mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La loi du plus fort
La loi du plus fort
15 Mai 2005 | France

La course à une première ou une septième Coupe de France, Chambéry et Montpellier avaient tous les deux gagnés le droit de se défier en finale en s'imposant sur Paris et Angers, autres invités du week-end Saintais de la mi-mai.
Un des classiques du championnat depuis plusieurs saisons qui devient une finale, voilà une apothéose pour ces finalités qui promettaient. Assuré de leur avenir européen, les deux formations n'avaient plus qu'un seul objectif, aller chercher la Coupe de France. Objectif clairement annoncé par Patrice Canayer la veille : "Peut importe comment, peut importe contre qui, ce qui importe est la victoire finale !"
Si Montpellier devait se passer des services d'un Sobhi Sioud ayant tout juste repris l'entraînement, le CSH lui devait déplorer non seulement l'absence de son gaucher champion du Monde Stéphane Stoecklin, mais aussi de son capitaine Laurent Busselier out pour la fin de saison.

Les deux gauchers du MHB Sébastien Bosquet et Gregory Anquetil un peu touchés la veille face à Angers tenaient finalement leurs places, côté Chambéry, Philippe Gardent sortait Zacharia N'Daye du banc pour replacer Karel Nocar sur l'aile gauche et Nenad Vukovic au centre.
Tout cela n'était que les prémisses d'une bataille qui s'enclenchait doucement offensivement mais assez farouchement défensivement.

La parole à la défense...
Une 6-0 physique côté Savoyard avec un Cyril Dumoulin rapidement en action bloquait les attaques montpelliéraines, alors qu'en face si la 5-1 héraultaise semblait plus agressive sur le porteur de balle, il n'en demeurait pas moins que les solutions pour le CSH n'étaient guère plus nombreuses, Thierry Omeyer relevant dignement le gant de son jeune alter ego.
Si pour parvenir à marquer Chambéry devait trouver des joueurs libres par de grands mouvements, côté MHB, la tactique était légèrement plus simpliste, on donne les grands au centre et si cela monte on sert le pivot.
Simple, mais diablement efficace avec un David Juricek auteur d'une entame de match énorme avec 3 buts qui permettait à Montpellier de mener 7-4 au bout de 13 minutes de jeu, déclanchant de suite le temps mort de Philippe Gardent.

Les petits réclament aussi le ballon...
Sous les appels répétés de Greg Anquetil, Montpellier faisait enfin aller la balle aux ailes, ce que l'ailier droit se faisait un plaisir de transformer avant de sortir de suite sur une interception - montée de balle fatale à son quadriceps. Cela n'empêchait nullement David Juricek de continuer son one man show et de mener ses couleurs à un +6 (11-5, 20°) qui sentait mauvais pour les jaunes et noirs.

Quelques ratés et une remontée
Si Montpellier continuait à être costaud défensivement devant un Thierry Omeyer flirtant avec les 50% d'arrêts, l'attaque avait quelques ratés provoqués par Cyril Dumoulin le plus souvent ce qui permettait à Chambéry de faire une grosse partie de son retard avant la fin de la première période, revenant à un -3 (12-9, 27°) provoquant alors le temps de mort de Patrice Canayer. Calmant un peu les ardeurs de remontée du CSH, Montpellier arrivait à tenir son avance à la grâce d'un penalty transformé sur le gong par "Dougi" Bojinovic.

Ne rien lâcher des deux côtés
Il était évident que l'entame de deuxième période allait être capitale pour le déroulement de la partie, et à ce jeu on assistait à un match Michaël Guigou - Nenad Vukovic qui à eux deux enflammait le Grand Coudret. Que ce soit Nenad Stojinovic dans les buts chambériens ou Daouda Karaboué de l'autre côté, aucun ne pouvait s'opposer à la vitesse de ces deux là. A tel point que Patrice Canayer faisait revenir Thierry Omeyer aux affaires au bout de 5 minutes de jeu.
Si Chambéry ne voulait pas lâcher il était clair que Montpellier de son côté ferait tout pour conserver une année de plus son bien, même en infériorité numérique le MHB arrivait encore à trouver des solutions avec Michaël Guigou ou Mladen Bojinovic ce qui faisait qu'insensiblement mais sérieusement le trou se recreusait jusqu'a atteindre de nouveau 5 buts (23-18) à la 47° minute.

Boji l'exécuteur, Micha le roi de la fête
C'est le grand Dougi qui allait pratiquement enfoncer les derniers espoirs de coupe, après avoir loupé un penalty obtenu par David Juricek, il clouait au pilori ces espoirs en y allant d'un 8° but personnel donnant 6 buts d'avance à 10 minutes de la fin du match, mais la fin de match allait être très sévère pour le CSH. Incapables de prendre le dessus sur Thierry Omeyer, les joueurs savoyards donnaient les munitions pour que Michaël Guigou, David Juricek et Frédéric Dole puissent donner jusqu’à dix buts d’avance à leurs couleurs. Le clou de la fête pour les Bleus et Blancs arrivant par la grâce d’un kung-fu Zuzo – Guigou faisant se lever le banc et toute la salle pour acclamer les sextuples vainqueurs de la Coupe de France.

A Saintes,
Salle du Grand Coudret
Le 15 mai 2005 à 18h30
Montpellier HB - Chambéry  : 22 - 31 (Mi-temps :10-13)
Arbitres :
MM BORD G. (FRA) et BUY O. (FRA)

Les statistiques de la rencontre

Montpellier

J Nom Prénom But Tir Pb Pd A 2' R Tps
1 OMEYER T 55mn
2 KRANTZ G 1 1
4 KABENGELE D 2
5 JUNILLON F 2 1 1 1 1
6 KARABATIC N 4 1 5 1
7 BOSQUET S
9 ANQUETIL G 1 2
11 DOLE F 2 4 2
13 GOLIC A 1
14 GUIGOU M 9 2
16 KARABOUE D 04mn
17 JURICEK D 6 2 1
23 ZUZO S 1 1 2 2
77 BOJINOVIC M 9 7 1

Nom Prénom Arrêt But A7m B7m Tps
1 OMEYER T 13 16 2 55mn
16 KARABOUE D 4 04mn

Chambéry

J Nom Prénom But Tir Pb Pd A 2' R Tps
4 FERNANDEZ R E 2 2 4 1
6 NOCAR K 1 5
7 PAILLASSON E 2 3 2
8 CLEMENCON S 1 2
9 GILLE B 1 1
12 STOJINOVIC N 30mn
13 MOSKALENKO E 2
14 MORETTI N 1 1
16 DUMOULIN C 30mn
17 NDIAYE Z 1 2 2 1
19 ZUNIGA MORA C 1 1 5 3
21 QUIVE C 1 1 1
23 VUCKOVIC N 7 6 4 1 2
26 JOLI G 4 3 3 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nom Prénom Arrêt But A7m B7m Tps
12 STOJINOVIC N 8 17 1 1 30mn
16 DUMOULIN C 6 11 2 30mn

Crédit Photos Stéphane Pillaud - Sportissimo

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités