mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF Cup : Aix et Nîmes dans le vrai, Nantes avec regrets
EHF Cup : Aix et Nîmes dans le vrai, Nantes avec regrets
2 Mars 2020 | Europe

Week-end fructueux pour les clubs Français à domicile en EHF Cup. Ce dimanche, le pays d'Aix a pris le meilleur sur les Hongrois de Tatabanya… un écart réalisé dès la première période et un succès important pour continuer à croire en une qualification en quarts de finale. De son côté, Nîmes est seul deuxième de son groupe après un succès chez lui contre Holstebro. En revanche, frustration de taille pour Nantes… battu sur le fil à Magdebourg et en perte de vitesse après une double confrontation décevante face à l'équipe Allemande.

La vaine course-poursuite des Nantais
Trois jours après un match au sommet du championnat face au PSG, le HBC Nantes était de sortie en Allemagne. Un match retour important face à Magdebourg pour s’octroyer la première place du groupe C. Et à la différence du match aller, les Violets de Loire-Atlantique débutent au mieux leur rencontre (4-6, 9’) comptant sur la réussite de Nicolas Tournat et Kiril Lazarov. Une infériorité numérique côté Nantais permettra à Magdebourg d’égaliser au quart d’heure de jeu (8-8). Les parades de Jannick Green sont à cet instant très utiles pour permettre à l’équipe Germanique de passer en tête (11-9, 22’). En face, Emil Nielsen ne s’en laisse pas compter, l’autre gardien Danois se met lui aussi en évidence. Hélas, Valero Rivera manque un jet de 7 mètres et l’occasion de réduire la marque peu avant le repos (15-12, 28’). Un HBC Nantes en souffrance face à la réussite d’un Michael Damgaard de gala (six buts en première période). L’exclusion de Baptiste Damatrin n’arrange rien, Magdebourg vire logiquement en tête à la pause (16-12, 30’). Cyril Dumoulin rentre dans la cage en début de seconde période pour redynamiser une défense Ligérienne à la peine… et ça fonctionne dans un premier temps. Réduction nette du score (39’, 20-18) et l’espoir de renverser la tendance se précise à l’orée du dernier quart d’heure (22-20, 43’) grâce notamment à la réussite d’Aymeric Minne et d’Olivier Nyokas. Mais le déchet technique dans les transmissions empêchent les Nantais de revenir à hauteur (28-27, 56’). L’ultime rush des visiteurs s’arrêtera là… Baptiste Damatrin a beau chiper un ballon et le convertir illico, le sursaut de la seconde mi-temps n’aura pas eu l’effet escompté. Le « H » laisse filer la première place et devra encore batailler pour valider sa qualification.

A Magdebourg, Getec Arena Magdeburg
Le dimanche 23 février 2020 à 17h00
SC Magdebourg - HBC Nantes : 29 - 28 (Mi-temps : 16-12)
7.730 spectateurs
Arbitres :
MM. Amar KONJICANIN & Dino KONJICANIN (Bosnie-Herzégovine)
Délégué :
M. Marjan NACHEVSKI (Macédoine)

Magdebourg
Gardiens
: Green, Thulin.
Joueurs de champ : Damgaard Nielsen (10/16), Pettersson (5/7), Musche (4/5), Schmidt (3/3), O'Sullivan (2/4), Kuzmanovski (2/3), Preuss (1/1), Hornke (2/3 dont 2/3 pen.), Musa, Smits, Mertens, Lagergren, Chrapkowski, Steinert.
Entraîneur : Wiegert.

Nantes
Gardiens : Nielsen, Dumoulin.
Joueurs de champ : Minne (10/14), Nyokas (3/7), Tournat (3/5), Balaguer Romeu (3/4), Lazarov (2/4), Damatrin (2/2), Buric (1/2), Pechmalbec (1/1), Ovnicek (1/1), Rivera Folch (2/5 dont 2/3 pen.), Augustinussen (0/1), Feliho, Garcia Robledo, Briet.
Entraîneur : Entrerrios.


GROUP C
▼ MATCHES


Aix-en-Provence reste dans la course
Après plusieurs tentatives infructueuses, le pays d’Aix a transformé l’essai. Première victoire en phase de groupe face aux Hongrois de Tatabanya. Au match aller, les Provençaux avaient manqué de peu la victoire… ils l’ont acquis de belle manière ce dimanche dans leur Arena. C’est sur le terrain défensif que le 6ème de la Lidl Star Ligue a fait toute la différence. D’abord en première période (9-3, 21’), Aix survole les débats… avec Nicolas Claire et Martin Larsen en maîtres de cérémonie, l’équipe locale fait un écart conséquent… il rentre aux vestiaires avec une confortable avance (14-8, 30’). La suite est nettement plus compliquée pour le PAUC, un rendement beaucoup moins important en attaque permet à Tatabanya d’infliger un 5-0 à son hôte (18-17, 47’). Le coup est rude lorsque quelques minutes plus tôt le pays d’Aix bénéficiait de sept unités d’avance. Il fallait donc repartir au charbon dans le dernier quart d’heure pour s’imposer… Avec un mental d’acier, les joueurs de Jérôme Fernandez ont repris le match à leur compte. Nicolas Claire est indispensable dans le money-time tout comme Anders Lynge qui verrouille la fin de match grâce à des parades capitales au bon moment. Un final que s’accapare le pays d’Aix et trois points ô combien importants dans la course à la qualification. A égalité de points avec son rival du soir et à seulement un point du leader, le Fuchse Berlin. C’est d’ailleurs le prochain rendez-vous des Aixois, un rendez-vous de marque à Berlin pour voir si le PAUC a la capacité de renverser des montagnes et se qualifier ainsi pour le grand huit de la compétition. A défaut de finir premier, Aix peut espérer terminer parmi les trois meilleurs seconds de la compétition.

A Aix-en-Provence, Arena du Pays d'Aix
Le dimanche 1er mars 2020 à 19h00
Pays d'Aix UC HB -
Grundfos Tatabanya KC : 26 - 22 (Mi-temps : 14-8)
1.430 spectateurs
Arbitres :
MM. Konstantin ERSHOV & Anton PAVLIUKOV (Russie)
Délégué :
M. Ferdinand VAN DER HELM (Pays Bas)

Aix-en-Provence
Gardiens : Pardin, Lynge Hansen.
Joueurs de champ : Goni Leoz (5/9), Larsen (4/7), Claire (4/7), Kavticnik (4/6 dont 1/2 pen.), Honrubia (2/3), Konan (2/2), Loesch (3/3 dont 1/1 pen.), Pecina Tome (1/3), Rey Morales (1/1), Quintin (0/1), Paris, Camarero, Gaudin, Karolczak.
Entraîneur : Fernandez.

Tatabanya
Gardiens
: Borbély, Bartucz.
Joueurs de champ : Hornyák (4/5), Komogorov (3/12), Holpert (3/5), Gyori (3/4), Brozas (2/8), Sipos (2/4), Ancsin (2/8), Vranjes (1/3), Balogh (2/2 dont 1/1 pen.), Ilyés, , Dénes, Davidovic.
Entraîneur : Matic.


GROUP D
▼ MATCHES


Nîmes consolide sa seconde place
Déjà vainqueur au match aller il y a une huitaine de jours, l’USAM Nîmes s’est imposé logiquement ce samedi face à Holstebro. Un visiteur Danois à l’aise dans son début de match (3-4, 4’) à l’image de Porup et d’Enderleit… mais le collectif Gardois revient très vite à hauteur au tableau d’affichage. La première mi-temps est en forme de galop d’essai, l’USAM est sans surprise devant au score (11-9, 23’) dans le sillage d’Obrian Nyateu. Une mainmise qui aurait pu s’accentuer en tout de fin de première mi-temps mais les exclusions (notamment celle de Luc Tobie alliée à une contestation de Julien Rebichon) permettent à Holstebro de revenir à une seule unité au repos (15-14, 30’).  La suite des débats n’est pas une partie de plaisir pour les Verts, l’équipe de Franck Maurice est gênée aux entournures par son adversaire Nordique jusqu’aux abords du dernier quart d’heure. Après un temps mort judicieusement pris côté local, Elohim Prandi sonne la charge par deux fois et Nîmes prend enfin son envol au score (26-22, 44’). A douze minutes de la sirène, Luc Tobie (8/10 aux tirs) conforte la belle marge de manœuvre Gardoise. Le money-time ne permettra pas à Holstebro de réduire la marque, la faute à des Nîmois sérieux et concentrés jusqu’au coup de sifflet final. Victoire de cinq buts au final, l’USAM a fait le travail proprement… il conforte ici sa seconde place dans ce groupe B d’EHF Cup devant les Lions de Rhein Neckar Lowen. Le leader Allemand, coaché depuis peu par Martin Schwalb, a corrigé Cuenca à domicile… et fait figure comme attendu d’épouvantail dans ce mini-championnat. Nîmes attend désormais de pied ferme Rhein Neckar… une tête d’affiche qui se disputera le 21 mars prochain au Parnasse.

A Nîmes, Le Parnasse
Le samedi 29 février 2020 à 19h00
USAM Nîmes Gard - TTH Holstebro : 33 - 28 (Mi-temps : 15-14)
2.710 spectateurs
Arbitres :
MM. Ivan CACADOR & Eurico NICOLAU (Portugal)
Délégué :
M. Francis Leon DONVEN (Luxembourg)

Nîmes
Gardiens
: Desbonnet (11 arrêts), Baznik.
Joueurs de champ : Tobie (8/10), Prandi (7/12), Nyateu (4/5), Dupuy (3/3), Hisham Sanad (5/5 dont 2/2 pen.), Salou (2/3), Rebichon (2/2), Guigou (1/3), Nieto (1/1), Acquevillo (0/2), Gallego (0/1), Tesio, Padolus, Hesham Elsayed.
Entraîneur : Maurice.

Holstebro
Gardiens : Gade, Frandsen.
Joueurs de champ : Bramming (7/9), Mecklenborg (7/10 dont 1/2 pen.), Enderleit (4/11), Balling Christensen (3/4), Kildelund (2/3), Mikkelsen (2/2), Kofoed (1/5), Porup (1/3), Lindholt (1/2), Bay, Sorensen, Morup.
Entraîneur : Westerholm.


GROUP B
▼ MATCHES
© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision

la Nationale 1 Elite en Live avec Handvision