mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDL : Paris avait trop d’atouts
CDL : Paris avait trop d’atouts
17 Mars 2019 | France > Coupe LNH

Entre l’envie pour Paris d’effacer la défaite en coupe de France, de gagner un premier trophée cette saison et des cadres qui étaient au rendez-vous, difficile pour Montpellier de rivaliser sur les 60 minutes de la finale de la Coupe de la Ligue. Au final malgré une première période au rythme fou, une remontée porteuse d’espoirs au milieu de la seconde, le MHB a baissé la tête devant la puissance du Paris SG. 31-25, l’addition est sévère mais globalement juste pour les Héraultais, quand le PSG possède les Hansen, Gensheimer, Sagosen, Remili, Abalo et toute la défense avec les gardiens au rendez-vous, difficile de rivaliser avec eux en France et même en Europe.

Si on avait été déçu du niveau de jeu des deux demi-finales, tout de suite on a bien vu que les choses avaient bien changées pour cette finale. Pendant 30 minutes, les deux équipes ont offert un spectacle de haut niveau avec un rythme d’enfer au public d’Antarès. Montpellier mettait autant d’intensité que la semaine dernière à Bougnol, Paris répondait avec un trio Hansen – Sagosen – Gensheimer très en verve et une défense qui ne lâchait pas grand-chose. Alors on se rendait coup pour coup ou plutôt but pour but, le jeu allait à 100 à l’heure et on se disait que cette finale était partie pour garder son suspens sur toute sa durée. Malheureusement ce bel équilibre, générateur de finale de haut vol, allait peu à peu disparaître. La cause, un Pairs qui peu à peu prend les chose en main. Sanders Sagosen qui met tous les temps forts et libère dans le bon temps. Mikkel Hansen qui hormis un tir sur la barre, martyrise Vincent Gérard. Nedim Remili qui joue sur sa vitesse et ses prises d’intervalle. Et Uwe Gensheimer qui ne rate rien, que ce soit, tirs d’aile, contre-attaque ou jets de 7 mètres. Des retards en défense qui génèrent des exclusions, un jeu offensif qui à du mal à rebondir quand le temps des changements arrive. Et au final, Montpellier qui commence à coincer avec 8 minutes de silence offensif qui vont lui coûter bien cher. Car Paris va en profiter pour commencer à faire un petit écart sur la fin de première période et surtout prendre confiance et mettre en marche le rouleau compresseur que sait être cette équipe.

+3 à la pause (17-14) et sur la reprise de jeu ce fameux 18-14 signé de l’inévitable Uwe Gensheimer qui n’aurait rien de bien bon à présager pour Montpellier. Le théorème « FXH » allait-il encore une fois se confirmer ? Tout se passait pour que cela arrive… Montpellier avait le plus grand mal à battre un Rodrigo Corrales étincelant. Vincent Gérard et sa défense ne trouvait plus la clef pour fermer à double tour l’accès à ses buts. Et même si le PSG n’avait plus toute la vitesse de jeu vue en première période, il y en avait largement assez pour continuer à creuser le trou. Mais c’est en voulant en rajouter une couche que Paris va se mettre dans le dur. A vouloir jouer trop vite, prendre un peu feu face à une équipe qui ne demandait que cela pour rendre le match un peu dingue, les Parisiens vont perdre le fil du match et comme l’entrée de Nikola Portner dans les buts se soldait par une belle série d’arrêts, en quelques minutes, Montpellier recollait à une toute petit unité et avait même la balle d’égalité dans les mains. A l’entame des 10 dernières minutes, tout aurait pu être possible si Paris avait un peu paniqué. Mais avec sang-froid, les joueurs de Raul Gonzales allaient repartir sur de bonnes bases. Ne pas chercher à jouer plus vite que vite, remettre en place les ingrédients qui leur avaient permis de prendre le marge dans ce match. Mikkel Hansen tout d’abord puis Sanders Sagosen qui après avoir mené le jeu endossait le costume de buteur et Montpellier pliait l‘échine et acceptait une bonne fois pour toute la domination parisienne.

Un premier titre pour le Paris SG cette saison après la perte du Trophée de Champions et de la Coupe de France. Un premier titre tout court avec Paris pour Raul Gonzalès qui y tenait plus que tout et un Montpellier qui va devoir se réinventer en Coupe de France, le championnat étant sans doute déjà attribué, sauf catastrophe parisienne sur le mois d’avril.

Au Mans, Salle Antarès
Le dimanche 17 mars 2019 à 16h00
Finale de la Coupe de la Ligue
Paris SG HB - Montpellier HB : 31 - 25 (Mi-temps : 17-14)

6 000 spectateurs
Arbitres : MMES Julie et Charlotte BONAVENTURA
Délégué : M. Yael NABET

Evolution du score : 3-2 5°, 6-5 10°, 8-8 15°, 11-13 20°, 14-13 25°, 17-14 MT - 20-15 35°, 22-17 40°, 24-20 45°, 26-23 50°, 30-24 55°, 31-25 FT.

Le diaporama de la Finale PSG - Montpellier par Yves MICHEL 

ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
U.GENSHEIMER4/55/69/1100000923
M.HANSEN5/80/05/820200512
N.REMILI4/90/04/940110411
S.SAGOSEN4/50/04/50010049
L.KARABATIC2/20/02/20000026
H.TOFT-HANSEN2/30/02/30000025
N.KARABATIC1/10/01/11011011
K.EKDAHL DU RIETZ0/00/00/00000000
A.KEITA0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
L.STEPANCIC0/00/00/00000000
L.ABALO3/50/03/5003103-1
V.MORROS DE ARGILA1/10/01/1001101-2
Total26/395/631/45709403164
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
R.CORRALES RODAL8/181/29/2000000012
T.OMEYER7/210/07/210000004
Total15/391/216/41709403180
MontpellierMontpellier
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
V.PORTE6/100/06/100030068
B.AFGOUR4/50/04/50011047
T.CAUSSE3/30/03/30010037
V.KAVTICNIK2/20/02/20000026
F.PETTERSSON3/40/03/40011034
M.RICHARDSON3/71/24/92020044
M.SOUSSI0/00/00/01000002
K.VILLEMINOT1/20/01/20000012
J.FAUSTIN0/00/00/00000000
M.GUIGOU0/00/00/01010000
M.SHEBIB MAMDOUH0/10/00/1000000-1
B.BONNEFOND0/20/00/2000000-2
M.GREBILLE1/40/01/4002101-6
J.TRUCHANOVICIUS1/20/01/2002201-6
Total24/421/225/444013502525
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
N.PORTNER5/180/15/19000000-2
V.GERARD3/160/43/20000000-10
Total8/340/58/394013502513

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités