mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL : Le haut du bas renverse le bas du haut
LSL : Le haut du bas renverse le bas du haut
28 Février 2020 | France > LSL

La 17° journée était annoncée comme celle de la lutte entre Nantes et Paris. Au final, un match nul entre les deux premiers. Mais surtout un bas de tableau qui s’est totalement révolté et qui n’accepte pas de se voir condamné à l’image de Créteil et Tremblay ou qui veut se rassurer de plus en plus à l’image de Chartres.

Paris solidifie son leadership
Paris s’est fait secouer, Paris a été à un rien de perdre son premier match de l’année en championnat et Paris a perdu son premier point depuis le début de la saison. Mais au final, le PSG garde ses distances avec Nantes et surtout s’en sort avec un petit plus le GAP sur le H. Avec 6 points d’avance et ce petit avantage supplémentaire on ne voit plus comment Paris ne pourrait pas être champion de France (Lire l’article)

Montpellier enraye sa dégringolade. Nîmes se fait peur
C’est fait ! Montpellier a enfin stoppé sa série de défaites, il était à deux doigts de battre « son record » dans le domaine mais Saint Raphaël n’a pas su profiter de la nervosité héraultaise en fin de match pour arracher la décision. On ne va pas dire que le MHB a produit un jeu flamboyant. Mais quelques avancées notoires dans le jeu ont vu le jour dans ce match. Melvyn Richardson remet le nez à la fenêtre, Diego Simonet lui aussi revient à un très, très bon niveau et Hugo Descat est toujours métronomique à la finition. Cela a suffit pour dominer un SRVHB qui s’est tiré une balle dans le pied avec le rouge sec pour Adrien Dipanda, laissant 3 droitiers assurer la fin du match dans un effectif déjà totalement plombé par les absences. Pas loin de là, au Parnasse de Nîmes, l’USAM a fait le boulot mais on va dire que rien n’a été facile face à une équipe de Dunkerque désireuse au plus haut point de se racheter de son cataclysme nantais. Pourtant installés confortablement en tête du match, les Nîmois ont déraillé dans leur jeu au point de voir l’USDK d’un Haniel Langaro en pleine réussite recoller à un tout petit but. Mais Remi Desbonnet faisait bonne garde, son retour dans le jeu va être capital et Elohim Prandi va crucifier les Nordistes d’un tir monstrueux à en arracher la main de Samir Bellahcene pourtant sur la trajectoire de la balle. Encore un peu plus à l’Est, Aix en Provence a fait un match très tranquille face à une équipe d’Ivry qui n’en peut plus de perdre des joueurs… Un collectif sérieux et efficace en attaque, une paire de gardiens très « hermétique » et un Ivry qui n’avait pas cette rage qui l’habite quand il joue à Delaune et le match a vite tourné à la facilité et la décontraction pour le PAUC. Ivry sait avec les résultats de la journée, qu’il va encore devoir lutter, mais à Aix, il n’y avait pas assez d’ingrédients pour pouvoir le faire.

Le diaporama de Montpellier - St Raphaël par Patrick Davignon



La révolte gronde
Quand les deux derniers du classement et le 10° se mettent dans la tête de jouer au « Chamboule tout », cela met la LSL en émoi. D’abord Créteil qui enfin arrache une victoire à la maison et peut tenter de s’offrir une dynamique victorieuse sur ce succès sur Istres. A La lutte tout la première période, les Cristoliens vont peu à peu prendre le large sous l’impulsion d’un Boiba Sissoko intenable et partageur, notamment pour un Valentin Aman toujours aussi précieux en pivot, avant de se faire un peu peur par l’énergie du désespoir istréenne symbolisée par la hargne du duo Tuzolana – Guillaume aux ailes. Mais il restait encore un petit but à combler, Istres ne va pas arriver à le faire et l’USC a vaincu son signe indien en gagnant pour la première fois à la maison. Pas loin de là, Tremblay presque aussi mal en point que son alter ego du 9-4 va lui aussi se relancer dans la course au maintien. Pour sa première à la tête de la team Yaba, Stéphane Imbratta va frapper un grand coup en gérant un TFHB qui va stopper net les envies de Chambéry de vite remonter au classement. Toujours aussi instable dans ses productions, le CSH va se faire déborder en début de seconde période et ne pourra jamais arriver à refaire ses quelques buts de retard, butant trop souvent sur un Patrice Annonay encore une fois majeur, à 40 ans passés, pour ses couleurs. Dernier révolté et pas le moindre, un Chartres vraiment étonnant depuis la reprise. Tout semble s’être mis en place pendant la trêve internationale dans l’Eure et Loir et avec ce 3° succès de rang il semble de plus en plus évident que le CCMHB sera de la partie en LSL la saison prochaine. Fin décembre, pour la dernière journée des matches aller, Toulouse était venu à Chartres infliger un petite correction aux locaux, moins de 3 mois après, les Chartrains lui ont rendu la pareille en dominant le match de bout en bout et ne laissant aucune chance au Fenix d’espérer quoi que ce soit. Hormis le duo Abdi – Gilbert sur la base arrière, Toulouse s’est cherché des hommes forts dans cette rencontre. Alors que côté Chartres, les Ilic (Vanja et pas Nemanja son adversaire de frère), Vium, Kudinov et autre Ben Ali ont encore fait la démonstration que le message de Toni Gerona était de plus en plus clair et fort pour eux.

Le diaporama de Toulouse - Chartres par Mélody Ramirez



Dernière Journée | Journée 17
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Aix en ProvenceIvry322526/02>>
MontpellierSt Raphael353426/02>>
ToulouseChartres293326/02>>
TremblayChambéry292726/02>>
CréteilIstres272626/02>>
NantesParis292927/02>>
NîmesDunkerque302826/02>>
Prochaine Journée | Journée 18
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDateHeure
IvryToulouse 04/0320h30
MontpellierTremblay 04/0320h30
ParisNîmes 05/0320h45
ChambéryAix en Provence 04/0320h30
ChartresCréteil 04/0320h30
DunkerqueIstres 04/0320h30
St RaphaelNantes 04/0320h45 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris331716015974690 
2Nantes271713315264440 
3Nîmes261712325194664 
4Montpellier201796248746718
5Toulouse2017962487478-1-8
6Aix en Provence18178724624671 
7Dunkerque1517791424453-22
8St Raphael1517791485497-2-2
9Chartres14176924534873 
10Chambéry12175102458459-1 
11Istres11175111435483-23
12Ivry11175111444486-1-3
13Tremblay91741214424991 
14Créteil71731314465101 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Hugo DESCAT (Montpellier)34
2.Boïba SISSOKO (Créteil)27
3.Sander SAGOSEN (Paris)25
4.Ayoub ABDI (Toulouse)23
 Valentin AMAN (Créteil)23
6.Raphael CAUCHETEUX (St Raphael)21
 Vanja ILIC (Chartres)21
 Haniel vinicius LANGARO INOUE (Dunkerque)21
9.Hampus JILDENBACK (St Raphael)20
10.Jean-jacques ACQUEVILLO (Nîmes)19
 Maxime GILBERT (Toulouse)19
Hugo DESCAT
Evaluations
PlJoueurStats
1.Patrice ANNONAY (Tremblay)12
2.Rodrigo CORRALES RODAL (Paris)9
 Dylan SOYEZ (Créteil)9
4.Wesley PARDIN (Aix en Provence)7
5.Kim SONNE HANSEN (Chartres)6
6.Anders LYNGE (Aix en Provence)4
7.Nebojsa GRAHOVAC (Chartres)2
 Emil NIELSEN (Nantes)2
9.Kévin BONNEFOI (Montpellier)1
 Yann GENTY (Chambéry)1
Patrice ANNONAY


Le diaporama de Nantes - Paris par Philippe Padioleau



© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités