mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La D2F, une première pour Clermont et Palente, Bègles y revient
La D2F, une première pour Clermont et Palente, Bègles y revient
3 Juin 2019 | National > Nationale 1F

Résumé de la 22° Journée de Nationale 1 Féminine.
La tendance du moment s'est confirmée au soir de ce championnat de N1 : Bègles s'impose une dernière fois à domicile et retrouve la D2F… le handball Girondin est décidemment à la fête. Seul bémol, la rétrogradation de la réserve de Mérignac à l'échelon inférieur. En poule 3, Palente a vécu un énorme ascenseur émotionnel, le nul de la réserve de Besançon conjuguée sa victoire à Dijon permet au club Doubiste de monter en D2. Enfin, en poule 4, Clermont a livré une grosse partie à Bourg-de-Péage pour finalement se hisser pour la première fois de son histoire en D2… au grand dam de son rival Toulousain.

Poule 1 : Bègles en D2, les jeunes de Mérignac en N2
Un très grand moment de bonheur pour les passionnés du CA Bègles ce samedi soir à Duhourquet… six ans après sa dernière apparition en D2, le club Girondin revient dans l’antichambre de l’élite au soir d’une saison magnifique. Ses rivaux Angoulême et Rochechouart St-Junien ont finalement cédé au rush final du CAB… et La Roche s/Yon s’est incliné logiquement dans un match cadenassé par la défense Béglaise. Charlotte Deschamps et ses coéquipières prennent le large au retour des vestiaires (18-11, 42’) et résistent à la réduction du score Vendéenne. Scènes de liesse dans le public et chez les joueuses de Lucile Bruxelles, Bègles est en D2 ! Tout aussi heureux et malgré une fin de saison galère, La Roche s/Yon bénéficie du revers de la réserve de Mérignac pour renouveler in-extremis son bail en N1.

La tête des mauvais jours pour la réserve de Mérignac… battue par Angoulême, 2ème du championnat. Un centre de formation Mérignacais à l’effectif réduit pour cette dernière à domicile… et un visiteur Angoumoisin ultra dominateur dans cette rencontre. La joueuse d’expérience Nimetigna Keita (12 buts) n’aura pas suffi à l’orée du dernier quart d’heure (21-23, 43’), Mérignac s’incline face à plus fort et se cantonne à la plus mauvaise des positions, la 10ème… synonyme de relégation. Côté Angoulême, la saison est exemplaire, de quoi donner de l’espoir pour retrouver la D2 très rapidement.

Pour la dernière rencontre dans sa carrière de Myriam Borg-Korfanty (4 buts dans ce match), Mios-Biganos a fêté comme il se doit sa joueuse emblématique à domicile face à Rochechouart St-Junien. Une superbe prestation collective du club du Bassin d’Arcachon qui a fait la différence en première période (17-11, 30’). Jolie performance sur le terrain… et belles embrassades au coup de sifflet final pour la n°14 Miossaise, Myriam Borg-Korfanty méritait bien une telle ovation.

Sur le terrain de St Sébastien, Pessac est allé chercher son maintien au prix d’une belle débauche d’énergie. St Sébastien a beau dominer la première période, c’est le visiteur Girondin qui revient fort au retour des vestiaires sous l’égide d’Angélique Giraudeau (15 arrêts). Grâce à une défense de fer, les Pessacaises gardent la mainmise au score… et s’offrent une belle victoire, celle du maintien après une saison éprouvante. De son côté, St Sébastien finit à une superbe 4ème place… concrétisant une première saison amplement réussie en N1.

Maintien acquis pour la réserve de Nantes, facile vainqueur de la lanterne rouge, Bayonne. A domicile, les jeunes Nantaises ont marché sur leurs adversaires (32-17). Un match à sens unique mené par Orlane Ahanda (6/7 aux tirs) et ses coéquipières. L’Aviron Bayonnais en termine ici avec une saison galère… la suite se jouera sous les couleurs de l’entente de la Côte Basque.

Dans un match sans enjeu, Bordes a survolé les débats pour sa dernière à domicile. Une victoire que les Béarnaises se sont rendues faciles face à Anglet-Biarritz. 36 buts inscrits par les Bordaises, Laetitia Coustet (10 buts) et Jade Giraud (8 buts) sont les joueuses les plus prolifiques. Après une première mi-temps rondement menée (21-12, 30’), Bordes gère sans sourciller une seconde période à sens unique.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Mios BiganosRochechouart302401/06>>
Mérignac IIAngoulême273201/06>>
St SébastienPessac262801/06>>
BèglesLa Roche s/Yon F252101/06>>
Nantes IIBayonne321701/06>>
BordesAnglet Biarritz362401/06>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Bègles582218406285261 
2Angoulême572217416115323 
3Rochechouart55221651692560-1 
4St Sébastien48221390575544-1 
5Bordes462211925825991 
6Pessac432210111570572214
7Mios Biganos43221011158758913
8Nantes II4222101115965653-17
9La Roche s/Yon.40227114537543-19
10Mérignac II40229130594622-3-9
11Anglet Biarritz28222182559739-3 
12Bayonne27222191528668-2 

Poule 2 : Val d'Orge splendide 2ème
A domicile, St Grégoire Rennes, leader de la poule 2, a terminé en beauté une saison exemplaire. Un match des extrêmes logiquement remporté pour saluer le départ de Judith Franssen et d’Hawa Kanté. Reléguée en N2 et sans remplaçantes sur ce match, la réserve de Paris 92 a subi la foudre Rennaise en première période (22-12, 30’). Avec Hawa Kanté (9 buts) en chef de file sur le front de l’attaque locale, St Grégoire fait le grand écart final au terme d’une seconde période correctement gérée. Un leader Rennais aux anges qui au final fête une accession en D2 amplement méritée. Libérée de ses obligations,  Paris 92 en termine avec une saison galère.

Cerise sur le gâteau, Val d’Orge s’impose à domicile contre la réserve de Fleury. Un point final à une saison exemplaire où le modeste club Essonnien a fini à une surprenante et éclatante seconde place. Kimberley Rutil (8 buts) et ses coéquipières ont longtemps été gênées par la résistance Fleuryssoise… mais le final leur appartient (25-22, 57’), Val d’Orge termine ainsi la saison avec un grand sourire, 2ème place à la clé. De son côté, Fleury avait assuré l'essentiel avant ce match, à savoir son maintien.

On n’attendait pas la réserve de Chambray à pareille fête cette saison. Promu à cet échelon, le centre de formation Tourangeau s’est distingué en surclassant son homologue de Brest. Sasha Percevic (6 buts) et ses partenaires mettent leur rival du soir à la faute dès la 20ème minute. Dès lors, le cavalier seul Chambraisien est implacable (24-17, 40’). En effectif réduit, Brest boit la calice jusqu’à la lie… terminant à dix longueurs de son hôte du jour.

4ème au décompte final, Colombelles a tenu à finir victorieusement devant son public face à Hazebrouck. Une belle démonstration Calvadosienne face à un adversaire démobilisé puisque relégué en N2, la défense locale montre de suite des signes de solidité (11-5, 24’)… Marion Duval (7 buts) et l’inévitable Maelle Tracol (9 buts) empilent les réalisations personnelles pour permettre à Colombelles de terminer sur un score d’envergure, +14 au final. Rien à faire pour Marine Olivier (11 buts) et les Hazebrouckoises.

A domicile, Moncoutant clôture son premier exercice de N1 en partageant les points avec la réserve du Havre. Match nul après avoir longtemps été dominé par une défense du Havre infranchissable (13-19, 39’). Mais la force du collectif Deux-Sévrien cette saison, c’est de toujours y croire. Le come-back est lancé aux abords du dernier quart d’heure et Natalija Djurka égalise à la toute dernière seconde… en faveur d’un Moncoutant pas malheureux sur ce coup là et brillant 6ème au final.

Le derby d’Ile-de-France du week-end termine sur un match nul. Alfortville et Palaiseau n’ont pu se départager au terme d’un match haletant. Mariame Ba (6 buts) et Alfortville mènent grand train durant la première période (16-12, 27’) avant de subir une fringale dans le second acte. Marine Dardant (19 arrêts) et Palaiseau reviennent plus fort… le gain du match est atteignable mais Vanessa Torudu arrache l’égalisation en faveur d’un Alfortville accrocheur.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
St GrégoireParis 92 II362101/06>>
MoncoutantLe Havre II262601/06>>
ColombellesHazebrouck F352101/06>>
AlfortvillePalaiseau272701/06>>
Val d'OrgeFleury les Aubrais I.282501/06>>
Chambray IIBrest II342401/06>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1St Grégoire632220116684792 
2Val d'Orge532215615885701 
3Chambray II522215706385561 
4Colombelles482213906025653 
5Alfortville452210936136000 
6Moncoutant44221010258059803
-Palaiseau4422101025525430 
8Brest II442210102563560-1-3
9Fleury les Aubr.42228104599581-2 
10Le Havre II402271145355580 
11Hazebrouck F28222182534687-2 
12Paris 92 II25221201514689-13 

Poule 3 : Palente en D2… au bout du suspense
Le scénario était totalement fou… et Palente est allé chercher son accession en D2 au terme d’une soirée à suspense. Car il fallait bien sûr l’emporter chez la réserve de Dijon pour atteindre l’échelon supérieur, il fallait aussi que son voisin le plus proche, la réserve de Besançon, ne gagne pas à Altkirch. Mission remplie par Palente, victoire chez de jeunes Dijonnaises un ton en dessous… mais tenaces en fin de match. Palente s’envole au score au retour des vestiaires (10-17, 37’) avant de besogner en défense dans le dernier quart d’heure (21-25, 53’). Barbara Bouchebel et ses partenaires s’imposent… s’en suit une énorme clameur à l’information du match nul Bisontin. La petite colonie de supporters et les joueuses Palentaises fêteront comme il se doit une accession inédite en D2F.

Strasbourg n’évoluera donc pas en D2… la faute à un match nul Bisontin à Altkirch. Une terrible déception pour des Strasbourgeoises qui auront livré une superbe bataille durant toute la saison dans une poule 3 très homogène. Certes, la victoire à domicile contre Montigny-les-Metz n’aura pas eu le clinquant espéré (25-21) mais elle a permis de récompenser le public une dernière fois. Anita Kieny (5 buts) et ses coéquipières terminent sur une bonne note et tenteront de repartir de plus belle la saison prochaine… la D2F est encore et toujours dans le viseur.

Que de suspense sur le parquet d’Altkirch… dans un match furieusement disputé, Altkirch et la réserve de Besançon se sont livrés à un mano-à-mano intense… partage des points logique au coup de sifflet final. Sous l’égide de Laura Selvaggio (16 arrêts), Altkirch a beau prendre un temps d’avance avant le repos (17-12, 25’)… avant de subir la révolte Bisontine en seconde période. Erika Rajnohova (10 buts) et l’ESBf font le forcing (29-31, 57’) avant de voir Altkirch arracher l’égalisation par Lazar. Besançon nourrit de gros regrets au final… et termine à la 4ème place finale.

Promise aux finalités des championnats de France de N1, la réserve de Metz termine par une probante victoire chez son voisin Mosellan, Yutz. A vrai dire, peu d’espoir pour les Yussoises de Francis Manneau face à un ogre du championnat autrement plus puissant. La première période est à sens unique (8-21, 30’), Laura Kanor (7 buts) et les Messines impriment un rythme infernal à ce match. Pour Laura Leick et l’équipe locale, peu de chances de réduire la marque après le repos, le rouleau-compresseur Messin termine proprement son nouveau chef d’œuvre (23-38).

Dans son palais des sports, Epinal s’est octroyé une dernière victoire face à Kingersheim. L’occasion de saluer l’arrêt de carrière de Julie Bedon. Un temps dominé (17-20, 38’) par le Kingersheim de Priya Couroble (6 buts), Epinal serre les rangs en défense durant le dernier tiers du match. Un effort payant puisque le visiteur Alsacien voit son hôte revenir à hauteur… puis le dépasser dans le money-time (26-23, 54’). Nouvelle victoire à domicile d’un collectif Vosgien brillant 5ème de ce championnat. Côté Kingersheim, le maintien est acquis… l’essentiel est bien là.

Point final à une saison galère, Aulnay termine avec le sourire… seconde victoire de la saison acquise à domicile contre la réserve de Noisy/Gagny. Deux relégués Franciliens en galère cette saison… mais c’est bien Aulnay qui termine victorieusement en dominant aisément ce match (20-13, 41’) sous l’impulsion de Kyncia Pastour (6 buts) et Ariane Finck (13 arrêts).

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Dijon IIPalente252901/06 
AulnayNoisy Gagny II282001/06>>
YutzMetz II233801/06>>
AltkirchBesançon II313101/06>>
StrasbourgMontigny-lès-Metz252101/06>>
EpinalKingersheim302601/06>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz II642221107674769 
2Palente5222157059154323
3Strasbourg522214625795243-3
4Besançon II512214716485970 
5Epinal492212736155911 
6Altkirch4522111016506730 
7Yutz442211110593603-1 
8Dijon II42229112652669-2 
9Kingersheim37227141580646-2 
10Noisy Gagny II34226160545649-1 
11Montigny-lès-Me.31223163597700-5 
12Aulnay272221915446901 

Poule 4 : Clermont va chercher son accession en D2
Devant une belle colonie de supporters acquise à sa cause, Clermont s’est imposé sur le terrain de la réserve de Bourg-de-Péage. Un formidable dénouement pour un promu Auvergnat qu’on n’attendait pas à pareille fête et si haut niveau. Ce n’est donc pas Toulouse, premier ex-aequo, qui montera en D2 mais bel et bien Clermont au terme d’un duel épique. Les jeunes Péageoises ont tenté une mi-temps durant de faire jeu égal… mais la détermination était sans faille côté Clermontois (14-23, 44’). Une terrible montée en puissance sous l’impulsion de Beatriz Sousa (10 buts) et Enora Blezes. Clermont s’assure une fin de match sans frayeur… et signe son avènement en D2F. S’en suivra des scènes de liesse et une fête inoubliable chez les Clermontoises.

La facile victoire à domicile contre Montpellier n’aura pas suffi, Toulouse reste au pied de la D2… au détriment d’un goal-average particulier défavorable. Terriblement frustrant pour un jeune collectif tenace jusqu’au bout… et capable d’élever son niveau de jeu au fil des semaines. A l’image de sa paire de gardiennes Marie Hien – Alois Moras (17 arrêts à elles deux), Toulouse ne laisse rien passer… face à une attaque Héraultaise en grande difficulté durant toute la saison (17-5, 30’). Second acte tout aussi convaincant, les Toulousaines font le grand écart final et fêtent l'arrêt de carrière de Marion Agostini, joueuse emblématique du TFH.

4ème au coup de sifflet final de ce championnat, La Motte Servolex a ponctué son exercice par une victoire chez lui contre la réserve de Toulon St-Cyr. Superbe prestation collective des Motteraines, le temps fort Savoyard est visible au retour des vestiaires (21-15, 41’). Camille Finnaz (7 buts) et ses coéquipières font définitivement plier un centre de formation Varois aux abonnés absents. Défaites lourdement, les réservistes de Toulon ratent leur rendez-vous, le maintien s’envole et la rétrogradation en N2 est fatalement inévitable.

Dans un match sans enjeu, Frontignan a tenu à terminer par un succès chez lui contre Bruguières. Duel compliqué face à un visiteur Haut-Garonnais accrocheur, Fanny Evrad (8 buts) et le BOC 31 sont au coude-à-coude jusqu’au retour des vestiaires (20-19, 42’). Mais à l’usure, le travail de sape des Frontignanaises fait son effet dans le dernier tiers du match. Manon Tisseyre (10 buts) et Léa Biscuit sont aux avants-postes pour faciliter l’envol au score du collectif Héraultais. Frontignan s’impose avec la manière… sa 5ème place finale est concluante.

Condamné à la victoire pour accrocher le maintien, Narbonne a dominé aisément les débats pour sa dernière à domicile. Un public du Dôme José Nicolai conquis par le spectacle, la formation Audoise a livré une première période de toute beauté (16-9, 30’) sous l’impulsion de Leslie Da Silva (7 buts) et Salomé Sacarrère. En face, la réserve de Nice est impuissante et tente vainement de réduire la marque en seconde période. Défaite de dix buts sans conséquence, les jeunes Niçoises se maintiennent en N1… tout comme Narbonne.

Le pays d’Aix Bouc s’est octroyé le maintien au prix d’une victoire besogneuse sur le parquet de St Etienne. Une victoire au bout du suspense, les Aixoises ont dû faire face à un hôte Stéphanois certes relégué et en effectif réduit… mais diablement accrocheur (22-23, 50’). Mais Aix Bouc a de la suite dans les idées… et du gaz dans les jambes pour dominer la fin de match. Mathilde Masclaux multiplie les parades et Jodie Granjon met fin au suspense.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
St EtienneAix Bouc232701/06>>
La Motte ServolexToulon St-Cyr II302301/06>>
Bourg de Péage IIClermont213301/06>>
NarbonneNice II322201/06>>
Frontignan FBruguières312701/06>>
ToulouseJacou-Montpellier331601/06>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Clermont5822173267652853
2Toulouse582217326035277-3
3Bourg de Péage.50221372574545-2 
4La Motte Servol.45229855195151 
5Frontignan F432289558360022
6Narbonne4322101116196151-2
7Bruguières42229112554561-110
8Aix Bouc422291126076071-10
9Nice II41229121520543-2 
10Toulon St-Cyr I.40228122578590-15
11St Etienne33229130489532-3-5
12Jacou-Montpelli.26221192499658-8 

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités