mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un petit tour...
19 Janvier 2005 | Europe

Eliminée dès son entrée en lice en coupe d'Europe, l'ESB F doit désormais se tourner vers l'avenir. Et se replonger dans le championnat... dès aujourd'hui !

 Cela fait huit ans que l'ESB F n'avait pas connu une carrière aussi éphémère en coupe d'Europe. Un petit tour, et puis s'en va... Tel est le bilan des Ententistes pour la campagne 2004-05. Lequel ressemble comme deux gouttes d'eau à celui de la saison 1996-97 où les Bisontines avaient déjà quitté la scène européenne, victimes alors des Yougoslaves de Sombor Dunav. Au passage, on notera que le stade des seizièmes de finale constitue le minimum syndical pour les filles de l'ESB F en coupe d'Europe.

En feuilletant le carnet de bord européen des Bisontines, ce double échec n'est pas le premier de l'histoire ententiste, mais la défaite concédée dimanche au palais des sports se révèle être la plus grosse jamais enregistrée à domicile.

Pas de trêve

Jusqu'ici, le « record » était détenu par le Motor Zaporoshje en janvier 2002 (22-27), à l'occasion du premier match de poule de la Ligue des Champions. Depuis dimanche, les Norvégiennes ont donc effacé des tablettes les Ukrainiennes. Sans se chercher d'excuse facile, on précisera toute de même que vu les circonstances ayant frappé le club du président Jean David ces derniers temps, la sanction n'est pas à proprement écrire surprenante, même et surtout contre Larvik. « C'est sûr qu'elles étaient plus fortes que nous », reconnaît Christophe Maréchal, « mais j'aurais souhaité que sur l'ensemble des deux matches, notamment chez nous, on accroche un nul ou une victoire ». A l'image du début de match de ses joueuses, c'est raté.

Le tableau n'étant guère reluisant sous cet éclairage, Maréchal trouvait tout de même du positif... pour la suite des événements : « Certaines filles ont su se servir de ces deux matches pour passer un cap dans leur progression. C'est intéressant pour l'avenir et plus spécialement dans l'optique du match à Metz du premier février, mais il faut que cela se matérialise maintenant, pas dans six mois ».

La parenthèse européenne déjà refermée, le championnat va rapidement reprendre ses droits, puisque pas plus tard que... demain soir avec la venue de Nîmes au palais des sports. Le match-piège par excellence dans la mesure où les Gardoises sont enfin au complet alors que les Doubiennes auront forcément laissé quelques plumes au niveau de la conditions physique face à Larvik.

Comme il l'avait promis depuis quelque temps, et comme il l'a déjà mis à exécution dimanche en fin de rencontre, le technicien de l'ESB F s'apprête à lancer les plus jeunes dans le bain. « Elles devront se montrer et prendre des risques », prévient-il. On n'en attend pas moins !

Bertrand Joliot

Les campagnes de l'ESB F

 

1995-96

Demi-finale

Coupe des Coupes

1996-97

1/16e de finale

Coupe des Coupes

1997-98

1/8e de finale

Coupe des Coupes

1998-99

Quart de finale

Ligue des Champions

1999-2000

Quart de finale

Coupe de l'EHF

2000-01

Demi-finale

Coupe des Coupes

2001-02

Poule

Ligue des Champions

2002-03

Vainqueur

de la Coupe des Coupes

2003-04

2e tour

Ligue des Champions

puis 1/8e de finale

Coupe de l'EHF

2004-05

1/16e de finale

Coupe des Coupes

 

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités