mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Brest et Nantes gagnent au deuxième tour
LDC : Brest et Nantes gagnent au deuxième tour
19 Juin 2020 | Europe > Champion's League

L’EHF a annoncé la composition des Ligues des Champions féminines et masculines. Pour Brest on était serein et effectivement le BBH sera de la fête la saison prochaine parmi les 16 meilleures équipes d’Europe. Chez les garçons, c’est Nantes qui récupère la 2° place française potentielle au détriment de Montpellier qui était lui aussi sur les rangs.

Même si on savait qu’il y aurait un sacré élagage entre la saison 2019-2020 et 2020-2021 chez les hommes,  voir Moscou, Kristianstad, Schaffhausen et autre Bucarest ou autre Plock rester à quai fait un peu bizarre. Moscou ou Tchekhov était quand même au Final Four en 2010… et faisait presque partie des meubles de cette Ligue des Champions même en ayant perdu beaucoup de son lustre. Au final deux clubs hongrois, deux clubs allemands et deux clubs français, voilà les seules ligues à disposer d’un double accessit à la compétition. Pour le reste, que des champions ! Et même si on peut critiquer ce mode de sélection par invitation, il n’en reste pas moins que Nantes était 2° du championnat français, Szeged idem pour la Hongrie et de même pour Flensburg Handewit en Bundesliga. Même si historiquement, cette éviction fait grincer des dents dans l’Hérault, la logique de la saison 2019-2020 même tronquée est respectée. Le retour du HBCN en Ligue des Champions pour la saison prochaine semble normal.

Pour les féminines, on avait beaucoup moins de craintes. Brest et sa formidable saison en Ligue des Champions féminine (pas encore finie d’ailleurs) ne pouvait pas ne pas obtenir son ticket pour la saison à venir. Cela aurait été un gros camouflet pour Brest et le handball français. Et avec peut-être un encore pire pour l’EHF elle-même, si jamais le BBH venait à s’imposer dans l’édition 2019-2020 avec un Final Four qui se précise en octobre. Et ça, c’est tout sauf de la science-fiction au vu de ce qu’a réalisé Brest cette saison et de son niveau de jeu affiché. Avec 2 clubs danois, 2 clubs allemands, 2 clubs hongrois, 2 roumains et 2 russes, il y a 10 places sur 16 prises par les ligues majeures du handball européen. Exit le champion de Pologne, de République Tchèque, les Turques de Kastamonu pourtant ambitieuses en diable, et d’autres encore. La Ligue des Champions féminine se concentre de plus en plus dans les ligues costaudes, au détriment de la notion plus sportive de ligue des « Champions ».

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LBE en Live
    avec Handvision