mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Chambéry : Réactions des Champions de France
Chambéry : Réactions des Champions de France
21 Mai 2001 | France > LSL

Chambery …
Quelques réactions après la victoire de Chambery contre Toulouse.

Philippe Gardent, entraîneur de chambéry depuis 4 ans :
MP
: une semaine après la fête , comment on se sent ?
PG: On se sent paisible. En tant qu'entraîneur, on intériorise beaucoup, on est sur le droit de réserve.. C'est un sentiment de sublimation et de paix intérieure.

MP : dans un titre de champion de France, l'entraîneur compte pour combien?
PG : Les joueurs ne sont pas champions, c'est les entraîneurs qui sont champions! ( rires ) Non … d'habitude, comme le dit si bien Mario ( Cavali ) ,les joueurs sont champions et les entraîneurs perdent! A chacun de mesurer l'importance de l'entraîneur. Je pense sincèrement qu'il n'a pas plus d'importance qu'un joueur, c'est un collectif, c'est ça qui compte.

MP : Vous restez à Chambéry la saison prochaine, qu'est-ce que ça veut dire?
PG : Je trouve que c'est dommage de quitter le navire à un moment intéressant, on a galéré pour arriver à ça… Je me sens bien ici. Pour l'avenir, on va continuer à travailler les pieds sur terre sans faire de folie. Et renforcer cette équipe en essayant d'être le plus judicieux possible.


Laurent Munier,34 ans, demi-centre  :
MP
: Tu n'en es pas à ton premier titre… Quelle saveur a celui-ci ?
LM :Celui-là me fait autant plaisir que le premier… parce qu'on n'était pas partis favoris. En plus , ça me rappelle un peu Vénissieux (mon 1er titre en 92), un club un peu comme Chambéry en pleine restructuration .. Ce n'est pas seulement le titre des joueurs mais celui de tous les gens qui sont autour du Club. Le titre de champion du monde (Barjot en 95) ? c'est pas pareil, c'est un rêve de gamin. Là c'est le travail de un an…

MP : Tu restes à Chambéry l'année prochaine; Comment tu expliques ce choix ?
LM : Moi je suis venu ici pour être champion de France. En plus, cette année, on va faire la Coupe des champions.. Si je reste ici, c'est pour avoir une coupe d'Europe. C'est un challenge sportif de rester ici. En plus, Chambéry c'est une ville qui est vraiment agréable, dans un cadre de vie super. Tout est lié…

Laurent Busselier , 24 ans, ailier gauche:
MPLaurent, tu as été 3 fois champion de France avec Montpellier, tu l'es aujourd'hui  avec Chambéry. Qu'est-ce qu'on ressent dans ces cas-là ?
LB : Ce titre c'est peut-être le plus beau… avec un rôle important pour moi, cette année.

MP : Comment as-tu vécu cette 1ère année en Savoie?
LB : En arrivant de Montpellier, j'ai posé mes valises dans un club familial, composé de bénévoles pleins d'espérances. J'y ai découvert une ambiance chaleureuse, qui ne m'a pas fait regretté mon choix. Comble du bonheur, les résultats suivent, l'ambiance dans le groupe est excellente.. chacun a mis du sien pour ce titre qui nous tient tant à cœur. Je pense que c'est la victoire d'une équipe composée de gens tous différents mais tellement complémentaires. C'est ce qui a été notre force pour gagner le championnat.
MP : Tu te sens bien ici ?
LB : Chambéry est une ville avec tout ce qu'il faut pour bien vivre. A côté de ça, c'est dur de se faire adopter par les gens d'ici, mais quand tu prends la peine d'aller vers les gens ici, c'est des relations vraies. C'est très différent du midi, où on fonctionne plutôt par coup de cœur, exubérance. C'est un sentiment de satisfaction énorme, j'ai la certitude d'avoir fait le bon choix, pour un club avec beaucoup d'ambition et des bénévoles qui donnent sans compter. En plus, j'ai été très bien intégré dans le groupe par les autres…

Bertrand Gille, 23 ans, pivot :
MP : La victoire de samedi , le titre de Champion de France après celui de Champion du Monde… C'est une belle année ..
BG : On peut difficilement être plus comblé.  Et encore y'a pas encore eu la Coupe ! Tous les projets où on s'est investis ont été couronnés de succès. Travail, persévérance, abnégation.. Mais à chaque fois, des grands groupes de copains avec de grandes amitiés. Le championnat du Monde, c'est concentré sur un temps très court, là c'est sur 5 ans ! C'est une récompense pour tout le monde.

MP :Tu pouvais signer à l'étranger et tu es resté à chambéry. Pourquoi?
BG : Ce qui est marrant, c'est que chaque fois que les joueurs ont évolué, le club a évolué avec eux : structures, dirigeants, ambitions. A partir de là, quand on arrive à trouver un terrain d'entente … Y'avait pas que les ambitions sportives dans la balance, mais là encore ils ont réussi à se débrouiller d'une manière extraordinaire pour que tout soit possible . Pour moi, c'était une solution idéale qui combinait toutes mes ambitions personnelles. Ça crédibilise mon choix. Mais si j'étais parti, ils auraient fait sans moi, faut pas se sentir indispensable! Et puis un club depuis 7 ans en D1 qui a l'opportunité de jouer la Ligue des Champions … la compétition suprême . C' est la récompense ultime!

Propos recueillis par

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités