mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nationale masculine, une saison à géométrie adaptable
Nationale masculine, une saison à géométrie adaptable
21 Mai 2020 | National

Il y a quelques jours, la FFHB avait fait passer un communiqué de presse démentant les bruits de retard important dans le lancement de la saison prochaine. En fait, tout le monde le sait, le déroulement de la saison 2020-2021 est soumis aux impératifs du COVID-19, et dans le domaine, on peut surtout dire que personne ne sait rien. Alors pour pouvoir envisager une saison cohérente, être capable de s’adapter aux évènements et se projeter vers un retour la normale. La COC de la FFHB s’est mise à l’ouvrage et vient de dévoiler ses propositions. Au vu de ce qui est proposé, on peut dire au moins que si il n’y a pas une saison 2020-2021 arrivant à ses fins, c’est que le Handball sera devenu le cadet des soucis de la nation française.

Tout ce début de semaine aura été le temps de la consultation des clubs. Plus de 95% des clubs masculins évoluant en National ont participé aux débats et le pic est monté hier soir avec la Nationale 3 et ses 105 participants à une visio-conférence sur le sujet. En bref, ce la fût le grand tour d’horizon et personne ne pourra avancer qu’il est surpris des différents scénarios proposés et des règlements qui vont en découler. Puisque la suite, (Après le dossier de la Nationale féminine qui sera traité en début de semaine prochaine) est la rédaction de règlements propres à cette nouvelle mouture de championnat national et des impératifs que la pandémie du COVID-19 pourrait provoquer… Vaste sujet !!!!

Une proposition mise à la signature
Mais pour le moment, place à la Nationale Masculine et ce projet qui, pour devenir une réalité ferme et définitive, doit maintenant être accepté en Bureau Directeur puis par le Conseil d’Administration de la FFHB. Si cette phase doit encore être actée, on se dit quand même que de voir le Handball être le seul sport collectif français où aucun dossier de litige n’a été transmis au CNOSF après les premières décisions de la COC fédérale, peut donner confiance aux grands décideurs dans le projet qui lui est soumis.

La formule proposée pour la Nationale 1 masculine qui serait déployée en Nationale 2 et 3.

  • Regroupement des équipes par poules de 12 équipes. Avec le cas particulier de la N1 Elite qui accueillerait les équipes VAP de N1M. 60 équipes en N1M, 72 en N2M et 96 en N3M.
  • Début septembre et même avant, toutes les équipes de Nationale auront un calendrier de 22 matches avec l’ordre des matches.
  • La particularité de ce calendrier c’est dans une poule de 12, on numérote comme d’habitude les équipes de 1 à 12 et que le calendrier va commencer par faire jouer les matches aller ET retour des équipes par bloc de 6. De 1 à 6 et de 7 à 12. Donc au final 10 matches pour cette « première phase ».
    • Dans le cas particulier de la N1 Elite, tous les VAP seront mis dans le haut de tableau pour qu’à la fin de ces 10 matches, ils se soient tous rencontrés aller comme retour.
  • Si au bout de ces 10 rencontres, les championnats sont dans le bon timing, on fait alors jouer les matches non disputés entre les deux groupes de 6 ce qui fait 12 journées à jouer. Si tout est tranquille, alors la saison se terminera comme prévu et on entendra les bouchons sauter du côté de Créteil.
  • Si cette 2° phase ne permet pas d’aller jusqu’à au moins la 16° journée, alors on reviendra au classement issu de la première phase et des Play Off et Play Down seront joués entre poules sur quelques dates, sachant que la possibilité de jouer jusqu’à fin juin a été proposée.
  • Si le championnat peut aller jusqu’à la 16° journée, à ce moment de la saison toutes les équipes se seront jouées au moins une fois et un classement pourra en découler (Même si on ne sait pas encore qui du GA général ou du GA Particulier sera pris en compte pour départager les ex-aequo)
  • Si une fois cette 16° journée jouée, on peut continuer alors on ira jusqu’à la 22° et tout sera dans le meilleur des mondes. Mais si cela devait bloquer, alors retour au classement issu de la 16° journée.

Voilà pour la formule proposée pour que les championnats de Nationale puissent aller à leur terme quels que soient les évènements. Maintenant, la première grande question est : Quand est-ce que cela démarre ?
La COC Fédérale a travaillé sur des projets de reprise au :

  • 19 septembre 2020
  • 3 octobre 2020
  • 17 octobre 2020
  • 14 novembre 2020
  • 5 décembre 2020
  • Ou au pire du pire, fin janvier 2021 à cause des compétitions internationales jeunes qui sont prévues par l’IHF et l’EHF en même temps que le Mondial en Egypte.

La 2° question qui brule les lèvres est : Quel schéma pour les descentes ? Car initialement, il était prévu un retour à la normale dès la saison 2021-2022, mais tout le monde s’est vite aperçu que cela risquer de provoquer une hécatombe à tous les niveaux de jeu jusqu’à la départementale ! Passer de 60 à 50 en N1M proposerait une avalanche de descentes, jusqu’à 8 possibles de N3M en régionale selon les régions !  Et donc, par ricochet, des poules régionales décimées par ces descentes en cascades. Il a donc été décidé de lisser les descentes sur 2 ans, de ne pas faire tomber 16 équipes de N1M en N2M mais plutôt entre 8 et 10 la première saison et idem la saison suivante.

Voilà pour un projet qui pourrait impacter tout le monde, car les Régionaux et Départementaux vont être invités par la FFHB a appliquer eux aussi cette trame, histoire d’avoir une vraie lisibilité des classements et du championnat à tout niveau. Reste à ce que ce vœux devienne réalité…

La dernière question qui se pose est de savoir si tout cela sera joué à huis clos ou non ? Clairement, une saison, tout ou partie, à huis clos serait catastrophique pour les finances des clubs nationaux…

Comment impliquer des partenaires si ils ne peuvent pas venir voir l’équipe qu’ils aident ?

Comment se passer de la manne financière des entrées pour des budgets qui seront mécaniquement déjà extrêmement serrés ?

Et même la question toute bête pour les plus jeunes ! Comment imaginer que des parents inscrivent leur enfants dans un sport où ils ne pourraient venir les voir jouer ?

Comme on le voit, si sportivement, le projet semble bien blindé et capable de répondre à beaucoup de cas de figure, les incertitudes sur le Handball existent encore et elles sont nombreuses.

© François Dasriaux
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités