mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le crible de la 17e journée de D1M
Le crible de la 17e journée de D1M
29 Février 2004 | France > LSL

Dans l’attente du choc de cette journée, ce lundi soir, avec Chambéry-Créteil. Ce week-end a été l’occasion de voir un peu plus s’accentuer la différence entre la lutte pour l’Europe et celle pour le maintien…
Cette journée appuyant encore l’idée d’une fin de saison plus que jamais indécise sur de nombreux points, même si Montpellier semble avoir prit une belle option sur le titre avec sa confirmation en terre toulousaine.


Dunkerque - USAM Nîmes : 35 - 26 (mi-temps: 18-11)
Dunkerque poursuit sur sa lancée
Depuis quelques temps Dunkerque ne craint personne, et encore moins dans sa salle. La défaite nîmoise n’étant pas vraiment une surprise, même si le score final (+9 pour l’USDK) ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre.
En effet, les coéquipiers de Yann Balmossière auront tenus à jeu égal pendant quasiment les 20 premières minutes, avant de payer leur défense par plusieurs jets de 7 mètres (13-8, 22e). La fin de première mi-temps étant complètement acquise aux dunkerquois (soit un 9/3 en 10 minutes), pour offrir, à la pause, un écart assez imposant : 18-11.
Pourtant les gardois ne s’avouent pas vaincus et le font rapidement savoir, grâce à 10 très bonnes premières minutes, en revenant à 3 buts (22-19, 40e).
Cependant Dunkerque, à l’image de l’excellent match de Djordjevic (7/8 au tir) ou des 42% d’arrêts accomplis par la paire de gardien, est intouchable en ce moment et fait craquer une nouvelle fois le collectif nîmois : victoire finale 35 à 26.

Evolution du score :
3-1 (5e); 3-2; 9-8 (18e); 13-8 (22e); 16-9 (26e);
18-11.
21-13 (34e); 21-16 (37e); 22-19 (40e); 24-19; 25-22 (45e); 28-22; 30-23 (51e); 32-24; 34-25; 35-26.

A Dunkerque, le 28/02/2004, 20h00.
Arbitres : LAZAAR Nordine et REVERET Laurent.
Spectateurs : 1200.

Les Statistiques.

Grand Lyon - Sélestat : 33 - 28 (mi-temps: 16-12)
Opération réussie pour Villeurbanne
Après 20 premières minutes indécises, dans cette rencontre importante en vue du maintien, ce sont les villeurbannais qui ont fait la différence (de 7-9 à 12-9, à la 23e) pour ne plus lâcher les commandes du match. Ceci grâce, notamment, à l’énorme match de Praznik, auteur d’un 9/11 au tir.
En effet, après avoir creusé l’écart peu avant la mi-temps (16-12), les villeurbannais ont attaqué avec envie la seconde période et ont ainsi confortablement accentué leur avance (6/1 en 6 minutes : 22-13 à la 36e).
Dés lors l’issue de la rencontre, devant 1500 spectateurs villeurbannais, ne fait plus beaucoup de doute… malgré les efforts de Champagne (5/6 au tir) et Michel (11/17, dont 4/4 sur 7m).
Une victoire vraiment capitale pour Villeurbanne, qui l’empêche se faire distancer dans la course au maintien !

Evolution du score :
0-2 (1er); 2-2; 4-3 ; 6-5 (9e); 6-8 (13e); 7-9; 12-9 (23e); 13-10; 14-12; 16-12.
20-12 (34e); 22-13 (36e); 22-15; 25-16; 25-18; 29-21 (50e); 29-25 (54e); 31-25; 33-28.

A Villeurbanne, le 28/02/2004, 20h30.
Arbitres : CAMPENER Joël et CRETEAU André.
Spectateurs : 1500.

Les Statistiques.

 

Pontault-Combault - Istres : 22 - 26 (mi-temps: 10-13)
Istres s’envol, Pontault caracole…
Large contraste de confiance, avant cette rencontre, entre ces deux équipes : D’un côté Pontault-Combault, qui reste sur 5 défaites consécutives, alors que de l’autre, Istres n’a plus perdu depuis un certain déplacement à Créteil (13e journée).
Pourtant ce n’est pas ce samedi soir que ces deux séries ont vu leur fin arriver… Après un premier quart d’heure indécis, les joueurs d’Istres ont placé une première accélération (6-6, puis 6-11) avant de maintenir, difficilement, un écart de trois buts à la mi-temps (10-11, puis 10-13).
Le début de seconde période laisse espérer à une fin de match indécise (15-15, à la 38e), mais Istres fait à nouveau état de son efficacité et inflige un lourd 6/1 (16-21, 48e). Avant de maintenir l’écart.
Avec cette victoire, Istres s’offre une montée à la 7e place du championnat. Tandis que, pour Pontault-Combault, il faudra se battre jusqu’au bout pour ne pas se laisser attitrer la place de lanterne rouge.

Evolution du score :
2-1 (4e); 4-2 (8e); 4-5 (13e); 5-5; 6-6 (16e); 6-11 (22e); 10-11 (26e); 10-13.
11-14; 12-15 (33e); 15-15 (38e); 15-18 (43e); 16-21 (47e); 18-21; 21-24 (56e); 22-26.

A Pontault-Combault, le 28/02/2004, 20h30.
Arbitres : THOIRY Jean-Philippe et VLAMINCK Hervé.
Spectateurs : 300.

Les Statistiques.

 

Ivry - Livry-Gargan : 37 - 31 (mi-temps: 17-17)
40 minutes pour faire la différence…
La tache fut loin d’être facile pour les récents larges vainqueurs du Paris HB (27 à 19), avec la réception de Livry-Gargan.
Les 40 premières minutes de la rencontre voyant successivement alterner les temps forts pour chacune des équipes. Ainsi, rien n’était encore joué à la 42e minute (24-23). Le moment venu pour placer, de la part des coéquipiers de Tuzolana (7/8 au tir), une accélération décisive (49e, 29-24). Les derniers efforts de Tancos (6/10), puis de Igor Kos (10/16, dont 4/6 sur 7m) n’y changeant rien : Ivry continu sa bonne série en s’imposant 37 à 31, et complique encore la lutte en tête du championnat, tandis que Livry-Gargan doit se préparer à une rencontre primordiale avec la réception, le week-end prochain, de Angers.

Evolution du score :
2-1; 2-3 (4e); 3-4; 5-4; 6-5; 6-7 (12e); 7-8; 9-8; 12-9 (18e); 12-14 (54e); 15-17 (58e); 17-17.
18-18; 20-18 (33e); 21-20; 23-20; 23-22; 24-23 (42e); 27-23; 29-24; 31-26 (51e); 31-28; 33-30 (55e); 36-30 (57e); 37-31.

A Ivry, le 28/02/2004, 20h30.
Arbitres : GARCIA François et MORENO Jean-Pierre.
Spectateurs : 1000.

Les Statistiques.

Toulouse - Montpellier : 23 - 29 (mi-temps: 12-12)
Montpellier poursuit sa route…
Le trou enfin creusé en tête du championnat pour Montpellier, après sa récente victoire contre Chambéry (34-24), il s’agissait de confirmer face à une équipe en forme, et plus particulièrement à domicile, Toulouse.
La première période laisse place à une équipe héraultaise sérieuse qui finit par prendre l'avantage, sans toutefois parvenir à dépasser les deux buts d’écart. Jusqu’à ce que Toulouse accélère, peu avant la mi-temps, pour revenir à égalité (12-12) grâce notamment à un excellent Ploquin (20 arrêts, 45% d'arrêts!) !
Le début de seconde période montpelliérain, à l’image de tout le métier de Stefanovic, ne laisse plus beaucoup l’occasion au portier toulousain de s’exprimer. La vedette étant subtilisée par l’entrée de Toacsen (8 arrêts, 44%), dans les buts du MHB. Ce qui permet aux montpelliérains de dépasser enfin le cap des +3… avant de finalement s’imposer par 6 buts d’écart : 29 à 23.

Evolution du score :
3-0 (3e); 3-2; 6-3; 7-4; 7-7 (18e); 8-10 (22e); 10-12; 12-12.
13-12; 13-16 (35e); 14-18; 16-18 (41e); 17-19; 17-21; 21-24 (54e); 21-26; 22-28 (58e); 23-29.

A Toulouse, le 29/02/2004, 15h30.
Arbitres : DENTZ Thierry et REIBEL Denis.
Spectateurs : 2000.

Statistiques.

Angers - Paris : 22 - 30 (mi-temps: 8-11)
Paris se ressaisit avec la manière !
Après être resté sur deux lourdes défaites, de 7 et 8 buts d’écarts contre respectivement Toulouse et Ivry, les parisiens se sont enfin retrouvés avec ce déplacement, toujours périlleux, à Angers.
Progressivement l’écart s’est creusé (8-11 à la mi-temps), avant de devenir franchement confortable pour les visiteurs dans les dix dernières minutes de la rencontre : 17-24 à la 50e, et finalement 22-30. Et ceci malgré le beau match de Lecu (7/8 au tir) et des 2000 spectateurs angevins. La faute à une efficacité parisienne retrouvée, Olivier Girault en tête avec un joli 7/9, et un gardien de haut niveau : 13 arrêts pour Siffert (42% d’arrêts, dont 3 jets de 7m !).

Evolution du score :
1-2 (4e); 3-3 (9e); 3-5; 4-8 (18e); 5-9; 7-9 (23e); 8-11.
9-12; 9-14 (35e); 16-20 (46e); 16-22; 17-24 (50e); 18-27 (53e); 20-27; 20-29; 22-29; 22-30.

A Angers, le 29/02/2004, 16h.
Arbitres : BLANC Rodolphe et FILLEUL Pascal.
Spectateurs : 2000.

Les Statistiques.

© Christophe Orth
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Coupe de France en Live
avec Handvision