mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Besancon bat Chateauneuf: 27 à 23
9 Mars 2004 | National > Nationale 1M

On a tiré sur l’Ambulance !

 

 « Assis sur un banc devant l’océan, devant l’océan égale à lui-même. Un homme pensif se masse les tifs… » seul face à ses illusions perdues, le coach bisontin Davor Brkljacic entendait peut être, au sortir d’une rencontre gagné les premières lettres de cette ode à la solitude signée Nougaro.

Car en rencontrant hier soir la formation de Chateauneuf les Martigues, les locaux ne disputaient pas seulement le simple gain d’une rencontre opposant deux clubs au coude à coude en championnat, mais bel et bien le triomphe d’un ex prétendant à l’accession en D2 dont le déplacement- et la défaite- en terre provençale avait marqué le début d’une longue succession de contre performances et de blessures en tous genre.

C’est donc face à une équipe profondément modifiée, décimée par les absences de joueurs majeurs blessés (Geoffroy, Leuba, Kodjo et Pourcelot) et absents ; Ivakno ayant rejoint Pontault Combault  15 jours plus tôt qu se présentaient les co-équipiers de Laurain.

Sans complexe, puisque sans enjeu autre que celui du plaisir, les locaux entamaient ils cette rencontre tambour battant.

Homogène, la formation bisontine expertement emmenée par Viennet déflorait le tableau d’affichage (01-00 à la 0’45). Commençait alors une longue course poursuite qui ne sombrait pourtant jamais au profit des visiteurs. Jamais les équipes n’allaient parvenir à se détacher durant cette première période, jamais distancées par plus de deux unités, les deux formations rivalisaient dans le douloureux exercices des percussions. Ce qui entraînait tout naturellement la paire arbitrale à sévir plus que de raisons. Avec un total cumulé de 11 exclusions (2min), la partie prenait un ton bien singulier.

Comme au match aller, les bisontins tentaient de profiter du facteur  jeunesse en imposant un rythme soutenu.

Une tactique qui s’avérait rapidement payante, d’autant plus que l’expérimenté Laurain voyait ses tirs fréquemment contrés.

Empruntés et maladroits dans la transmission de balle, les provençaux regagnaient néanmoins les vestiaires avec deux petites unités de retard.

Fort malheureusement, les citrons n’allaient suffire à « requinqer » un tant soit peu les provençaux qui encaissaient dès la 45ème minute un cuisant 7 à 1.

De 19 à 18 le score passait il à 26-19 !!! Cruelle la sanction n’en était pas moins méritée, trop approximatifs, les visiteurs avaient ils laissés échappés leur chance.

Naturellement en confiance, les bisontins se relâchaient ils par la suite ce qui permettait à N’Dioumbe un retour au score plus flatteur.

Mais, la réaction d’orgueil s’avérait elle trop tardive. Laissant aux bisontins les regrets d’une victoire amer à ce moment du championnat.

 

FICHE TECHNIQUE  HANDBALL N1 MASCULINE

 

 

ES BESANCON M bat CHateauneuf les Martigues :27 à 23  (mi-temps :15-13)

Gymnase des Montboucons

700 spectateurs environ

 

Pour Besancon:

Gardiens : Sillon :11/30 et Homsy : 3/7

Marqueurs :

Devillers :5/8, Clerc :3/8, Castaneda , Nazaire :0/1, Viennet :4/9, Dupil :5/8, Qelaj :7/11, Lardeux :3/3.

 

Pour Chateauneuf :

Gardiens : Matrat :10/29 arrets, Sene : 4/12 et 2/3p

Marqueurs : Sora :3/5, Amieri : 1/ 4, Saidi : 3/5 dt1/1p, Laurain :2/11 dt 1/2p, N’Doumbé :6/9 dt 0/1p, Spano : 7/9, Pugliesi :1/ 2.

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités