mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Golden League : Un peu en trompe-l’œil
Golden League : Un peu en trompe-l’œil
4 Octobre 2020 | International

Belle victoire 27-23 des Bleues face au Danemark dans le dernier match de la Golden League au Danemark. Mais si la victoire est là, elle pose presque plus de questions que la défaite face à la Norvège ne révélait de grosses satisfactions. En tout cas, une chose qui est sure après ce match, c’est que Cléopâtre Darleux reste une gardienne d’exception, son show en seconde période a permis aux Bleues de faire le dos rond et de ramasser la mise sur la fin de match.

Mais pendant 50 minutes, la France a été souvent dans le dur offensivement, loin des mécanismes et enclenchements bien huilés du match face à la Norvège. Une base arrière souvent trop pressée dans ses libérations vers des pivots surveillés comme le lait sur le feu par une défense centrale danoise plus que bien armée physiquement. Et quand le ballon n’était pas jeté vers les pivots, tout cela manquait vraiment de conviction dans les courses mais aussi par conséquence de réalisme face à une Sandra Toft qui se régalait sur des impacts de shoot bien trop prévisibles. Tout cela mettait la défense sous pression et surtout donnait aux Danoises de ballons à monter et on sait qu’elles n’aiment rien de plus que se projeter vers l’avant, à ce jeu Haugsted se régalait plus que toutes les autres. La France était derrière, la France ne trouvait pas de solutions offensives claires, si ce n’est par quelques fulgurances sur les ailes et sur quelques montées de balles sur les arrêts déjà nombreux de Cléopâtre Darleux. Alors cela ne sombrait pas, mais le fond de jeu vu la veille s’était envolé et on ne voyait pas grand-chose de bien emballant.

Tout cela va continuer un peu en seconde période. Même si la 5-1 avec Estelle Nze Minko va permettre de gratter quelques ballons, si la multiplicité des arrêts de la gardienne bleue de plus en plus royale donnait des ballons pour rester collé au score, la France n’améliorait pas franchement son niveau en attaque placée. Il y avait du mieux par moment, on revoyait par intermittence la fluidité vue samedi, mais pas suffisamment dans la continuité pour prendre la main sur le match. C’est un passage à 4 contre 6 qui va faire basculer la rencontre. A deux de moins, les Bleus vont être sauvées 3 fois par Cléopâtre Darleux et marquer dans la foulée… Les Danoises vont sombrer mentalement d’avoir loupé ce moment charnière et les Bleus valider une victoire par un gros show Pauletta Foppa mais qui ne restera pas dans les annales de l’équipe de France féminine.


Le diaporama du match par S. Pillaud FFHB



A Viborg, Vicobold Arena
Le 04.10.20 à 17h15
Danemark - France : 23 - 27 (Mi-temps 12-11)

Arbitres : MM Jesper K. Madsen et Henrik Mortensen (DAN)
Évolution du score : 3-2 5°, 6-4 10°, 9-6 15°, 11-8 20°, 12-11 25°, 13-12 MT - 14-14 35°, 15-16 40°, 17-17 45°, 20-20 50°, 22-23 55°, 23-27 FT.

France
Gardiennes :
Darleux 30’, 15 arrêts, Gabriel
Joueuses de champ : Nocandy 2, Coatanea 3, Bouquet 1, Pineau, Lassource 2, Zaadi 1, Kouyaté, Niakaté 1, Dembélé-Pavlovic 1, Sercien-Ugolin 2 , Flippes 4, Kanor, Edwige 2, Foppa 3, Nze-Minko – Lacrabère 5 buts dont 5/6 sur pen.
Exclusions : Kanor 29’, Dembélé-Pavlovic 31’, Niakaté 50’, Edwige 51’
Entraîneur : Olivier Krumbholz

Danemark
Gardiennes : Toft 60, 8 arrêts, Reinhardt 1’, 1 arrêt
Joueuses de champ : M.Hansen, Hageso 2, Stokholm, AM. Hansen 6, Woller, Heindhal 1, Haugsted 5, Kristensen,  Grigel, Tranborg, A.U Hansen, Jorgensen 6, Bidstrup 1, Jensen 1, Burgaard 1, Hojlund.
Exclusions : Jorgensen 36’, Heindhal 13’ et 40’, Carton rouge : Heindhal 49’
Entraîneur : Jesper Jensen

Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)

Méline Nocandy : " Nous avions à cœur de gagner ce match et de hausser notre niveau de jeu au terme d’une semaine de qualité. Nous souhaitions passer un cap par rapport au Mondial, de retrouver aussi de l’enthousiasme et du plaisir à jouer. C’est tout cela qui nous a permis de rester au contact avec le Danemark et de gagner le mano-à-mano en deuxième période, pour nous imposer de +4. J’ai été lancée dans le money-time et je devais gérer le temps. C’est un apprentissage, j’essaie de gagner de l’expérience et de montrer à Olivier qu’il peut me faire confiance. "

Siraba Dembélé-Pavlovic : " Nous avons fait un mauvais début de match avant de rectifier le fil, notamment grâce aux arrêts de gardienne. Cette victoire a de de la valeur mais on retiendra surtout le déroulé du match. Nous avons su trouver des solutions dans la difficulté. Les deux équipes ont sûrement caché des choses avant les retrouvailles à l’Euro, dans un autre contexte, où l’adrénaline sera différente entre un match amical et une compétition majeure. "

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités