mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pictav’Hand : Le dernier cordée
Pictav’Hand : Le dernier cordée
30 Août 2018 | France

Après le Vendée hand, le Caraty, l’incontournable EuroTournoi et son plateau mythique cette année et d’autres encore, arrive le dernier tournoi de préparation pour les clubs de LNH, le Pictav’Hand.

Alors que les 4 têtes de gondole de la LNH batailleront de façon beaucoup plus orientale à Montbéliard pour le Trophée des Champions version 2018-2019, 4 équipes peaufineront leurs troupes à Poitiers, 2 de StarLigue et 2 de ProLigue. Aix en Provence, Cesson, Dijon et Saran par ordre alphabétique auront 2 jours avant d’entrer de plein pied dans leurs compétition respectives la semaine suivante. Si Aix en Provence et son statut d’Européen pourrait avoir la faveur des pronostics, c’et faire vite fit des qualités des 3 autres à commencer par Dijon que les Provençaux affronteront vendredi soir en 2° match. Sorti de façon des Play off d’accession de façon « exotique » par le futur vainqueur de l’épreuve et maintenant pensionnaire de LSL, Pontault-Combault. Le club bourguignon se lance de nouveau vers cette accession sur laquelle il bute depuis 2014 et sa descente en ProLigue. La fratrie Naudin, les Sobol, Rondel, Poletti, Becirovic et autres Reig Guillen et Helal forment un groupe très compliqué à faire déjouer. Solide défensivement, avec un collectif qui se connaît depuis pas mal de saison, la tâche ne sera pas simple pour les hommes de Jérôme Fernandez. Mais si Aix sait jouer sur ses armes, son attaque menée par ce génie du jeu qu’est Aymeric Minne, la puissance de sa base arrière avec les Dalhaus, Konan, Goni Leoz et Derot qui voient s’ajouter le suédois Stenmalm. Deux gardiens de haute volée, des ailiers qui sont d’une efficacité redoutable et une paire de pivots qui « déménage » à l’image de son nouvel arrivant danois Morten Björnshauge et ses 1.98m et 110 kilos (photo ci-dessous), il y a de quoi assumer son rôle de favori mais sans mésestimer la qualité du groupe dijonnais.

L’autre affrontement LSL – PL aura eu lieu un peu avant avec un Cesson – Saran qui s’annonce encore plus équilibré. Saran il y a quelques mois bataillait comme Cesson pour sauver sa peau en LSL. Si les Irréductibles ont réussi leur sauvetage, cela s’est fait sur le fil et Saran vise clairement un retour dans l’élite nationale et a fait ce qu’il fallait en termes de recrutement pour y arriver. Un effectif plus réduit, mais un groupe où l’expérience est un atout majeur. Quand on a des pointures comme Chema Rodriguez à la mène ou Jose Sierra Mendes dans les buts, qu’ils sont entourés de joueurs plus que confirmés comme Ibrahima Diaw, Mathieu Drouhin, Jérémy Courtois, Quentin Eymann et autre Yann Gheysen, on se dit que tout cela ressemble bigrement à un des gros favoris pour la montée directe en LSL à la fin de saison. De quoi donner une réplique de premier ordre à un Cesson qui progresse au fil des matches avec un Caraty qui a été assez encourageant pour les Rennais. Christian Gaudin commence à trouver la bonne alchimie entre les anciens et les nouveaux. Le rétablissement d’Allan Villeminot (photo ci-dessous) n’est sans doute pas étranger à tout cela. Mais l’intégration des Szyba, Mitrovic ou Kalafut semble en bonne voie. La très bonne pioche en termes de recrutement semblant être le tout jeune gardien roumain Alexandru Bucataru qui a impressionné pas mal de monde dans les matches de préparation. A suivre dans cette rencontre un Jean Jacques Acquevillo qui a été de toutes les glorieuses campagnes de Saran avant de passer à Cesson à l’inter-saison.

A noter que le handball féminin qui lancé sa saison hier avec la première journée de LFH sera aussi de la partie avec un très joli match de D2F avec l'équipe d'Aunis, qui est un régal pour les spectateurs avec son jeu offensif totalement débridé qui fait tant de mal aux adversaires des Rochelaises en championnat. Les Perdrix seront opposées à l'équipe accédant à ce niveau, la D2F, le Bergerac de Souad Titou, Ester Hodosi ou Sandra Kuridza.

Le programme de Pictav'Hand
Vendredi 31 Août
1ère demi-finale - 18H45 : Saran Loiret HB – Cesson Rennes Métropole
2ème demi-finale - 21H00 : Pays d’Aix Université Club – Dijon Métropole HB

Samedi 1er Septembre
Match féminin LFH - 14H30 : Bergerac 2PHB – Aunis HB
Match 3ème place – 17h00
Finale – 19h30

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités