto (1/2), Dupuy (1/1), Acquevillo (1/1), Formeau, Guigou, Tesio, Kaabeche, Padolus, Rebichon.
Entraîneur : Maurice.


A Aix… les regrets sont éternels !
Que de regrets pour le Pays d’Aix… passé tout près d’une première victoire en phase de groupe. Dans la salle de Györ, tout était réuni pour que le club Provençal fasse un bon match… Oui mais voilà c’est oublier un peu vite les difficultés Aixoises à tuer la rencontre au meilleur des moments. Autant le nul fut plein de réussite une semaine plus tôt du côté de Logroño, autant ce match nul concédé face à un concurrent direct dans la course aux quarts de finale a de quoi décevoir le camp Sudiste. De la déception au vu notamment d’une première mi-temps rondement menée (11-15, 30’), Iosu Goni-Leoz (très performant durant le premier acte) et ses coéquipiers passent facilement le rideau Hongrois. Mais le repos n’est pas une sinécure pour Aix… car Tatabanya se refait un moral dans les vestiaires. Un début de deuxième période terriblement compliqué dans le camp Français, c’est surtout le Russe Vitaly Komogorov (cinq réalisations dans ce match) qui s’illustre et permet à son équipe d’égaliser (19-19, 39’). L’attaque Aixoise perd sérieusement de sa superbe dans le second acte. Dès lors, la partie est furieusement disputée… et les passes d’armes s’enchaînent au tableau d’affichage. Aix-en-Provence a certes l’avantage (22-24, 58’) mais l’équipe locale a de la ressource dans la dernière minute de jeu : Tatabanya, poussé par son public, égalise à quelques secondes de la sirène par Gabor Ancsin en fin de montée de balle. Frustrant surtout lorsque l’on sait que Samuel Honrubia avait le ballon de la victoire… mais celui-ci s’échouera sur le poteau Hongrois. Et on ne s’y trompe pas, les sourires sont plutôt du côté Magyar au coup de sifflet final : Tatabanya n’est pas passé loin de la défaite, Aix peut s’en vouloir d’avoir raté une si belle opportunité de victoire. Et un peu plus tard dans la soirée, La Rioja a réalisé un petit exploit à domicile en arrachant la victoire aux dépens de Berlin, le leader. Une mauvaise nouvelle pour Aix-en-Provence, dernier de ce groupe D… mais tout reste possible dans ce mini-championnat. A condition que Gabriel Loesch et ses partenaires ne gâchent plus de si belles occasions de prendre un maximum de points.

A Györ, Audi Arena
Le samedi 22 février 2020 à 17h00
Grundfos Tatabanya KC - Pays d'Aix UC HB : 24 - 24 (Mi-temps : 11-15)
2.715 spectateurs
Arbitres :
MM. Aleksandar JOVIC & Nedim ARNAUTOVIC (Bosnie-Herzégovine)
Délégué :
M. Ion SERBU (Roumanie)

Tatabanya
Gardiens
: Deményi, Bartucz.
Joueurs de champ : Komogorov (5/9), Ancsin (6/8), Vranjes (4/6), Brozas (2/6), Hornyák (3/3), Balogh (1/4), Szász (1/2), Holpert (1/2), Sipos (1/1), Davidovic (1/1), Ilyés, Bobély, Dénes, Pásztor.
Entraîneur : Matic.

Aix en Provence
Gardiens : Pardin, Lynge Hansen.
Joueurs de champ : Goni Leoz (5/7), Honrubia (4/5), Rey Morales (3/3), Loesch (3/3), Larsen (2/6), Gaudin (2/5), Pecina Tome (2/2), Paris (0/1), Konan (0/1), Kavticnik (3/5), Camarero, Karolczak, Quintin.
Entraîneur : Fernandez.


GROUP D
▼ MATCHES
© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités