mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Résultats 24ème journée D2 M
Résultats 24ème journée D2 M
28 Mars 2004 | France > ProLigue

 Villefranche reste devant mais le ballottage est moins favorable. La liste du Beaujolais arrive en tête à l'issue de cette 24ème journée où l'opposition a relevé la tête. Nancy a même chassé carrément sur les terres du leader et est allé prendre des points précieux en prévision d'une montée qui, si elle n'est pas attendue, ne sera pas de refus. N'est ce pas Paul? Pas de questions existentielles pour St Raphaël, la D1 était et reste l'objectif majeur, unique, incontournable de la saison. Cà reste d'actualité avec la (courte mais suffisante) victoire sur Cesson. Les varois pourront quand même mesurer la différence qu'il y a entre les sondages qui les annonçaient gagnants à 100% avant l'élection et la réalité du terrain avec ces points distribués aux petites listes... Villepinte reste en embuscade grâce à sa (courte mais suffisante) victoire sur Saintes. Un candidat à la division supérieure à la 4ème place, pas la meilleure, et qui attendra quelques semaines pour essayer de monter sur le podium. Un des rares podium où la 3ème place ne rapporte ni médaille ni accessit. Que des regrets. A se demander si çà vaut la peine de se casser la tête pour gravir cette marche inutile... L'autre podium, celui qui enverra ses 3 tenants vers la nationale 1 n'est toujours pas attribué définitivement. En s'inclinant à domicile contre Lille, Metz a récolté la lanterne rouge complaisamment offerte par Bordeaux vainqueur d'Ajaccio. A 4 points de la place de non médaillable, les messins devront faire de gros efforts pour s'en sortir. Et espérer que Wittelsheim, sacré roi d'Alsace et Aix en Provence, défait par Conflans feront moins bien dans les 6 joutes finales. Conflans qui rejoint Massy battu par Billère, des palois enfin sortis de leur mauvaise passe. En attendant le verdict, place à 3 semaines de repos offert par la FFHB. Histoire de faire mariner un peu tout le monde dans son jus... Et de s'en refaire un peu, des forces seront nécessaires pour aborder le dernier tour.

Les comptes rendus seront complétés dès la réception des statistiques. Merci aux clubs pour leur diligence.


Villefranche - Nancy 23-24
(mi-temps: )
Petit chelem lorrain
Après St Raphaël, c'est Villefranche qui a fait les frais de l'envie de... ne pas monter de Nancy! Totalement décontractés, les hommes de Paul Matte ont dominé le match. Villefranche grille un premier joker dans cette opération malvenue avant le repos forcé de 3 semaines. Pas de panique pour autant, le calendrier des gars du Beaujolais ne semble pas pouvoir mettre en péril l'arrivée annoncée en 1ère division. Méfiance quand même, car quoiqu'en disent Molière et Dom Juan, la constance n'est pas bonne que pour les ridicules... S'imposer à domicile reste un minimum pour prétendre accèder au Graal du handball français. Pour Nancy contrat rempli. A savoir, gagner partout où on peut le faire! Attention Paul, à ce rythme là, Nancy risque de se retrouver en D1 bien plus tôt que prévu... Est ce bien raisonnable?
Les statistiques du match Villefranche - Nancy

St Raphaël - Cesson 25-23
(mi-temps: 14-11)
L'essentiel les 3 points
Décidément, les victoires sont dures à arracher pour les varois. Face à des bretons toujours aussi irréductibles, surtout depuis que le maintien est en vue, St Raphaël a peiné pour empocher les 3 points. Mais après tout, peu importe. L'essentiel était de ne pas lâcher le trio de tête en attendant le mois d'avril et les périlleux voyages à Lille et à Aix en Provence, entrecoupés de la venue de la Robertsau. Amis varois, en Avril ne te découvre pas d'un fil. Ce fil ténu qui relie toujours St Raphaël à la 1ère division.
Les statistiques du match St Raphaël - Cesson

Conflans - Aix en Provence 25-19
(mi-temps: 9-8)
Exercice de maintien
Conflans a fait la meilleure opération de tous les prétendants au maintien. D'abord en empochant les 3 points, ce qui en des temps difficiles, n'est jamais un luxe. Et en éliminant un collègue de galère, à savoir Aix en Provence qui n'a pas pu continuer sur la lancée de ses 2 précédents et impressionnants succès.
Darignac a pourtant bien lancé les aixois dans le match (1-2, 8ème). Conflans passe aussitôt un 4-0 (5-2, 13ème) auquel les provençaux répondent 10 minutes plus tard par un 3-0 (6-6, 23ème). Direction les vestiaires avec un équilibre presque parfait (9-8).
Equilibre qui ne va pas durer. Après l'égalisation de Cermelj (10-10, 36ème), Lewis double et Conflans hausse son niveau de jeu. L'écart est fait et l'unique but de Muraru, la pâle recrue aixoise du mercato, ne change rien à l'affaire (13-10, 39ème puis 16-11, 44ème). Reverdy se charge de conserver l'avantage acquis pendant ces quelques minutes de supériorité. Et Conflans va jusqu'au bout, s'imposant assez facilement.
Il restera maintenant aux hommes de Cambi à glaner 9 points dans les 6 dernières rencontres pour asseoir définitivement un maintien bien mérité. Les aixois ont 3 semaines pour prendre en compte un calcul simple. Il reste 3 matches à domicile, il y a 10 victoires au compteur. Rester maîtres sur ses terres suffiraient pour combler les hommes d'Eric Quintin. Et ainsi prolonger d'un an le bail en D2.
Les statistiques du match Conflans - Aix 

Metz - Lille 22-23
(mi-temps: )
Lille plonge Metz dans le rouge
Metz récolte la lanterne rouge que lui a laissée généreusement Bordeaux. Aïe, çà fait mal. Malgré un match courageux, les messins n'ont pas pu tenir face à des lillois sans états d'âme. A 4 points désormais de la 13ème place, l'affaire semble bien mal engagée. Calculette en poche, il faudra gagner 2 matches de plus que l'équipe à la limite de la ligne de la flottaison. Et compter en plus sur un goal average particulier favorable. Les hommes de Marc Berged devront s'accrocher. Pire, ils devront désormais croire à un miracle.
Les statistiques du match Metz - Lille

Billère - Massy 24-19
(mi-temps: 11-8)
Fin de série à Billère, soldes à Massy
C'est fait! Billère a gagné, événement considérable puisqu'on avait pas vu çà depuis le 24 janvier et la 15ème journée. Bien joué M. Villedieu, les palois assurent du même coup leur place en D2 quasi définitivement. La réception de Conflans le 17 avril devrait mettre fin positivement au suspens négatif qui prévalait depuis plusieurs semaines en Béarn. Après avoir côtoyé les étoiles, Billère allait il rejoindre l'enfer? Il semblerait que non, et c'est un bien pour le handball du sud ouest que de conserver ce petit Poucet dans l'elite. Qui a bien fait de chausser les bottes de 7 lieues pour franchir l'obstacle massicois. Massy avait fait l'essentiel auparavant pour assurer sa place. Et c'est sans pression que les joueurs de l'Essonne sont allés à Billère. Un peu comme quand on fait les soldes. On ferait volontiers une bonne affaire mais on en a pas vraiment les moyens, ni l'envie... Occasion râtée de dépenser (un peu) pour se faire (beaucoup) plaisir...
Les statistiques du match Billère - Massy

Bordeaux - Ajaccio  24-18
(mi-temps: 8-10)
Bordeaux ne lanterne plus
Il n'aura manqué que 10 minutes aux Gazélec pour emporter leur 3ème victoire à l'extérieur. Face à des bordelais au pied du mur, Marcos Puertas et ses colègues auront pêché dans la finition. Et dans l'entame puisque Sala marque le 4ème but pour Bordeaux, on joue depuis 6 minutes (4-0, 7ème). Les Gazelec réagissent, doublement. 5-0, puis 4-0 avec le pivot cubain dans un jour exceptionnel (7-10, 27ème). L'ailier gauche bordelais, déjà bien en vue en début de rencontre, envoie ses camarades au vestiaire avec 3 buts de retard.
Stanic remet les choses au point dès la reprise et les girondins dans le droit chemin (11-11, 31'15"). L'artilleur corse Provornikov et son collègue vitek redonne un avantage à ajaccio . Mais les bordelais s'accrochent (13-15, 40ème). C'est le jeune Yannick Sala qui envoie les locaux vers le succés. Egalité d'abord (16-16, 48ème) et avantage Bordeaux à la faveur d'un 5-0 lancé par le jeune ailier girondin (22-17, 55ème). C'est fini, Ajaccio ne reviendra plus.
Bonne nouvelle pour les hommes d'Abribat. En cédant la lanterne rouge, ils s'offrent une trêve un peu plus sereine que prévue. 3 semaines pour se concentrer sur l'objectif à atteindre, 13 ou 14 points à engranger dans les 6 derniers matches. Pour Ajaccio, le collectif un peu fatigué devra reprendre quelques forces pour aborder les dernières échéances, sans pression.
Les statistiques du match Bordeaux - Ajaccio

Villepinte - Saintes 20-19
(mi-temps: 12-9)
Villepinte se fait peur
Pour rester en contact avec le "front", il fallait impérativement battre Saintes. Villepinte l'a fait mais quelle douleur! Une première mi-temps assez bien maitrisée, Urda est dans le coup. Mais Luzineau n'est pas mal non plus côté charentais. Villepinte se dégage de l'étreinte des visiteurs qu'on sent très motivés.
Cette motivation est démontrée dès la reprise. Luzineau toujours puis Lepinoux ramènent Saintes dans le match (14-14, 42ème). Pavillard brille dans les buts et Demazoin donne même l'avantage aux hommes de Karim El Mouahab à l'orée du dernier quart temps (16-17, 48ème). Villepinte s'en remet aux cadres pour le sortir du mauvais pas. Prat, Stamate et Alesu marquent. Et Villepinte s'impose malgré les dernières forces jetées dans la bataille par les courageux saintais.
Villepinte est toujours en position d'attente. A 2 points du podium, les séquano dyonisiens attendront 3 semaines avant la confrontation décisive en Lorraine. Ils devront jouer pour le moins différemment pour espèrer l'emporter à nancy... Saintes recevra Bordeaux. Une victoire sera indispensable mais insuffisante pour rester en D2.
Les statistiques du match Villepinte - Saintes

Wittelsheim - la Robertsau 29-25
(mi-temps: 15-13)
Les régionales pour Wittelsheim
Wittelsheim a gagné le derby alsacien. Mais plus qu'une suprématie régionale, certes intéressante dans un contexte où l'esprit de clocher dépasse parfois le pur enjeu sportif, c'est les 3 points de la victoire qui font du bien. Un bien fou même qui permet aux hommes de Jean Paul Billig de s'extirper de la zone rouge et de passer Aix en Provence, futur adversaire, au Goal Average Particulier. Wittelsheim aura 3 semaines pour préparer cet important voyage en pays d'Aix où une victoire équivaudrait au maintien.
Voina and co n'auront donc pas su ou pas pu s'imposer dans ce duel entre alsaciens. Dommage, l'occasion aurait été belle de faire une bonne perf et de s'installer dans le "quintête".
Les statistiques du match Wittelsheim - Robertsau


Voir le classement et la prochaine journée

 

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités