mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Kauffmann: "Metz a acquis ses lettres de noblesse"
29 Mars 2004 | France > LBE

Le président messin récolte les fruits de son travail de restructuration et de pérennisation du club. Paul Kauffmann envisage maintenant l'avenir avec sérénité, tout en restant très vigilant

Votre présence en demi-finale de Coupe d'Europe change la donne? « C'est inespéré quand on se rappelle où l'on était il y a cinq mois. C'est la consécration sportive pour une équipe qui a acquis ses lettres de noblesse. Mais on ne doit pas s'endormir sur nos lauriers. Le retour d'investissement pour nos partenaires sera aussi conséquent avec les Arènes pleines et cette nouvelle image de marque d'un club de haut niveau en pleine réussite. »

* Du coup, pensez-vous revoir votre budget à la hausse?
« Au contraire! Le prévisionnel de mon prédécesseur était de 1,2 million d'euros. Il est plus raisonnable, pour un club comme Metz, de s'orienter vers un budget inférieur d'environ 25%, même si nous avons des candidatures quasi spontanées de nouveaux sponsors. De grandes joueuses européennes nous contactent également pour intégrer nos rangs... »

* Comment se présente alors la saison prochaine?
« L'objectif de l'entraîneur, de mes conseillers et de moi-même est d'avoir quatorze joueuses, avec une optimisation par poste. Nous avons d'ores et déjà des garanties de renouvellement ou de prolongation de contrat de certaines. L'ensemble devra être bouclé pour le 15 avril. »

* Mais les supporters se demandent si Medved restera...
« Elle a un contrat de deux ans, mais avec une clause libératoire à la fin de cette saison. Toutefois, je suis confiant dans la loyauté de Tatjana envers le club. Elle nous a confirmé son attachement à Metz et sa parfaite osmose avec l'entraîneur. Au départ, elle n'a pas compris mes méthodes. Maintenant, elle y adhère. La communion équipe-public lui apporte aussi des satisfactions qu'elle n'a jamais connues avant. Je pense donc et j'espère qu'elle sera encore avec nous la saison prochaine. »

* Sandrine Delerce était aux Arènes dimanche. Avez-vous noué des contacts avec elle?
« Je ne vais pas dévoiler les petits secrets de la cellule de recrutement... Mais on peut penser, vu nos résultats actuels et l'engouement du public, que de grandes joueuses françaises et européennes sont tentées de venir ici. Cependant, la venue des renforts sera totalement maîtrisée en terme de budget. »

* Vous n'avez pas répondu à la question!
« Rien n'est irréalisable. Les atouts de notre club, de la ville, du département et de la région ne peuvent avoir que des effets positifs pour l'avenir. »

Interrogée quant aux perspectives d’une prochaine arrivée en terre mosellane, l’internationale bisontine Sandrine Delerce répondait : « J'étais à Metz dimanche pour voir des amis et Estelle Vogien, avec laquelle je m'entends bien. C'est tout. J'ai déjà été plusieurs fois en contacts avec Metz et Bertrand François. Metz, c'est un bon challenge sportif, un club intéressant. Mais, vous savez, moi, je suis plutôt en fin de carrière et, pour l'instant, je ne me vois pas quitter Besançon... ».



* Patrick Passemard intente une action aux Prud'hommes.
« Oui, mais les éléments professionnels et extra-professionnels ne pourront que valider notre obligation de le licencier. »

* Et les relations avec Bertrand François? « Je l'ai recruté en prenant mes responsabilités, après avoir discuté avec les joueuses cadres de l'équipe. Je ne pense pas m'être trompé. Les relations entre nous fonctionnent à 1000%." »

 

Cette fois, c'est officiel: Metz a sauvé sa tête en D 1. "C'est un soulagement et un encouragement pour tous ceux qui ont dû gérer cette crise, dit Paul Kauffmann. Nous n'aurions jamais pu y arriver sans l'adhésion totale des joueuses." Le fait qu'Isabelle Wendling, "notre capitaine courage", ait aussi pris une part active dans la défense de ce dossier a influé dans le dénouement heureux de la situation.

Comme tous les clubs du secteur Elite, H2M reste bien sûr soumis à un contrôle mensuel de sa comptabilité par la CNCG. Tout manquement entraînerait des sanctions. On en est loin, car le plan de trésorerie, pour la période allant de mars à juin, prévoit même un excédent de 59 182 Eur. "La volonté de toute l'équipe assure aujourd'hui notre succès sportif et commercial, se réjouit le président. Le club est pérennisé."

 

Peu à peu, le voile se lève sur la prochaine saison. Le président Paul Kauffmann a indiqué que le budget se montera à environ 900 000 Eur, aides privées et publiques assurant chacun la moitié. Unique en France, un plan de marketing impliquera dorénavant les joueuses qui percevront alors des commissions. Les économies réclamées par la CNCG viendront également de la location de la salle. Un compromis est sur le point d'être signé entre la ville, la société Vega et le club. "Ne seront plus à notre charge que les fluides et le nettoyage, à prix coûtant, s'est réjoui le président. Cela représente 30 000 Eur de bonus." Autre objectif: fédérer mille abonnés, contre deux cent cinquante actuellement.

En ce qui concerne le recrutement, la priorité sera donnée à une demi-centre et à une gauchère, dans l'éventualité de l'arrêt de Melinda Szabo-Jacques. Mais Svetlana Obucina ne sera pas conservée dans l'effectif.

Kauffmann s'est encore insurgé contre les frais obligatoires d'inscription en Coupe d'Europe: 750 Eur en quarts, 1500 Eur en demi-finale et 3000 Eur en finale! La venue des Danoises devrait permettre d'équilibrer les comptes dans ce domaine. L'arrivée d'Ikast, justement, en demi-finale de la Coupe des Coupes, mobilise déjà toutes les attentions: le match aller a ainsi été fixé au dimanche 18 avril à 18h aux Arènes. Les réservations seront prises dès lundi au 03 87 62 19 43.

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités