mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro 2020 F : Pas simple d’entrée pour les Bleues
Euro 2020 F : Pas simple d’entrée pour les Bleues
18 Juin 2020 | International > Euro

Si les masculins avaient un peu épargné par le tirage au sort des poules de qualification pour l’Euro 2022. Coté féminin, cela a été beaucoup plus compliqué pour le tirage des poules du prochain Euro au Danemark et en Norvège en décembre prochain. Avec le Danemark, pays hôte, le Monténégro et la Slovénie, il faudra que les Françaises soient efficientes dès l’entame de compétition.

Certes, le Danemark, même à la maison, le Monténégro et la Slovénie ne sont pas insurmontables pour des Bleues championnes du Monde en 2017 et d’Europe en titre. Mais si on parle du groupe vu en 2019 au Mondiaux japonais, c’est une toute autre histoire… En tout cas dans un Euro, on le sait, la moindre défaite se paye cash. Avec la formule à 2 tours de poule, on peut admettre une défaite pour viser le dernier carré. Avec 2 cela devient vite mission impossible. En tout cas, les 3 premiers de la phase préliminaire étants qualifiés pour le deuxième tour, cela laisse un peu de marge pour voir la phase principale. Mais sortir 3° laisse très peu de chances de viser une médaille et on se dit qu’après la déroute japonaise, un petit podium serait du meilleur aloi pour arriver aux JO de Tokyo avec un minimum de confiance.

On ne connaît pas encore l’ordre des matches de cette poule A. Et cela pourrait avoir son importance, car par exemple, jouer la Slovénie des Gros, Stanko et compagnie en premier match recèle un vrai danger. Comme de jouer un Danemark à la maison sur un dernier match de poule pour un bel accessit en deuxième phase, voilà le genre de scénario qui pourrait encore compliquer un peu plus le chemin des Bleues dans le grand Nord. Surtout qu’après, il faudra croiser la route de la poule B, celle des Russie, de la Suède et de l’Espagne ou de la République Tchèque… On le sait un titre européen équivaut à dominer ce qui se fait de mieux au monde et sans jour « off » . Les Tricolores le savent et le parcours dans cet Euro 2020 sera à coup sûr bien ardu !
 
Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB) :
Olivier Krumbholz : "Nous nous retrouvons dans la poule du pays hôte, à Herning dans une grande salle, qui sera certainement pleine puisque le Danemark est un pays de handball féminin très fort. Nos adversaires sont des équipes solides, bien sûr. Le Danemark a une équipe jeune, très engagée, très agressive et va tout tenter pour profiter de l'occasion à domicile pour, peut-être, réaccéder aux demi-finales et faire un très beau résultat. Ce sera un match très difficile devant un public qui sera tout acquis à la cause de son équipe. Ensuite, la Slovénie est une équipe qu'on connaît bien, qui était certainement la meilleure du pot 4 avec des joueuses qui jouent en France, comme Ana Gros. C'est une équipe difficile à manœuvrer, avec des joueuses très techniques. Le Monténégro est une équipe très expérimentée, avec un sept majeur très fort. Ce sont toujours des matches tendus avec la France. Il faut s'attendre à trois matches qui vont se tenir et où le résultat dépendra de très peu de choses. Le petit avantage pour nous c'est que si nous nous qualifions, nous resterons à Herning pour le deuxième tour. Nous avons envie de reprendre notre parcours. Je pense que les joueuses sont en pleine forme, tout le monde attend de se retrouver dès le mois de septembre pour repartir en étant conquérant."

Siraba Dembélé-Pavlovic : "C'est fou, on va encore affronter la Slovénie ! Comme d'habitude sur un Euro, nous aurons affaire à une poule bien dense avec notamment le Danemark qui jouera à domicile. Face à chacun des adversaires, cela donne toujours des matches très serrés. L'ordre des matches sera déterminant. C'est bien difficile de se projeter pour indiquer qui sera dans le dernier carré."
 
LES GROUPES DU TOUR PRELIMINAIRE
A - France, Danemark, Monténégro, Slovénie
B - Russie, Suède, Espagne, République Tchèque
C - Pays-Bas, Hongrie, Serbie, Croatie
D - Roumanie, Norvège, Allemagne, Pologne


 
LA FORMULE
13ème championnat d'Europe féminine EHF.
16 équipes participeront au tournoi.
Le tour préliminaire est disputé par les 16 équipes (4 groupes de 4 équipes), dans les villes de Trondheim (Norvège), Frederikshavn et Herning (Danemark), du 3 au 8 décembre. Les équipes 1ères, 2èmes et 3èmes de leurs groupes à l'issue du tour sont qualifiées.

Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour le tour principal (2 groupes) qui se dispute à Stavanger (Norvège) et Herning (Danemark), du 10 au 15 décembre. Les équipes du groupe A croisent avec celles du groupe B, idem pour C et D. Les équipes 1ères et 2èmes de leurs groupes à l'issue du tour joueront les demi-finales tandis que les équipes classées 3èmes joueront les places 5 et 6.

Les demi-finales et le match de classement des équipes 5 et 6 se dérouleront à la Telenor Arena d'Oslo le 18 décembre.

La finale et le match pour le bronze se joueront dans le même lieu le dimanche 20 décembre.

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LBE en Live
    avec Handvision