mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Echos du Tournoi
20 Juin 2004 | International > CE Police

Personne ne l’a oublié :
Dominique Bouzianne, le monsieur loyal de ces championnats n’a pas manqué de rendre hommage à « Papy » Déaud avant le match France - Allemagne hier. Et c’est vrai que sans lui, nous n’aurions peut-être pas vécu cette superbe fête à La Roche. Alors merci encore papy, et on pense à toi.

Applaudissements :
Les joueurs de l’équipe de France ont eu droit chacun à leur ovation lors de la présentation d’avant match contre l’Allemagne. Et le plus applaudi à été sans aucun doute possible Monsieur Philippe Julia, manière très certainement de le remercier pour son attitude tout au long de ces championnats.

V’la le flic :
Une exclusion pour deux minutes pour un handballeur, c’est une chose relativement courante. Mais celle dont a écopé Maxime Desrumeaux hier en demi finale contre l’Allemagne restera dans les annales de le FSPF. Max porte en effet le numéro 22 (déjà c’est pas mal), mais il s’est fait exclure par les arbitres à la 21ème minute ; et son temps de rentré : 22’ 22’’. De la à croire qu’il a fait exprès de se faire sanctionner … !

Petit malin :
Jérôme Turchi (le gardien de l’équipe de France) est particulièrement malin. Si vous regardez bien la photo, vous verrez que la base du poteau n’est pas tout à fait à sa place. Il a quand même réussi à lui faire gagner 5 cm. Et il procède à ce rituel avant chaque rencontre. Mais on n’ira pas jusqu’à dire que c’est grâce à ça qu’il est bon. Mais non Pépère, c’est juste un petit truc à toi. Personne ne t’en voudra.
 
LE COIN DES BLEUS

Exceptionnelle ! Le mot n’est pas trop fort pour parler de la performance de l’équipe de France hier. Une victoire propre et un niveau de jeu pas encore atteint sur ce championnat par les tricolores. Jean Jacques Di Meglio est aux anges.

Heureux ?
Jean Jacques Di Meglio : Beaucoup de satisfaction, les joueurs ont réalisé un match plein. Physiquement, on était au-dessus, la préparation a payé. Avec un gros point fort sur le plan défensif. On ne prend que 14 buts. A ce niveau de compétition, ça fait la différence. Ensuite on a joué sur notre montée de balle, avec beaucoup plus de patience dans notre jeu que sur les matchs précédents.

Guillaume ne devait pas jouer, et finalement il a répondu présent !
JJDM : On va féliciter l’ostéo Yann Reboux, sans qui Guillaume n’aurait pas participé à la rencontre. Il a fait un gros boulot avec lui. Alain Ligné aussi, le préparateur physique, a permis aux joueurs d’avoir une condition qui leur offre de jouer à ce rythme là pendant une heure.

On sent comme une délivrance dans tout le staff et les membres de la FSPF ce soir ?
JJDM : on attendait ce moment depuis des années. Depuis 4 ans on travaille comme des acharnés et ce résultat est une vraie satisfaction. Beaucoup de plaisir !

La défense a vraiment tenu et a su être intelligente, les joueurs ont trouvé le bon rythme par rapport aux arbitres suisses ?
JJDM : les arbitres se sont aussi adaptés à l’équipe. On a changé notre manière de faire. J’ai même senti un peu de complicité entre les arbitres et les joueurs. Finalement, le fait de les garder sur ces trois matchs ne nous a pas handicapé, c’est plutôt le contraire.

Les joueurs ont aussi fait le show sur le terrain ?
JJDM : Ca fait aussi parti du jeu. Il faut donner du plaisir aux spectateurs. Ils sont venus en nombre, la salle était pleine. Un kung-fu, une roucoulette et le public s’enflamme. L’ambiance ce soir était énorme, et si en finale, il y a la même, ça nous aidera certainement à aller au bout. Il y a la place et on veut le veut ce titre.

Olivier Robelin
Pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités