mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
22e j.: De plus en plus clair...
31 Mars 2004 | National > Nationale 1M

A quatre journées du terme, tout se décante. Savigny et Nice sont officiellement relégués en Nationale 2, et reste à savoir le nom des quatre équipes qui les accompagneront dans cette descente. Du côté du haut de tableau, les positions se figent un peu plus avec Villeneuve-Loubet et Porte-Normande qui peuvent presque déjà décortiquer les vidéos de l’autre dans l’optique du match de barrage pour la montée, pour accompagner Belfort et Tremblay, qui ont un désormais un pied et demi en D2.

 

Montélimar vers le maintien

En s’imposant logiquement face à la lanterne rouge niçoise, Montélimar-Cruas a fait un grand pas vers le maintien. Pourtant, les Niçois ont résisté une bonne demi-heure, profitant d’un effectif enfin au complet, mais les coéquipiers de Gérald Jean-Zéphirin, meilleur buteur de la partie, ont dû se résigner à laisser partir les Ardèchois avec une septième victoire en dix rencontres. Le maintien est plus que jamais en vue pour les joueurs de Nicolas Tricon. G.L.

P2 : Nice – MONTÉLIMAR-CRUAS 22-28 (12-12)

Environ 50 spectateurs au gymnase Pasteur (Nice). Arbitres : MM. Alvès Do Carmo et Djilali

Cavigal de Nice : Djukanovic (60’, 17 arrêts dt  1 pen). Madih 0/1, Idri 1/4, David 3/6, Bonnichon 4/6, Tonita 5/12 dt 0/1pen, Sardier-Caporossi 1/3, Jean-Zéphirin 6/8, Bailet 0/3, Viant 0/1, Bouchaoui 2/3, Djukanovic 0/1, Kuenemann. Balles perdues : 16.

Montélimar-Cruas : Maziane (14’, 3 arrêts dt 1 pen) et Muraru (46’, 14 arrêts). Bronnimann, Vaduvan 3/4, Pavel 5/12 dt 1/2 pen, Bourg 4/6, Mourier 5/8, Dauvier 2/4,  Benga 1/1, Marroux 4/6, Burcea 4/7 dt 0/2 pen, Bauguil. Balles perdues : 14

2 min : Nice 6, Montélimar-Cruas 6

Evolution du score : 1-1 (3e), 3-2 (5e), 3-6 (10e) 8-6 (18e),  8-10 (22e), 12-11(29e),  13-14 (33e), 13-18 (37e), 14-19 (41e),  17-23 (52e), 19-27 (58e), 22-28.

 

Torcy se reprend

Victoire nette et sans bavure pour Torcy face à Rezé après la défaite à Chaville, la semaine passée. De quoi assurer définitivement la troisième place pour Torcy. G.L. (Lire l’article)

P1 : TORCY – Rezé 37-17 (16-9)

Environ 200 spectateurs. Arbitres : MMmes Nabet Marc et Prime (PIFO)

Torcy: Turchi (25’, 9 arrêts) et Barré (35’, 17 arrêts). Boutkhil, Fadhuile 1, Martin 2, Girard 3, Centazzo, Bouriot, Gottini 12, Grandvallet 4, Motte 3, Anti 2. Entr. : T. Mayeur.

Rezé : Lorin (60’, 8 arrêts). Denion 6, Gineste 6, Poissenot 1, Kané 1, Baranger 2, Leurent 1. Entr. : J. Stiller

2 min : Torcy 9, Rezé 6

Evolution du score : 2-2 (5e), 5-4 (10e), 9-4 (15e), 13-5 (20e), 13-6 (25e), 16-9 (MT), 20-10 (35e), 24-11 (40e), 28-12 (45e), 30-13 (50e), 33-13 (55e), 37-17.

 

Poitiers domine Villemomble

Emmenée par les habituels Soille, Balquet, Deltelle et Panneau, Poitiers a remporté un succès important face à Villemomble. Cinq points d’avance désormais pour les Poitevins sur le premier relégable, Chaville, et surtout la possibilité d’assurer définitivement le maintien lors de la prochaine journée, à Savigny. Villemomble, à un point de son hôte du jour, peut encore frémir de son côté… G.L.

P1 : POITIERS – Villemomble 36-28 (15-15)

Environ 300 spectateurs au gymnase du Bois d’Amour (Poitiers). Arbitres : MM. Hospital et Monllor (Aquitaine)

Poitiers EC/Jaunay-Clan HB : Launay (30’, 8 arrêts dt 1 pen) et Filstroff (30’, 11 arrêts). Soille 7, Fairn 1, Balquet 4, R. Bobin 3, Rodier 2, Durand 6 dt 3 pen, Renault 1, Fabre 3, Deltell 4, Panneau 5.

Villemomble HB : De Roubin (43’, 6 arrêts) et Lenglin (17’, 4 arrêts). Khouki 3 dt 2 pen, Guerram 1, Malesza 8 dt 5 pen, Lamiraoui 3, Grégoire 8 dt 1 pen, Alvès 1, Prigent 2, Sako 2

2 min : Poitiers 6, Villemomble 8 (Lamiraoui 3, 60e)

Evolution du score : 3-2 (5e), 5-5 (10e), 8-6 (15e), 11-7 (20e), 13-11 (25e), 15-15 (MT), 18-18 (35e), 20-20 (40e), 24-23 (45e), 28-23 (50e), 32-25 (55e), 36-28.

 

Valence s’approche du maintien

Après plusieurs contre-performances, Valence retrouve le chemin de la victoire dans un match maîtrisé pendant 45' et qui faillit lui échapper en fin de rencontre. Valence reprend une bonne bouffée d'oxygène au classement et, le week-end prochain, la réception de Châlon, samedi (20h00) au Palais des Sports Pierre Mendès-France, en match en retard, peu donner au Valentinois les clés du maintien tant espéré. Notre correspondant de Valence

P2 : VALENCE – Besançon 26-23 (13-12)

Arbitres : MM. Devay et Bougarem

Valence : Thievent (60’, 20 arrêts) et Zarza. Nebois 7, Riou 6, Chaboisseau 5, Loncarevic 3, Delaire 2, Lhermet 2, Héritier 1, Bertini, Colsenet, Martinie.

Besançon : Sillon (60’, 8 arrêts). Geoffroy 7, Viennet 6, Devillers 4, Clerc 3, Qelaj 2, Dupil 1, Nazaire, Castaneda, Lardeux.

 

Tremblay au rythme d’une D2

Tremblay n’a pas lésiné face à Savigny, montrant une nouvelle fois que sa place de leader n’était pas volée… A moins que ce ne soit Savigny qui ait une nouvelle fois montré ses limites, en attaque mais surtout en défense. Savigny est désormais certain de jouer en N2 la saison prochaine. G.L.

P1 : TREMBLAY – Savigny 41-21 (18-11)

Tremblay en France HB : Lahreche (30’) et Mias (30’). Szlendak 3, Lepoittevin 4, Orjas 4, Arquevaux 4, Madi 8, Sall 5, Navarro 5, Dimfa 1, Ugolin 2, Sanesteban 5.

Savigny: Lecoënt et Mallet. Baradji 1, Ouarab 7, Timon 3, Blanchaud 2, Go 4, Denjean 1, Discour 3.

 

Porte-Normande assure l’essentiel

« On a été trop intermittent, on aurait dû prendre définitivement le large avant la pause et eux ne nous ont pas lâchés » commente Christian Mano dans Liberté-Dimanche. Le coach normand n’a visiblement pas apprécié la manière avec laquelle son équipe s’est imposée sur le parquet de La Roche. La faute au portier de La Roche, Cédric Sevestre, qui n’a laissé que Diarra et M’Baye à 100% de réussite (1/1 chacun). Le club normand confirme sa place de barragiste tandis que sa réserve est assurée mathématiquement de montée en Nationale 3 l’an prochain. G.L. (Lire l'article)

P1 : La Roche – PORTE-NORMANDE 25-31 (10-14)

Environ 200 spectateurs. Arbitres : MM. Philippart et Philippart

SMV Porte-Normande : Mullois (16’, 1 arrêt dt 0/2 pen) et Perzo-Piel (44’, 19 arrêts dt 0/4 pen). Delaporte 3/8, Gascoin 4/9, Lathoud 12/16 dt 7/7 pen, M’Baye 1/1, Roubenne 4/8, Confais 0/1, Diarra 1/1, Versol 1/3, Claudel 3/6, Ouadah 2/5. Entr. : C. Mano. Balles perdues : 13.

La Roche sur Yon : Sevestre (60’, 19 arrêts dt 0/6 pen) et Rousseau (0/1 pen). Zouhair 4/8 dt 1/1 pen, Langevin 5/11, Nuhic 2/9, Rade 9/16 dt 5/5 pen, Hobbe 2/2, Duval, Vignault 1/3, Goudeau 0/1, Angeon 1/6, Gilbert 1/2. Entr. : Adlan Cero. Balles perdues : 22

2 min : Porte-Normande 7, La Roche 7 (Nuhic 3, 58e)

 

Les Nantais en première mi-temps

Les Nantais ont réalisé un match plein face à une équipe francilienne peu inspirée. Les joueurs locaux vont tout de suite imprimer un rythme soutenu. Les premières banderilles sont plantées par Hateau et Dupaty (6-4, 10e). Les Nantais vont progressivement distancer leurs rivaux (13-7, 21e) grâce à Malalel et Yala. Philippe Vidal, l’entraîneur Parisien, a beau demander un temps mort, les Nantais sont sur une bonne dynamique avec un bon Chérif Gormit à la baguette. Dans ses buts, Bruno Pagès multipliait les arrêts. Dupaty était trop seul en attaque pour alimenter le score pour Saint Mandé (18-9 à la pause). En seconde mi-temps, les Nantais contrôlaient leurs adversaires (22-13, 37e). Ivan Malalel et Karim Yala scoraient régulièrement, Damien Bodin, dans la cage Nantaise, faisait des prouesses. Les Nantais consolident leur quatrième place tandis que St Mandé s’enfonce dans le ventre mou du championnat. D.B.

P1 : NANTES – Saint-Mandé 31-22 (18-9)

Environ 250 spectateurs au complexe sportif Mangin Beaulieu (Nantes). Arbitres : MM. Arribot & Domingos.

Nantes : Pagès (30’, 7 arrêts) et Bodin (30’, 11 arrêts). Hateau 3, Gormit 7 dt 1 pen, Fressier 1, Stéphant 3, Malalel 7, Derré 2, Brotons 1, Yala 6 dt 2 pen, Ledu 1, Lebris.

Saint-Mandé : M. Lopes (3’, 3 arrêts) et Zamia (30’, 2 arrêts). Monin 2, Tuzolana 1, Dupaty 8, Nikolic 2, Attahi 3, Lehoussel 2 dt 1 pen, Groppi 4, Ménager, Abokoun, Gaillard.

2 min : Nantes 3, Saint-Mandé 5.

Evolution du score : 3-3 (7e), 6-4 (10e), 10-4 (16e), 13-7 (21e), 16-8 (24e), 18-9 (MT), 26-19 (47e), 31-22 (60e).

 

Avec l'aimable participation de nos correspondants,

© Guillaume Louis
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités