mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Après France – Slovénie, les réactions
5 Février 2005 | International > Mondial

Claude Onesta
"Avec des journées comme ça nous allons avoir du mal à trouver le sommeil, de tourte façon nous nous sommes mis en situation complexe dès le départ, donc on a réagis pour s’en sortir. Cet après-midi je n’ai pas regardé le match, mais quand j’ai entendu tout le monde gueuler dans le couloir j’ai bien compris ce qui c’était passé, à mon avis les joueurs on regardé le match !"

Jérôme Fernandez
"Merci aux Tchèques qui en mettant un grand coup d’accélérateur en fin de match nous ont permis de complètement nous remettre dans la course. Nous étions à l’hôtel, juste avant de nous réunir entre nous, avec ce résultat, nous étions conscients que le match Tunisie Russie ne nous concernait plus du tout. Nous avons donc pu nous concentrer tout de suite sur notre match face à la Slovénie. Du coup c’est sur que l’on va leur payer le champagne, on peu leur payer même ce qu’ils veulent, surtout on arrive à toucher une médaille ou le titre de champion du monde.
Pour la Croatie, c’est l’équipe qui est la plus constante depuis deux ans, elle est toujours dans le dernier carré voire sur la première marche du podium. Je pense qu’ils jouent à 7 ou 8 joueurs, à nous d’en profiter et de faire un grand match et peut-être d’arriver à la finale contre les Tunisiens."

Guéric Kervadec
"Je suis fatigué et heureux, heureux parce qu’on vraiment montré à tout le monde, et a vous aussi les journalistes (rires…) que nous n’étions pas au fond du trou, nous avons perdu un point bêtement. Nous n’avons pas fait une bonne première semaine, mais on a vraiment été cherché un truc au fond de nous qui nous offre une demi-finale de championnat du monde. C’est pour ça que nous n’avons jamais rien lâché pendant le match, pendant 60 minutes et jusqu’a la dernière seconde on s’est battu pour accrocher cette demi-finale et ça c’est fort, très fort !
C’est vrai que c’est la fin de la compétition que nous avons donné beaucoup sur les quatre matchs, alors nous avons eu un peu de problème pour finir le match face aux Slovènes, mais ce n’est pas n’importe quelle équipe, c’était un match très dur, aussi bien sur le point défensif qu’offensif mais nous n’avons jamais baissé les bras.
Maintenant nous jouons la Croatie, tant mieux pour eux peut-être (rires…)"

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités