mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Des Bleues frustrées et frustrantes
EDF F : Des Bleues frustrées et frustrantes
3 Octobre 2020 | International

Défaite des Bleues dans leur deuxième match de la manche danoise de la Golden League face à la Norvège. Défaite d’un tout petit but (29-28) qui a de quoi laisser des Françaises amères tant elles ont cafouillé en attaque après avoir déployé un vrai jeu convaincant. Face à une Norvège qui n’a pas économisé ses stars, les Françaises ont parfois dominé de la tête et des épaules dans le jeu, mais ont raté tellement de choses simples que mécaniquement elles ne pouvaient espérer qu’une défaite.

L’image de ce match restera à l’évidence le lob loupé en contre-attaque de Laura Flippe à 3 secondes de la fin du match. Cette balle de 29-29 la gauchère alsacienne l’a transformé des centaines de fois, mais là comme un peu tout le monde dans le match, elle s’est totalement fourvoyée face à Emily Sando. Entre les ratés face aux gardiennes norvégiennes, les 3 briques successives envoyées sur le coin gauche à une Coralie Lassource dans le pétrin total pour sauver de telles passes et la qualité de shoot des Kristiansen, Oftedal, Herrem ou Mork, la défense tricolore et les inspirations offensives n’ont pas suffit pour faire pencher la balance du côté français. Mais revenir d’un début de match raté ou la Norvège va mener de 5 buts au bout d’un quart d’heure. Déjà, les Françaises gaspillaient en attaque et se faisaient punir sur contre-attaque ou sur jeu de transition, notamment par une Camilla Herrem royale au shoot et dans ses courses. Mais la mise en place de la 1-5 avec Estelle Nze Minko devant allait totalement changer la physionomie du match. Grattant ballon sur ballon, les Bleues vont infliger un 8-1 aux Nordique pour mener 15-13 et retourner aux vestiaires sur un 16-16.

La domination de Pauletta Foppa en pivot, clairement la jeune brestoise est en train de prendre une sacrée dimension en bleu, la vista de Grace Zaadi et la percussion des Sercien, Kanor et autre Kouyaté donnaient de quoi envisager une seconde période positive pour les Bleues. Tellement les Norvégiennes ne pouvaient se passer de leurs stars sur la base arrière. Mais, si le jeu offensif restait très varié et même extrêmement plaisant. Si la défense, sans atteindre les sommets de la fin de première période, restait sur de très bonnes bases, il manquait quelques arrêts et surtout de la lucidité dans le dernier geste. Là, les Bleues ont fait une gabegie qui leur a bloqué toute possibilité de remporter la rencontre. Et les Norvégiennes n’auront plus qu’à ramasser ce que les Tricolores leur offraient et attendre après un superbe doublé d’Alissa Kouyaté que Laura Flippes loupe après toutes les autres une occasion en or, car si la parisienne a été la dernière, il n’y a pas eu grand monde d’irréprochable dans le domaine.

Demain il faudra repartir face à des Danoises qui joueront sur leurs terres. La remise en cause sur le dernier geste sera à l’évidence le leitmotiv pour ce 3° et dernier match de la manche d’octobre de la Golden League.

Le diaporama du match par S. Pillaud -FFHB



A Randers
Le 03.10.20 à 13h45
Norvège - France : 29 - 28 (Mi-temps 16-16)

Arbitres : MMES Karina Christiansen et Line Hesseldal Hansen (DAN)
Évolution du score : 4-3 5°, 8-5 10°, 12-7 15°, 13-11 20°, 14-15 25°, 16-16 MT - 20-19 35°, 23-20 40°, 24-22 45°, 26-24 50°, 28-26 55°, 29-28 FT

France
Gardiennes : Gabriel 50’, 9 arrêts, Frank 10’, 0 arrêt
Joueuses de champ : Nocandy 2, Coatanea 1, Pineau, Lassource 1, N’Gouan, Zaadi, 3 dt 1/1 pen, Kouyaté 2, Niakaté 2, Dembélé-Pavlovic, Sercien-Ugolin 3, Flippes 2, Kanor 2, Edwige 1, Foppa 5, Nze-Minko 3, Lacrabère 1.
Exclusions : Edwige 27’, Sercien-Ugolin 40’ et 58’
Entraîneur : Olivier Krumbholz

Norvège
Gardiennes : Silje Solberg, Sando
Joueuses de champ : Reistad, Arntzen, Kristensen 9, Frafjord, Skogrand, Ingstad, Mork 3, Oftedahl 4, Solberg, Dale 1, Jacobsen 2, Bakkerud, Kurtovic, Herrem 6, Solberg-Isaksen 3, Breistol 1, Tomac.
Exclusions : Bakkerud 27’, Frafjord 39’
Entraîneur : Thorir Hergeirsson


Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz : " On aurait pu égaliser, après être bien revenus. Nous avons connu un vilain trou entre la 45e et la 55e minute. Nous avons été moins bien en attaque. Nous avons gâché des occasions qui leur ont permis de passer devant. Mais il y a eu une bonne réaction, à l’instar de la première mi-temps. Les Norvégiennes sont nettement plus au point sur les montées de balle.  En attaque placée, nous avons réalisé l’un de nos meilleurs matches. C’est à l’image de ce que l’on travaille depuis le début de la semaine. Il y a du potentiel dans l’équipe. Même s’il s’agit d’une défaite, il y a énormément de points positifs. Cela donne ders réponses claires sur ce qui avance bien et là où nous devons faire des progrès. Je suis satisfait du comportement des joueuses. Elles ont envie et sont impliquées : on travaille dans de bonnes conditions. "

Pauletta Foppa : " Nous avons une bonne marge de progression, on a raté une douzaine de tris mais on a, selon moi, livré une bonne partie. C’était un bon match de travail. Cela fait plaisir de recevoir des ballons et de sentir qu’on est importante sur les enclenchements. On a des tireuses de loin et nos adversaires ne savent pas si elles doivent monter ou rester sur le pivot, et ça ouvre. "

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités