mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Grèce met un pied en demi finale
La Grèce met un pied en demi finale
1 Février 2005 | International > Mondial

La Grèce met un pied en demi finale grace à une victoire qui fait mal à la France.

C'est ALVANOS qui ouvre le score suivi d'une contre attaque payante de KARYPIDIS pour un 2-0 puis 3-0 sur une roucoulette de la mort du même KARYPIDIS.
Les Russes n'arrivent pas à trouver la faille dans une défense très très mobile et KAFFATOS le portier Grèce reste invaincu jusqu'à la 6ème minute et le but de KOKCHAROV en montée de balle.
La Grèce mène 5-1 et la fatigue d'hier contre les tunisiens semble partie avec un ultime espoir de qualification.
Mais comme bien souvent l'efficacité de l'attaque dépend de la défense et sa capacité à récupérer des ballons. Les russes sont plus mobiles et trouvent des ballons à exploiter comme pour BASHKIN qui égalise à 5-5 à la 13ème minute.

Les Russes prennent l'avantage par ses deux colosses RASTVORSEV et EGOROV avant d'être rejoint 9-9 sur deux tirs réussis du petit ailier gauche Evangelos VOGLIS.
KOKCHAROV donne l'avantage à son équipe sur un penalty 29min37 mais les grèques perdront l'occasion d'égaliser suite à une faute de main. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 14-13 pour les russes.

Youri EGOROV ouvre les débats de la seconde période mais la Grèce revient au score à 5 contre 4 faisant suite à une période de défense virile mais non correcte, du moins pour les arbitres. KAFFATOS à 46% de réussite en première période est toujours très présent en seconde repousse les rares occasions russes.  ALVANOS égalise à 21-21en passant par-dessus le mur russe. Le jeu devient confus et les défenses prennent le pas sur les attaques, les Russes terminent chaque attaque avec le bras levé des arbitres.

KAFFATOS multiplie les exploits et VOGLIS marque son 6ème but et la Grèce met un pied et demi en demi finale car il suffira d'une victoire (attendue) contre la République Tchèque pour poursuivre le rêve.
La Grèce l'emporte 29-23 sur la Russie et cette victoire risque d'empêcher le staff français de passer une bonne nuit. La pilule Greque est dure à passer pour tous ses adversaires et la France en sait quelque chose !!!

Les Français peuvent sortir la calculatrice pour faire les comptes mais le résultat est bien simple, les jeux sont fait et la France n'a pas toutes les cartes en main. Il faut espérer une défaite de la Grèce ou de la Tunisie pour éviter un retour précoce.

Russie 24 - 29 Grèce
(14-13) (10-16)

Russie :
KOSTYGOV Alexey  
IVANOV Vitali  
EGOROV Youri  3/9  
EVDOKIMOV Egor  2/3  
CHERNOV Daniel  0/3  
BASHKIN Pavel  3/5  
TARASSOV Denis  
RASTVORTSEV Alexei  2/7  
KOVALEV Dmitri  1/2  
PESKOV Alexey  0/1  
TCHIPOURINE Mikhail  1/4  
KOKCHAROV Eduard  9/13  
LOMANOV Alexey  3/6  
ZAIKIN Georgi  

Gardiens :
KOSTYGOV Alexey  0/1  0  
TARASSOV Denis  15/43  35  

Grèce :
VOGLIS Evangelos  6/8  
VASILAKIS Alexandros  2/6  
ZARAVINAS Georgios  
SAMARAS Nikolaos  
BALOMENOS Spyridon  4/7  
KOKOLODIMITRAKIS Nikolaos  0/2  
GRAMMATIKOS Nikolaos  3/4  
KAFFATOS Dimitrios  
ZIVULOVIC Sasa  0/1  
CHRYSOPOULOS Ioannis  
CHALKIDIS Georgios  2/3  
SANIKIS Grigirios  2/4  
ALVANOS Alexandros  4/6  
KARYPIDIS Savvas  6  

Gardiens :
KAFFATOS Dimitrios  21/45  
CHRYSOPOULOS Ioannis  

© Jean-Philippe Omer
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités