mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L'Espagne est en finale
L'Espagne est en finale
5 Février 2005 | International > Mondial

L'Espagne en finale du championnat du monde.

Grâce à une victoire difficile face aux tunisiens, l'Espagne prend la première place pour la finale et peut encore espérer d'un premier titre majeur pour la sélection de Felix BROCATE.

La Tunisie sort par la grande porte à l'issue d'un match qu'elle aura joué jusqu'au bout mais le pays hôte a réussi son mondial que ce soit sur l'accueil, l'organisation et bien évidemment au niveau sportif.
Le terrain a apporté au handball tunisien ses lettres de noblesses internationales avec une équipe survoltée par un formidable public autour de son coach Sead HASANEFENDIC.

Le début de match est hésitant des deux cotés et les tirs manqués se multiplient, c'est Juan GARCIA qui trouve la solution face à Makram MISSAOUI sur décalage à l'aile gauche. Wissem HMAM  sur sa lancée du match des russes (13 buts) égalise à la 3ème minute puis à 4 minute.
L'Espagne trouve facilement des solutions dans une défense tunisienne haute mais MEGANNEM joue toutes les montées de balle et permet à son équipe de rester au contact des espagnols.

Mateo GARRALDA le poète du handball espagnol a montré pendant la compétition qu'il ne savait pas que "défendre" mais qu'il était un très bon attaquant, surtout face à une défense dispersée comme aujourd'hui. Il est le fer de lance de l'attaque ibérique et montre une force de pénétration que les tunisiens n'arrivent pas à contrôler. Heureusement HMAM est encore présent et marque lui aussi son 4ème but pour égaliser (8-8 15ème minute).
Sahbi BEN AZIZA sort pour un croche pied et Felix BROCATE décide de prendre en stricte MEGANNEM et HMAM. La solution  est payante en défense, grâce à BARRUFET très présent depuis le début mais les espagnols perdent des occasions sur des fautes techniques.
BARRUFET est chaud brûlant dans ses buts et Alberto ENTRERRIOS retrouve les chemins du but sur un "un contre un" d'école face à MAGGAIZ qui a remplacé MISSAOUI peu en vue en ce début de match. Pour la première fois, l'Espagne prend deux longueurs d'avance (9-11 20ème minute).
HMAM rate une contre attaque mais MAGGAIZ sort  le tir à 6m de Iker ROMERO, la Tunisie contre attaque et Wissem BOUSNINA marque en fin de contre attaque à 120 km/h. Le coach espagnol prend son temps mort mais BOUSNINA encore trouve la lucarne, la Tunisie passe devant à 13-12 et le public redonne de la voix.

La défense tunisienne a repris du tonus mais ORTEGA arrive à passer pour égaliser.
BOUSNINA est le seul à sembler pouvoir inquiéter la défense adverse et il pallie aux "absences" passagères de HMAM et MEGANNEM. Il marque son 5ème but de la première période et laisse l'Espagne à 1 but.
Mais l'Espagne dispose d'un certain Iker ROMERO, aux épaules de taureaux Vasquez , qui perce à trois fois la défense par des tirs surpuissants. L'Espagne passe devant et prend deux buts d'avance pour aller aux vestiaires. 16-18

SEBOUI réduit l'écart sur contre attaque à la reprise grâce à deux arrêts de MAGGAIZ. Les deux gardiens font le show mais Issam TEJ ramène son équipe à égalité 18-18.
Les espagnols en infériorité numérique tiennent le coup et poussent même l'écart à 3 buts 37ème minute.
Mais BOUSNINA ramène son équipe à un but 20-21 sous la clameur du public puis HMAM égalise avant que TEJ ne prenne l'avantage 22-21 sur contre attaque.
L'ambiance est surchauffée et Iker ROMERO rassure ses partenaires en marquant dans cette période bien délicate pour les espagnols. Il ramène par deux fois son équipe à égalité.
La Tunisie est à 6 pour la sortie de JAROU mais MEGANNEM est bien présent pour transpercer la défense, la Tunisie fait 1-1 sur sa période d'infériorité.
MEGANNEM prend deux minutes pour une faute sur GARRALDA et ROMERO donne deux buts d'avance à l'Espagne (26-28 52ème ).
Juan GARCIA récupère une balle après un tir contré de HMAM et l'Espagne prend un 3ème but d'avance avant le money time. La défense ibérique est solide et chaque espagnol rend 10 kilos à son adversaire. L'Espagne récupère une balle pour mener de 4 buts.

Albert ROCAS prend deux minutes pour une poussette mais SEBOUI prend lui aussi deux minutes pour une gifle sur GARABAYA.
GARRALDA passe intelligemment à URIOS pour un but qui fait du bien à l'Espagne. 4 buts d'avance et 3 min30 à jouer.
HMAM réduit l'écart à 3 buts mais le temps s'écoule inexorablement pour les espagnols. BARRUFET fait un arrêt sur un tir de MEGANNEM à 6M et donne la victoire à son équipe.

L'Espagne s'impose finalement sur le score de 30-33 et pourra regarder tranquillement la seconde demi finale pour connaître son prochain adversaire en finale.

Tunisie 30 - 33 Espagne
(16-18) (14-15)

Tunisie :

MISSAOUI Makram  
HEDOUI Slim  
GHARBI Mahmoud  
TEJ Issam, 4/7  
HMAM Wissem, 9/19  
SAIED Sobhi  
MADI Ali,0/2  
JAROU Makrem, 1/2  
MAGGAIZ Marouen  
HAJ AHMED Marouen, 1/2  
SEBOUI Dhaker, 4/10  
BOUSNINA Wissem, 7/12  
BEN AZIZA Sahbi, 1/2  
MEGANNEM Heykel, 3/10  

Gardiens :
 
MISSAOUI Makram, 0/6  
MAGGAIZ Marouen, 10/37  


Espagne :

HOMBRADOS José Javier  
ENTRERRIOS Alberto, 4/7  
ROCAS Albert, 0/1  
GARABAYA Rubán, 1/1  
URIOS Rolando, 4/4  
GARRALDA Mateo, 6/9  
LOZANO Demetrio  
HERNANDEZ Fernando, 0/1  
PEREZ Juan  
BARRUFET David  
GARCIA Juan, 6/10  
ROMERO Iker, 8/10  
ORTEGA Mariano, 2/3  
RODRIGUEZ José Maria, 2/4  

Gardiens : 
HOMBRADOS José Javier  
BARRUFET David, 20/50  

 

© Jean-Philippe Omer
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision