mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CM 2019 : Tout va bien, ils vont bien !
CM 2019 : Tout va bien, ils vont bien !
20 Janvier 2019 | International > Mondial

Entre la victoire surprise du Brésil et le match presque trop tranquille qu’ont vécu les Bleus en l’emportant 31-22, ce dimanche 20 janvier 2019 a été royal pour les couleurs françaises. Une défense encore une fois intraitable qui a mis sur le reculoir une très jeune équipe islandaise. Un Vincent Gérard qui semble avoir définitivement endossé le maillot de N°1. Une attaque variant les plaisirs et des rotations économes en énergie. Le match aurait presque été trop parfait, si ce n’est une petite propension à gâcher face aux gardiens nordiques. Au moins pendant les deux jours de repos qui arrivent, le staff tricolore sait quoi travailler. Face à l‘Espagne et face à l’Islande, trop de déchet dans des shoots faciles. Pour le moment, cela passe en profits et pertes, ça ne sera pas forcément le cas tout le temps.

Ce match tranquille facile et plus que brillant, on a vraiment cru que les Français allaient se l’offrir et nous l’offrir, dès l’entame de match, la défense et Vincent Gérard prenaient la mesure de l’attaque islandaise qui allait rester totalement aphone pendant 12 minutes. Pendant ce temps là les Bleus allaient marquer 6 fois dont deux fois pour Vincent Gérard directement dans le but vide. Cela aurait pu être encore bien pire pour l’Islande si Bjorgvinsson dans les buts ne s’était interposé par 5 fois à des tirs ouverts des Français. Ça et une passivité des arbitres qui allait durer 60 minutes sur les fautes sur occasion de but, au point que cette fois les Bleus n’auront loupé aucun 7 mètres pour la bonne raison qu’ils n’en ont obtenu aucun, allait empêcher la France de creuser un trou béant dès le premier quart d’heure. Après, quelques balles perdues, des Islandais qui enfin sortent de leur torpeur offensive et le match en devenait vraiment un, même si l’Islande ne parvenait toutefois pas à recoller vraiment. Pourtant plusieurs fois, profitant des ratés bleus, les hommes de Gudmundur Gudmundsson, vont en avoir la possibilité. Heureusement, si l’attaque avait quelques hoquets de ci de là, la défense et Vincent Gérard restaient de marbre et même de béton armé. Résultat des courses, un 11-15 solide mais loin d’être définitif à la pause.

Et ce petit sentiment d’inquiétude allait encore grandir au retour des vestiaires, les Français n’arrivaient pas à reprendre le fil de leur jeu et l’Islande en profitait pour revenir vraiment dans le jeu avec un retour à 3 buts et des Bleus qui voyaient les sanctions pleuvoir sur leurs têtes. Heureusement l’embellie nordique allait se stopper d’un coup et la France recreusait l’écart sérieusement avec l’entrée en jeu d’un Melvyn Richardson qui éclairait de nouveau le jeu français comme la veille face à l’Espagne. Meneur de jeu tout en percussion, le gaucher montpelliérain jouait alternativement pour lui et pour les autres et le jeu bleu se permettait même de produire quelques mouvements d’école que l’on attendait depuis le début de la compétition. Avec des ailiers qui ne rataient rien comme un Luc Abalo très solide au shoot même avec peu d’angle. Avec des arrières qui enfin trouvaient la bonne distance de jeu, la défense islandaise et ses gardiens baissaient cette fois la garde et la France s’envolait pour de bon. Il ne s’agissait plus que de gérer tranquillement la fin de match, sans blessure ou coup dur. Pourtant ce coup dur est peut-être arrivé avec un tir en plein dans le visage de Vincent Gérard qui l’obligeait à quitter le terrain avec un œil en train de se fermer… On espère que cela ne sera littéralement qu’un mauvais coup et que l’œil du gardien tricolore ne va rester fermé pour un moment ce qui pourrait poser de gros soucis pour la suite de la compétition. Enfin on va attendre des nouvelles tranquillement et croiser les doigts.

On va attendre tranquillement aussi le match entre l’Allemagne et la Croatie demain soir. Une victoire allemande et les Bleus seraient en demi-finale avant même le match de mercredi, ce qui pourrait permettre encore plus d’économiser les cadres bleus. Les résultats du jour permettent tout ça, autant profiter…

A Cologne, Lanxess Arena
Le dimanche 21 janvier 2019 à 18h00
Islande – France : 22 – 31 (Mi-temps : 11-15)

19 000 spectateurs
Arbitres : MM Kurtagic Mirza et Wetterwik Mattias (Suède)

Evolution du score : 0-2 5°, 0-6 10°, 3-8 15°, 7-11 20°, 8-13 25°, 11-15 MT - 14-18 35°, 14-22 40°, 17-23 45°, 18-25 50°, 20-28 55°, 22-31 FT.

Les réactions...

Valentin Porte (ailier droit de l'EDF): "On savait que le Brésil pouvait poser des problèmes à tout le monde. De là à gagner contre la Croatie, je ne pensais pas. Mais c'est la beauté du sport et ça fait nos affaires. Ce n'était pas forcément prévu mais on prend. Quand on joue contre des équipes dites plus faibles, on bazarde parfois les débuts de match. Ce soir j'ai aimé l'état d'esprit. On a commencé très fort, on a été très solides tout le match et on a dominé notre sujet."

Didier Dinart (entraîneur de l'EDF): "On a creusé un bel écart or il faut penser à tous les cas de figure. L'équipe de France a été appliquée. On n'a pas eu un match mitigé comme a pu avoir parfois contre des équipes prétendues plus faibles. On a pu faire participer les seize joueurs. Il ne faut rien attendre des autres. (Lundi soir pour Allemagne-Croatie) L'avantage c'est qu'on sera tranquillement devant la télévision à regarder les autres s'entre-tuer." 

IslandeIslande
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
E.JONSSON5/80/05/840300514
S.GUDJONSSON4/60/04/610000412
B.ELISSON2/40/02/40100026
T.EINARSSON3/80/03/81010034
Y.GISLASON2/20/02/20010024
A.ARNARSSON2/30/02/30001023
H.THRASTARSON2/40/02/40120022
O.GUDMUNDSSON2/70/02/71120021
D.INGASON0/00/00/00000000
O.RIKHARDSSON0/00/00/00000000
S.SIGURMANNSSON0/00/00/00000000
O.GUSTAFSSON0/00/00/0000100-2
G.KRISTJANSSON0/00/00/0001000-2
O.MAGNUSSON0/10/10/2100000-2
Total22/430/122/448310202240
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.BJORGVINSSON10/300/010/300010003
B.GUSTAVSSON2/110/02/11100000-2
Total12/410/012/419311202241
FranceFrance
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.RICHARDSON5/50/05/520000519
V.PORTE5/50/05/500000515
L.ABALO4/50/04/501000413
N.KARABATIC1/30/01/34101019
M.GUIGOU2/20/02/20210028
K.MAHÉ3/60/03/61000038
L.FABREGAS2/30/02/31001025
M.GREBILLE2/40/02/40000024
D.MEM1/30/01/31101013
R.LAGARDE2/20/02/20020022
A.DIPANDA0/00/00/00000000
T.N'GUESSAN2/60/02/60010020
N.REMILI0/30/00/3201000-1
L.KARABATIC0/00/00/0000200-4
Total29/470/029/471155502981
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
V.GERARD13/301/114/3100000218
C.DUMOULIN2/40/02/40000003
Total15/341/116/3511555031102
Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BrésilCroatie292620/01>>
IslandeFrance223120/01>>
Prochaine Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
EspagneBrésil 21/01 
CroatieAllemagne 21/01 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1France74301113992 
2Allemagne5320183651 
3Croatie432108075-1 
4Espagne231208181-2 
-Brésil2312072841 
6Islande0404093118-4 


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision