mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Championnat est fini !
Le Championnat est fini !
28 Mai 2001 | France > LNH
Avec cette dernière journée de samedi, notre pain hebdomadaire se termine, voici les quelques enseignements que l'on puisse tirer de cette saison si riche en événements.

Tout d'abord honneur aux vainqueurs, Chambéry a fait chuter Montpellier ce qui n'était quand même pas une mince affaire, depuis 5 ans cette équipe de Montpellier régnait en maître sur le championnat, mais cette année fin de règne, est ce que celui de Chambéry commence, peut être en tout cas ce qui est sur c'est que les saisons à venir vont être bien intéressantes à suivre, le duel pourrait s'avérer redoutable.

Tout d'abord pour Chambéry, un effectif qui semble stable, le départ de Droy devra toute fois être comblé, mais le centre de formation de ce club est tellement riche que voir encore 1 ou 2 joueurs de ce centre venir s'imposer dans le collectif 1 ne serait pas une surprise.
De plus une ou deux grosses pointures pourraient bien venir renforcer cet effectif, car la Ligue des Champions est une compétition terriblement usante, le MHB peut en témoigner.

Montpellier lui a démontré samedi qu'il n'entendait pas prêter allégeance au Roi savoyard, leur victoire en est la preuve flagrante.
Car cette équipe est encore très jeune, même si un joueur capital comme Grégory Anquetil a dépassé la trentaine, mais eux aussi ont des jeunes de très grand talent, un Guigou qui renvoie Frandesjö en Suède c'est étonnant, mais ne pas oublier les Junillon, Kabengele, Scaccianocce et consort, l'avenir du MHB leur appartient.
De plus la Coupe EHF sera sans doute moins terrible pour leurs organismes que l'a pu être la Ligue des Champions.

Mais ce duel ne sera peut être pas un duel, une équipe comme Créteil s'est largement positionnée cette année comme un acteur à part entière de la course au titre, avec son potentiel et sa jeunesse cette équipe à de l'avenir, et même du présent. Les arrivées de Moretti et de Luzineau, en attendant celle programmée de Guéric Kervadec pour la saison 2002-2003 prouve que ce club à bien envie de retrouver son lustre des années Mahé, Isakovic, Legrand, Houlet et Cie.

Et que dire du PSG, et d'Ivry qui même si elles ont terminé de façon un peu plus laborieuse seront encore dans le coup.
Un championnat avec 5 ou 6 équipes capables de toutes se battre entre elles, cela fait des années que le Hand français l'attendais, le spectacle devrait être au rendez-vous dans les gymnases, et peut être qu'enfin le Handball recevra l'écho de médias qu'il mérite.

Coté relégation, tout d'abord hommage à Ajaccio qui ne descend qu'à cause d'un goal-average particulier négatif contre Angers, mais cette équipe ne devrait pas perdre trop de force dans cette descente, les dirigeants Corses s'activant déjà pour construire une équipe capable de remonter aussitôt.

Par contre pour Pontault-Combault l'affaire risque d'être plus délicate, car la concurrence joue à fond en Ile de France et ce club pourrait bien voir émigrer vers d'autres cieux une bonne partie de son effectif, mais les réserves sont là et en travaillant sur un groupe jeune on ne sait jamais…

Maintenant ces 2 équipes font place à Nîmes et Nancy brillants leaders de la Division 2, et ces deux là ne viennent pas dans l'élite pour jouer les touristes.

Tout d'abord le champion de D2 Nîmes, Ex très grand du championnat, les Nîmois ont su travailler avec de nouveaux joueurs dans l'ombre de leur voisin montpelliérain, mais le potentiel est de nouveau là, ils ont dominé de la tête et des épaules avec Nancy leur compétition, de plus avec les résultats des filles cette ville est de nouveau prête à s'enflammer pour le Hand, donc à remplir régulièrement le Parnasse.

Nancy, quand a elle entend passer la vitesse supérieure, son association avec le club de FootBall l'ASNL le démontre bien, les moyens de bien figurer existent et seront certainement mis à profit, même si la perte de son pivot Moretti n'est pas forcement une bonne nouvelle, Sandor Kac et ses hommes vont vouloir prouver que l'Est de la France reste encore un bastion fort du Handball.

Pour le reste, un coup de chapeau à Angers, tout d'abord pour s'être maintenu dans l'élite, mais aussi pour avoir su créer autour de ce club une dynamique exceptionnelle, une moyenne de plus de 2000 spectateurs par match c'est tout à fait remarquable, surtout pour une équipe qui joue le maintien, alors avec un tel appui derrière eux, les Angevins pourraient bien être la révélation de l'année prochaine.

Toulouse elle ce maintien dans le haut de tableau, misant toujours sur la formation, sortant encore et encore des jeunes, mais cette équipe est à la croisée des chemins, soit elles arrivent à faire de tous ces jeunes des prétendants au podium, soit elles risquent de se donner quelques frayeurs l'année prochaine.

Quand a Bordeaux, Istres, l'A.C.B.B. et Sélestat toutes ces équipes se doivent à un titre ou a un autre de se remettre très rapidement en question car le Hand Français est en pleine évolution, et ceux qui ne pourront ou ne sauront pas prendre le bon virage seront condamnées à plus ou moins brève échéance.

Mais gageons que ces clubs y arriveront, quand on voit la volonté de Sélestat de créer une dynamique autour du club, quand on voit le travail d'un Denis Tristant à l'ACBB, cela donne bien des espoirs.

Maintenant place à la coupe de France, et surtout au Tournoi de Bercy qui arrive à grand pas et ou Handzone aura à cœur de vous mijoter quelques petites surprises.
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités