mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe EHF Sukuru-Metz : décollage réussi à Skuru!
Coupe EHF Sukuru-Metz : décollage réussi à Skuru!
11 Janvier 2005 | Europe

L'essentiel était de gagner. C'est fait. Metz est pratiquement assuré de disputer les 8es de finale de la Coupe de l'EHF. Mais la victoire (23-24), hier aux dépens des Suédoises de Skuru, ne doit cependant pas occulter certaines carences.

Sans vouloir être plus royaliste que le roi, force est reconnaître que la victoire des Messines, hier à Stockholm devant Skuru, ne restera pas gravée dans les mémoires de par la manière affichée. "Ce n'est ni une belle, ni une bonne victoire, concède d'ailleurs Bertrand François. Il y a quand même des signes inquiétants par rapport à notre préparation de cette échéance."

Effectivement, les championnes de France ont souvent donné l'impression de dominer leur sujet, "mais ce sont les Suédoises qui menaient encore à dix minutes de la fin", regrette l'entraîneur. Pire, des stratégies avaient été étudiées pour contrer Arfwidsson, la redoutable arrière droit gauchère. Elle a marqué onze buts! Quant aux stats, elles parlent d'elles-mêmes: vingt-quatre buts pour quarante-sept tentatives, les Mosellanes peuvent mieux faire que ce maigre 51% de réussite au tir... même si leurs rivales (23/41, soit 56%) les ont poussées dans leurs derniers retranchements par leur vitesse d'exécution et leur adresse à manier la balle, à l'expédier dans le cadre, quand ce n'était pas Patricia Löfberg qui écartait le danger sur sa ligne.

A cet égard, la faiblesse de la ligne arrière messine pose problème, laisse à réfléchir. Christine Vanparys (6/11) mise à part, Sonia Ajaguin (3/8), Vesna Horacek (0/3) et Carmen Nitescu (2/4) nous doivent une revanche. Heureusement, Lenka Cerna a une nouvelle fois sorti le grand jeu (15 arrêts), maîtrisant notamment quelques ballons brûlants que le pivot Ljungdahl Rapp voyait déjà au fond! "Ce type d'attaque ne nous convient pas car nous avons manqué d'agressivité, analyse Bertrand François. Nous avons été bons en défense quand nous avons avancé." Cependant, le grand mérite de Metz aura finalement été de faire parler son expérience dans les moments chauds-bouillants, de ne jamais avoir cédé à l'affolement.

Dimanche prochain, les Messines devront donc avoir haussé leur niveau pour confirmer ce succès qui les enverrait en 8es de finale de la Coupe de l'EHF. N'oublions pas que Skuru avait perdu d'un but à domicile face à Trèves et qu'au retour, les Allemandes ne s'étaient imposées que par deux unités d'écart. "Skuru ne lâche jamais, relève Bertrand François. Si nous n'y prenons garde, nous risquons d'avoir des problèmes." Un avertissement pris très au sérieux par Christine Vanparys, qui tempère néanmoins légèrement ces affirmations: "C'était la reprise. On a serré la défense, mais on a eu du mal à retrouver nos marques devant. Nous avons une semaine pour bosser. Et, croyez-moi, ce sera mieux au retour. On se le doit pour nous et pour nos supporters."

"Pas prêtes au combat"

Estelle Vogein: "Ce n'était pas un bon match, la manière n'y était vraiment pas, mais on a gagné. C'est l'essentiel! Nous avons été en échec au tir alors que nous avions trouvé les solutions. On s'est trop précipité. En fait, nous avons voulu jouer à leur rythme. Même quand nous menions de deux buts, on a voulu accélérer... et on a perdu des balles".

Delphine Guehl: "Nous n'étions pas prêtes au combat, alors qu'on savait que ça allait cogner. On a mal enchaîné et on a perdu trop de ballons en nous précipitant. Bon, on gagne d'un but. J'espère que nous allons vite retrouver nos esprits. Mais je ne suis pas inquiète."

Christine Vanparys: "Nous étions tendues. On avait peut-être aussi un peu peur, ce qui explique que nous avons mal joué. Nous avons développé un jeu trop brouillon, avec des arrières en échec au tir. On aurait dû garder plus le ballon, plus enchaîner. Cette victoire, on est allé la chercher, mais sans la manière. On devra hausser le niveau dimanche, notamment en serrant la garde sur Arfwidsson."

SKURU - METZ: 23-24

Eriksdalhallen de Stockholm. Mi-temps: 10-11. Arbitres: MM. Ruttovskis et Dzerve (Let). 1 200 spectateurs. Penaltys pour Skuru: Arfwidsson (13e, 31e, 50e); pour Metz : Vanparys (11e, 25e, 36e, 53e). Exclusion à Metz: Horacek (5e). Pertes de balle: 13 à Skuru, 11 à Metz.

- SKURU - Gardiennes: P. Löfberg (1re à la 60e, 12 arrêts), Ljungquist, Anshagen. Les marqueuses: Ljungdahl Rapp (3/7),
Arfwidsson (11/15, dont 3 pen./3), Viberg, Gustafsson (1/2), Carlsson (3/4), Ekström (0/1), Helgesson (1/5), Pettersson, Bang (2/3), A. Löfberg, Miezgova (2/4).

- METZ - Gardiennes: Cerna (1re à la 60e, 15 arrêts), Leynaud. Les marqueuses: Guehl (5/5), Kanto (3/4), Lannes (1/1), François (1/1), Orfèvres, Vanparys (6/11, dont 4 pen./4), Ajaguin (3/8), Piejos (1/3), Vogein (1/3), Wendling (1/4), Horacek (0/3), Nitescu (2/4).

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités