mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nationale Féminine, on se cale sur les masculins
Nationale Féminine, on se cale sur les masculins
29 Mai 2020 | France

La formule à géométrie variable des poules de Nationale Masculine semble avoir séduit ! Car alors que le sujet des poules de N1 et N2 Féminines étaient à l’étude cette semaine, c’est peu ou prou le même type de formule qui a été validée par la COC, présentée au BD de la FFHB et entériné.

En ce qui concerne les dates de reprise potentielles, elles sont les à peu près les mêmes que pour les hommes, seule la possibilité de démarrer en décembre et repoussée à début janvier pour cause de trêve internationale de décembre.

La N2F est vite arrivée à un consensus
A la base, si la N2F pouvait être soumise au même modèle que la N3M car avec autant de poules et autant d’équipes, le souci venait la N1F qui elle avec ses 54 équipes ne pouvait jouer à 5 poules, sauf à faire monter 6 équipes de plus. 6 places qu’il aurait fallu supprimer sur les saisons suivantes pour revenir à la normale sur deux saisons. Alors le sujet N2F a été assez vite plié, avec pour rappel les mêmes règles que la N2 ou N3 masculine :

  •  96 équipes : 8 poules de 12 équipes

  • On numérote comme d’habitude les équipes de 1 à 12 et que le calendrier va commencer par faire jouer les matches aller ET retour des équipes par bloc de 6. De 1 à 6 et de 7 à 12. Donc au final 10 matches pour cette « première phase ».

  • Si au bout de ces 10 rencontres, les championnats sont dans le bon timing, on fait alors jouer les matches non disputés entre les deux groupes de 6 ce qui fait 12 journées à jouer. Si tout est tranquille, alors la saison se terminera comme prévu et on entendra les bouchons sauter du côté de Créteil.

  • Si cette 2° phase ne permet pas d’aller jusqu’à au moins la 16° journée, alors on reviendra au classement issu de la première phase et des Play Off et Play Down seront joués entre poules sur quelques dates, sachant que la possibilité de jouer jusqu’à fin juin a été proposée.

  • Si le championnat peut aller jusqu’à la 16° journée, à ce moment de la saison toutes les équipes se seront jouées au moins une fois et un classement pourra en découler (Même si on ne sait pas encore qui du GA général ou du GA Particulier sera pris en compte pour départager les ex-aequo)

  • Si une fois cette 16° journée jouée, on peut continuer alors on ira jusqu’à la 22° et tout sera dans le meilleur des mondes. Mais si cela devait bloquer, alors retour au classement issu de la 16° journée.

6 fois 9 54 ou 9 fois 6 54 ?
Restait un cas un peu plus épineux, la N1F. Jouer avec 6 poules de 9 équipes était illusoire. Faire monter 6 équipes impossible et en faire descendre 6 de plus tout aussi irréalisable. Restait à trouver la bonne formule qui permet de s’offrir plusieurs portes de sorties en fonction des événements tout en conservant une équité sportive.

Ce sera une formule initiale de 9 poules de 6 équipes qui sera proposée à la validation au Bureau Directeur de la FFHB. Et le scénario envisagé est celui-là :

  • 10 matches aller-retour sur ces poules de 6

  • Si les événements le permettent, on prend les 2 premiers de chaque poule ce qui fait 18 équipes et on fait 3 poules de Play Off pour définir les montées. Ce qui rajoute 8 ou 10 dates en fonction de la conservation des résultats du premier tour ou non. Une porte de sortie est possible à la fin des matches aller de ces Play Off où tout le monde aura joué tout le monde en cas de problème sanitaire.

  • Concernant les Play Down, on prend les 12 équipes restantes des poules 1, 2 et 3 (géographiques), les 12 restantes des poules 4, 5 et 6 et idem sur les poules 7, 8 et 9. Cela fait 6 poules de 6 équipes qui se rencontrent en matches aller-retour et à la fin ce sont les 2 derniers de chaque poule qui descendent ce qui fait 12 descentes sur 54 équipes au lieu des 12/48 prévues par le championnat classique.

  • Le rééquilibrage total pour un retour à 4 poules de 12 équipes ne devant se faire qu’après la saison 2021-2022 ce qui amorti un peu, comme chez les masculins, les risques de catastrophes en série. De la même façon les descentes de N2 en N3 régionalisée ne seront que 28 au lieu de 32 et un retour à la normale sera étalé sur les deux saisons à venir.


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités