mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Croatie en demi, L'Allemagne pour l'honneur
La Croatie en demi, L'Allemagne pour l'honneur
3 Février 2005 | International > Mondial

Il est inutile de revenir ni sur l'histoire sportive ni sur l'histoire politique de la Serbie Monténégro et de la Croatie pour comprendre l'importance de ce match pour ces deux nations. Le classement suffirait deja à classer ce match comme chaud brulant car le vainceur ira tout droit en demi finale.
Certaines mauvaises langues pensaient même à une entente possible entre ces deux nations car un match nul qualifiait les deux pays.
Même en handball ces deux équipes n'ont pu (et c'est tant mieux) s'entendre et le match n'a été une partie de plaisir.
C'était un match au couteau comme le dernier match du groupe car le vainqueur va en 1/2 finale tandis que le perdant jouera les matchs de classements.
Le match s'est déroulé de la façon la plus tragique avec un écart maximum de 3 buts pour les serbes mais le plus souvent à 1 but.
Ivica UDOVICIC le coach croate à eu le plaisir de voir BALIC sortir d'une infirmerie bien remplie en cette fin de compétition. Et BALIC c'est du bon, très bon lorsqu'il s'agit de diriger ses partenaires et de marquer dans les moments chauds. Le magicien DZOMBA toujours en place sur son aile droite pour terminer des décallages d'école aura fait la balance pendant toute la partie mais il a fait basculer le match en marquant le dernier but de la partie pour envyer son équipe en demi finale.

L'Allemagne et la Suède se retrouvent au second tour pour un match sans enjeu pour éviter la cuillère de bois du second tour, c'est une situation  plutôt cocasse dans le handball moderne. Mais la Tunisie est une terre de contraste et ces deux nations, certes en pleine reconstruction vont se battre pour un match de classement 9/10 ou 11/12.

Les suédois effectuent un bon départ avec Johan PETTERSSON à la manoeuvre et prenent deux buts d'avance après 7 minutes (4-2) avant l'égalisation de la manchaft au quart d'heure par ZEITZ.
La suède reprend la direction des opération avec 3 buts d'avance 10-7 à la 25ème minute. Une nouvelle fois les allemands imposent leur puissance pour revenir à égalité et même mener d'une petite longueur à la pause avec Florian KEHRMANN meilleur ailier droit de celle poule.

Retour des vestiaires avec une bonne remontée de Heiner BRAND sur la passivité de son équipe en première période et cela est payant puisque son équipe plus entreprenante prend un avantage conséquent 14-18 après 5 minutes, écart que Stefan LÖVGREN n'arrivera pas à combler seul, bien au contraire.
Les leçons de ce mondial seront dures à accepter pour ces deux ex nations phares du handball et il leur faudra certainement encore un peu de temps pour revenir dans le carré magique.

L'Espagne et la Norvège avaient leur destin en mains. Le vainqueur irait en demi-finale. Les espagnols ont pris le match par le bon bout. Garralda et Rocas donnent l'avantage aux espagnols. Les norvégiens montrent qu'ils ne sont pas là par hasard. Skaervold marque son 2ème but, Loke son 3ème, les scandinaves passent devant (10-12, 25ème). Le match va basculer en 10 minutes. 5 avant la pause et 5 au retour sur le terrain. Urios participe pour 3 parts au 9-1 infligé aux norvégiens. A 21-14, avec un Ombrados chaud comme la braise, l'Espagne gère. Urios signe un 7/7 et les ibériques s'offrent une demi-finale contre la Tunisie.

Croatie 24 - 23 Serbie
(10-11) (14-12)

Croatie :

LOSERT Venio  
KALEB Niksa  2/5  
BALIC Ivano  6/13  
LACKOVIC Blazenko  3/7  
ZRNIC Vedran  
VORI Igor  1/1  
DOMINIKOVIC Davor  2/2  
DZOMBA Mirza  6/13  
SOLA Vlado  
JEFTIC Zoran  
GOLUZA Slavko  0/1  
SPREM Goran  0/3  
SPOLJARIC Denis  1/1  
BUNTIC Denis  3 3  

Gardiens :
LOSERT Venio  0/4  
SOLA Vlado  11 30  

Serbie :
DJURKOVIC Ratko  
KOJIC Nikola  0/1  
KRIVOKAPIC Marko  1/4  
KRIVOKAPIC Milorad  2/6  
DJUKANOVIC Goran  
STOJANOVIC Vladica  
SARIC Danijel  
PETRIC Vladimir  2/4  
MURATOVIC Alen  1/1  
SUDZUM Dragan  4/8  
STERBIK Arpad  
MILOSAVLJEVIC Zikica  5/7  
ANDJELKOVIC Danijel  5/11  
NIKOLIC Ratko  3 5  

Gardiens :
SARIC Danijel  11/20  
STERBIK Arpad  10/24  

Suède 22 - 27 Allemagne
(13-14) (9-13)

Suède :

SVENSSON Tomas  
BOQUIST Martin, 2/3  
ARRHENIUS Robert, 0/1  
ANDERSSON Kim, 7/8  
KÄLLMAN Jonas, 2/3  
FRANZEN Mathias  
PETTERSSON Johan, 3/4  
LÖVGREN Stefan, 3/11  
LINDAHL Fredrik, 0/1  
SVENSSON Kristian  
OHLANDER Fredrik  
AHLM Marcus, 2/4  
LARHOLM Jonas, 3/6  
VRANJES Ljubomir  

Gardiens :
SVENSSON Tomas, 15/42  
OHLANDER Fredrik  

Allemagne :

von BEHREN Frank, 3/6  
ROGGISCH Oliver  
WEBER Steffen, 1/1  
PREIß Sebastian, 2/6  
TIEDTKE Jens, 1/1  
HEGEMANN Michael, 2/4
BITTER Johannes, 1/1  
GRAFENHORST Yves  
ZEITZ Christian, 3/11  
JANSEN Torsten, 3/5  
LICHTLEIN Carsten  
VELYKY Oleg, 4/5  
KEHRMANN Florian, 7/9  
SCHÖNE Christian, 0/1  

Gardiens :
BITTER Johannes, 9/31  
LICHTLEIN Carsten  


Espagne 31 - 24 Norvège
(15-12) (16-12)

Espagne

2 ENTRERRIOS Alberto 5/7
4 ROCAS Albert 4/5
6 GARABAYA Rubán 3/5
8 URIOS Rolando 7/7
9 GARRALDA Mateo 4/6
11 LOZANO Demetrio 0/3
13 HERNANDEZ Fernando
14 PEREZ Juan
17 GARCIA Juan 2/3 1
18 ROMERO Iker 6/12
19 ORTEGA Mariano 0/2
20 RODRIGUEZ José Maria

Gardiens
1 HOMBRADOS José Javier 16/40
16 BARRUFET David


Norvège

2 SOLBERG Glenn 0/2
3 TVEDTEN Havard 1/3
5 LOKE Frank 5/8
9 LUND Borge 1/3
10 HAGEN Frode 5/9
11 VILDALEN Preben 0/2
13 RYKKJE Jarle
14 LAURITZEN Jan Thomas 3/6
15 KJELLING Kristian 3/6
18 JENSEN Johnny
19 RIISE Marius 1/3
20 SKJAERVOLD Rune 5/7

Gardiens
1 EGE Steinar 12/38
16 WALSTAD Sindre 1/6

© Jean-Philippe Omer
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités